Amaretti, biscuits italiens aux amandes

Les amaretti sont des petits biscuits à l’amande habituellement proposés avec l’espresso en Italie. J’avais dans un premier temps testé la recette traditionnelle des amaretti de Pelligrio Artusi, qui n’avait pas été une grande réussite. Les amaretti, préparés avec des blancs d’oeufs non battus, s’étaient étalés bizarrement et avaient des bords très irréguliers. Ils étaient très bons, mais peu présentables. J’ai opté la seconde fois pour cette recette d’amaretti moelleux dénichée sur le blog Un déjeuner de soleil. Et là, parfait ! Des amaretti bien ronds, à la coque croquante et à l’intérieur moelleux. J’ai « simplifié » la recette en n’ajoutant ni arôme d’amande amère, ni zeste de citron, ni eau de fleur d’oranger, ni amandes entières en décoration, comme le suggère Edda dans sa recette. Je me suis rabattue sur ce que j’avais à disposition : un peu de fève tonka râpée. Une recette à garder sous le coude lorsqu’on a des blancs d’oeufs sur les bras. Pour ma part, j’ai utilisé des blancs que j’avais congelés.

Amaretti, biscuits italiens

Recette des amaretti, biscuits italiens à l’amande

Préparation : 15 min • Repos : 2 h • Cuisson : 20 min

Ingrédients pour 40 amaretti environ :
200 g d’amandes en poudre (poudre d’amandes non mondées ici)
160 g de sucre fin
Les blancs de 2 gros œufs

Préparation des amaretti

Dans un saladier, mélanger les amandes en poudre avec le sucre.
Dans un autre saladier, monter les blancs en neige.
Mélanger délicatement les deux préparations jusqu’à obtention d’une pâte épaisse et uniforme.
Laisser reposer au réfrigérateur pendant deux heures.Pâte à amarettiRecouvrir la plaque du four d’une feuille de papier cuisson.
Se mouiller les mains et façonner des boulettes de 3 cm de diamètre environ et les disposer au fur et à mesure sur la plaque, en les espaçant suffisamment (il m’a fallu deux plaques de cuisson). Se mouiller régulièrement les mains pour faciliter l’opération.Boules amaretti avant cuissonEnfourner à 160°C pendant 20 minutes environ. Le dessus des amaretti ne doit pas dorer, seul le dessous du gâteau doit présenter une légère coloration. Quelques essais seront sans doute nécessaires avant d’obtenir le bon temps de cuisson.
Sortir du four et laisser refroidir les biscuits italiens sur leur feuille de cuisson, elle-même placée sur une grille, avant de les décoller.
Conserver les amaretti dans une boîte hermétique.Amaretti moelleux

3 mots gourmands sur “Amaretti, biscuits italiens aux amandes”

  1. katoo dit :

    J’en ai fait des amaretti mais à la Pistache ! C’est trop bon ces p’ti biscuits….
    Bisous et merci de ta sympathique visite :)
    Bon Week !

  2. gab' dit :

    Effectivement très bon avec un café bien serré. Merci ma belle car cela me semble accessible et rapide.. comme j’aime

  3. muse_88_ dit :

    Très bonne recette, simple, où le goût de l’amande ressort parfaitement bien, avec une légère note sucrée. La cuisson est parfaite !

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Amaretti, biscuits italiens aux amandes

*