Beignets polonais

Les pączki (prononcez « ponchki ») sont des beignets polonais. Je vous propose ici la recette que m’a transmise de ma grand-mère, Babcia Aline. Ses beignets ressemblent aux boules de Berlin, en plus petits. Une fois cuits, on peut les fourrer avec de la confiture ou de la pâte à tartiner en s’aidant d’une poche à douille ou d’une grosse seringue en plastique (en pharmacie). On peut également ajouter des raisins secs à la pâte, en prenant soin de les tremper préalablement dans du rhum. Les proportions données dans cette recette sont généreuses. Si vous n’avez pas une tribu de gloutons à régaler, vous pouvez les diviser par deux.

Recettes des beignets polonais – pączki

Préparation : 30 min • Repos : 2 h environ • Cuisson : 3-4 min par beignet

Ingrédients pour 10-12 personnes :
1 kg de farine
200 g de margarine non hydrogénée
100 g de sucre
2 sachets de sucre vanillé
2 sachets de levure de boulanger
4 œufs + 2 jaunes
12 cl de lait tiède
5 c. à soupe de rhum
1 citron non traité
Huile de friture

Préparation des beignets polonais

Faire tiédir le lait et y verser les deux sachets de levure. Mélanger pour bien la dissoudre.
Placer la farine et le sucre dans un grand saladier et y creuser un puits.
Verser le lait et les oeufs battus au centre. Amalgamer petit à petit le liquide et la farine.
Ajouter le rhum et le zeste de citron, puis la margarine. La pâte ne doit pas être trop molle.
Ramasser la pâte boule et la placer dans un saladier.
Couvrir avec un torchon sec et laissez doubler de volume dans un endroit tiède.

Former les beignets polonais :
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte à beignets polonais sur une épaisseur de 2 à 3 cm.
Découper des ronds à l’aide d’un verre ou d’un emporte-pièce.
Couvrir avec un torchon et laisser à nouveau doubler de volume.
Chauffer de l’huile à friture, vérifiez sa température en plongeant un petit bout de pâte à beignets (170-180°C).
Frire les beignets 3-4 minutes environ, en les retournant à mi-cuisson.
Égoutter sur une grille recouverte de papier essuie-tout.
Saupoudrer de sucre vanillé ou de sucre glace lorsque les beignets polonais sont froids.
Il est possible de fourrer ces beignets de Carnaval avec de la confiture en utilisant une grosse seringue en plastique (en pharmacie).

34 mots gourmands sur “Beignets polonais”

  1. guizmo dit :

    bonjour

    votre grand mère mettait déjà de la levure déshydratée pourtant
    cette levure est apparu en 1990 voila une date précise pour vous
    c’est vrai que maintenant nous avons des grandes mères de plus en plus jeune voir 35 ans

    • Christelle dit :

      Ma grand-mère est toujours de ce monde, et en tant que mamie vivant avec son temps, elle a effectivement opté pour la levure déshydratée. Pourquoi ce ton moqueur ? Si la recette ne vous convient pas, vous en trouverez de nombreuses autres sur le net, partagées par d’autres amoureux de la cuisine.

  2. guizmo dit :

    tout à fait d’accord avec vous je n’hésiterais pas de vous faire de la PUB

    p: dernier message

  3. Zahra dit :

    Merci beaucoup pour cette recette j ai pas utilisè le rhum reste super

  4. maryse dit :

    Félicitations pour toutes vos recettes, c’est avec beaucoup de plaisir que je les regarde

  5. nathalie dit :

    Merci Christelle pour cette recette.Je vais essayer avec les enfants cet après midi. j’ai appris avec ma grand mère alsacienne la recette des boules de Berlin……. Moi j’aime bien essayer des recettes que vous partagez………….. Je découvre de nouvelles saveurs et ma famille est ravie! Nathalie

    • Christelle dit :

      Ces beignets s’apparentent à des boules de Berlin. Il est d’ailleurs possible de les fourrer avec de la confiture ou de la pâte à tartiner. Bonne préparation de Pączki ! ;-)

  6. gab dit :

    Miam miam ! D’abord une chose. Je suis aussi grand mère et mon père confectionnait des beignets avec de la levure non déshydratée dans un premier temps et il s’ est mis par la suite à utiliser la levure déshydratée (il aurait 100 ans !) il m’a transmis sa recette qui est la même que celle-ci. Je hume encore les odeurs qui se propageaient en cuisine, et en moi beaucoup de souvenirs remontent car c’était toujours le mardi gras que la cuisine s’embaumait et que les beignets qui montaient montaient envahissaient cette cuisine où se mêlaient toutes ces bonnes odeurs, même la friture ne nous gênait pas et pourtant !!!nous étions 4 gamins à attendre qu’ils sortent de ce bain d’huile, qu’ils passent dans le sucre et nous étions prêts à les dévorer. En peu de temps le plat se vidait alors qu’il fallait tant de temps pour les confectionner. Les ainés évoluent et utilisent également les nouvelles techniques….Bonne continuité à cookismo et sortez la cuisine de grand-mère.

  7. memerepaulette dit :

    Bonjour,
    Ils ont l’air très bon. Je vais les tester prochainement et reviendrai donner mon appréciation.
    Merci pour le partage.

  8. mikael dit :

    merci pour la recette de ma grand mère, cependant il me semble de 12cl de lait soit trop peu

    • Christelle dit :

      A ajuster en fonction de la texture de la pâte. La quantité à ajouter peut varier selon la farine utilisée et la taille des oeufs. Quelle quantité de lait as-tu ajouté à la pâte ?

  9. yadwiga dit :

    Un grand merci, genial internet.
    D’origine polonaise, ma maman faisait réguliérement des pounkis, de la babka (gâteau marbré dont je raffolait et des biscuits dont j’ai oublié le nom. Sorte de losange, coupé au milieu et faire un noeud.
    Mais, elle n’a jamais donné ses recettes, idiot, non?
    Je vais pouvoir enfin réaliser ces recettes. Un grand merci.

    • Christelle dit :

      Ah oui, ma Babcia prépare aussi ces petits biscuits (frits). Il faudrait que je lui demande sa recette. Merci de votre passage sur cette page.

      • Nat dit :

        Ces petits biscuits frits en forme de losange s’appellent des « krouchtikis » . Ma mère et ma grand mère en faisaient aussi. Souvenirs , souvenirs ….
        Ma préférence va quand même aux ponchkis

  10. Sabine dit :

    Merci mille fois pour votre recette! Ma Babcia m’a légué son cahier de recettes mais les proportions sont parfois mystérieuses. Ma Babcia me disait: Oui mais après tu vois si tu dois remettre de la farine ou un oeuf ou du lait. Donc merci a vous; je croise les deux recettes Pour les biscuits en forme de « noeuds » nous appelions ca des Chrucz. Si vous le souhaitez je peux vous donner la recette de ma Babcia.

    • Christelle dit :

      Bonjour Sabine,
      Merci pour votre mot. Eh oui, Babcia me dit aussi « tu vois s’il faut rajouter du liquide ou si c’est suffisant »… la cuisine à l’oeil, souvent plus efficace que de suivre à la lettre une recette qui n’a pas été testée avec les mêmes ingrédients.
      Et pour la recette des Chrucz (c’est le bruit qu’ils font quand on les mange, c’est bien ça ??), c’est bien volontiers. Yadwiga sera ravie aussi !

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Beignets polonais

*