Bibimbap

♪♫ Bibimbap, Bim-bi-bimbap ! ♪♫ Non, le bibimbap n’est pas le nouveau tube qui enflamme le dance floor en ce moment. Il s’agit d’un plat traditionnel coréen, que j’ai goûté pour la première fois il y a quelques semaines, au restaurant coréen Nol Bou à Paris. Cette spécialité coréenne se compose de riz, de viande (hachée ou non) et de diverses garnitures. Féculent, protéines, légumes : un plat complet et équilibré, somme toute. On adapte la recette en fonction de ses envies et de ce que l’on a dans le frigo. Je me suis inspirée de la recette de Graziella du blog Made in Cooking pour réaliser mon premier Bibimbap à la maison. J’ai pris quelques libertés avec la garniture et la sauce d’accompagnement, dont j’ai diminué la quantité de piment (j’ai les papilles fragiles, moi !). Et vous pourrez faire de même avec ma recette.

Bibimbap coréen

Recette du bibimbap coréen

Préparation : 30 min • Repos : 1 h • Cuisson : 20 min

Ingrédients pour 4 personnes :
250 g de riz rond japonais
4 oeufs frais
400 g de rumsteak
1 oignon
10 cl d’eau
1 cc de maïzena
Marinade de la viande :
4 cs de sauce soja
2 cs de miel d’acacia
2 gousses d’ail
2 cc d’huile de sésame
Garniture :
3 carottes
300 g d’épinards frais (ou surgelés en branche)
1 boite de kimchi (chou coréen légèrement pimenté)
1 feuille d’algue nori
Autres garnitures possibles : concombre, pousses de soja, haricots verts, etc.
Sauce d’accompagnement :
2 cc de pâte de piment rouge (jusqu’à 2 cs, selon les goûts)
1 cs de miel
2 cs d’eau chaude
Graines de sésame blanches et noires

Préparation du Bibimbap coréen

Une heure avant, faire mariner la viande :
Couper le boeuf en fines lanières et les placer dans un saladier.
Arroser avec la sauce soja, l’huile de sésame et le miel.
Peler les gousses d’ail, les dégermer puis les presser ou les hacher finement.
Ajouter l’ail dans le saladier  mélanger pour bien enrober la viande.
Couvrir et laisser mariner pendant 1h au frais.

Préparer la sauce d’accompagnement :
Mélanger la pâte de piment, le miel et l’eau chaude. Remuer et réserver la sauce.

Commencer par lancer la cuisson du riz :
Mesurer la quantité de riz dans un verre doseur et relevier l’équivalence en centilitres. Retenir ce chiffre pour la quantité d’eau à ajouter pour la cuisson (généralement 1 à 1,2 volume d’eau pour 1 volume de riz).
Rincer minutieusement le riz japonais à l’eau claire.
Le placer dans le bol du cuiseur à riz en suivant les instructions.
NB : Si vous ne possédez pas de cuiseur à riz, placez le riz rincé dans une casserole, recouvrez-le avec 1,5 fois son volume d’eau. Salez légèrement au sel fin.
Lancer la cuisson et compter 12 à 15 minutes à partir du premier frémissement. Laisser cuire à couvert, sur le plus petit feu possible.
A la fin de la cuisson, retirer la casserole du feu, et laisser reposer le riz 10 minutes à couvert.

Pendant que le riz cuit, préparer la garniture :
Peler et hacher finement l’oignon.
Peler la carotte et la couper en julienne (fin bâtonnets).
Laver les feuilles d’épinards à l’eau claire ou bien les décongeler.

Préparer deux poêles :
Dans la première poêle, faire suer l’oignon dans un peu de matière grasse, sans le faire colorer.
Dans la seconde poêle, faire revenir la carotte d’un côté et les épinards de l’autre, sans les mélanger.
Saler légèrement. Les légumes doivent être « al dente ».
Réserver au chaud.
Lorsque les oignons commencent à être fondants, remonter le feu et glisser  la viande marinée ainsi que la marinade sur les oignons.
Laisser cuire quelques instants sur feu vif, juste le temps de saisir la viande.
Baisser le feu et verser sur la viande 10 cl d’eau mélangée avec 1 cuillère à café de maïzena.
Remuer jusqu’à ce que cela épaississe légèrement. Réserver au chaud.
Graisser une large poêle et y faire cuire 4 oeufs au plat. Conserver le jaune coulant (« miroir »).

Pendant que les oeufs cuisent doucement, dresser les bibimbap :
Répartir le riz au fond de 4 larges bols (saladiers en fait !), en formant un dôme.
Arroser le riz avec la sauce d’accompagnement.
Riz du bibimbapPlacer l’oeuf au plat au centre de chaque bol.
Répartir harmonieusement la viande et les légumes tout autour, ainsi que le chou coréen et les lanières d’algue nori (ou autre garniture choisie).
Ajouter quelques gouttes d’huile de sésame sur les légumes.
Parsemer les oeufs au plat de graines de sésame blanches et noires.
Servir immédiatement !
Le bibimbap se déguste habituellement avec une cuillère à soupe. Je propose tout de même une fourchette à mes convives.
Bibimbap

6 mots gourmands sur “Bibimbap”

  1. Ce n’est pas beau à voir… Je suis en train de lécher mon écran, tellement ça me donne faim!!! Merci ma belle pour ce joli clin d’oeil!!! ;) Mouahahahahaahah!!!!!

  2. Bibica dit :

    Miam miam, j’adore cette multitude de chose dans cette belle assiette asiatique !!!

  3. Parfaite en marinade, la sauce d’huîtres peut tout à fait être utilisée comme une sauce d’accompagnement. Il vous suffit alors de lui ajouter un petit filet d’huile.

  4. miss chocolat dit :

    je suis accro des dramas coréens alors évidement j’adore cette recette :D

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Bibimbap

*