Bouchées au reblochon, fraises et poivre de Sichuan

Le reblochon a une réputation de fromage à tartiflette qui lui colle à la peau. Pourtant, c’est un fromage qui se déguste toute l’année et qui est également très bon « cru ». Il se marie bien à la pomme et à la fraise, que j’utilise dans cette recette.  J’ajoute une touche légèrement piquante et citronnée à mes bouchées en les parfumant au poivre (ou baies) de Sichuan. Si vous n’en avez pas, ne le remplacez pas par du poivre ordinaire : contrairement à leur nom, leurs saveurs n’ont rien de semblable (voir en bas de la recette).

Prépa : 30 min
Cuisson : 0

Pour 10 bouchées :
1/2 reblochon
3 tranches de pain
au seigle
5 fraises
(gariguette ici)
Baies de Sichuan
Un emporte-pièce étoile
Cure-dents

Recettes des bouchées au reblochon, fraises et poivre de Sichuan

Couper le reblochon en deux dans la longueur.
A l’aide d’un emporte-pièce, couper 10 étoiles dans le reblochon.
Ôter délicatement la croute.
A l’aide du même emporte-pièce, découper 20 étoiles dans les tranches de pain au seigle.
Laver les fraises, les équeuter et les trancher finement.
Placer une étoile de reblochon sur l’étoile de pain au seigle, ajouter une lamelle de fraise, poivrer et placer une seconde étoile de pain au seigle.
Placer une tranche de fraise sur le dessus et piquer un cure-dent dans la bouchée.
Faire de même pour les neuf autres bouchées de reblochon.
Déguster ces bouchées bien froides.

Le poivre de Sichuan,
une baie parfumée


Le poivre de Sichuan, aussi appelé poivre de Szechuan, est une baie de couleur brun-rouge, provenant d’une variété de frêne épineux. Une fois séchée, cette baie est débarrassée de ses graines, amères : c’est l’enveloppe que l’on consomme.
Originaire de Chine, cette épice aux saveurs poivrées et citronnées parfume à merveille les poisson à chair fine, la volaille et réveille une mousse au chocolat, un dessert aux fraises ou à l’ananas. 

Un mot gourmand sur “Bouchées au reblochon, fraises et poivre de Sichuan”

  1. il se mange avant tout cru et pas en tartiflette purement inventée pour les touristes et pour écouler les stocks de mauvais reblochon.
    En tant que haut savoyarde, je ne le consomme qu’en plateau. un bon reblochon fermé affiné, c’est très bon.

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Bouchées au reblochon, fraises et poivre de Sichuan

*