Catch en cuisine

J’avais besoin d’un simple paquet de sucre glace pour décorer mes petits gâteaux de Noël et voilà que je me retrouve face à un pote miniature de John Cena, caché sous un masque de plastique bleu étoilé. Rien qu’à voir sa  taille et sa moustache ridicule, je rigole doucement… A quand les paquets de farine Pokémon ?? Le catch, en cuisine – ou sur un ring, d’ailleurs -, très peu pour moi. Et pourtant un représentant nain de cette espèce essaie sournoisement de faire de ma cuisine son terrain de jeu. S’il comptait faire des flapjacks à mes kiwis et mes bananes c’est raté : ce « catcheur de glace » passera l’hiver dans le placard. Je me bats déjà contre la vaisselle et les traces de calcaire dans l’évier. C’est bien suffisant. On dirait bien que Daddy s’est trompé de cible… Quand la marque craque vend du rêve aux enfants, ça vaut un peu plus de 2€ contre moins d’1€ pour un paquet de sucre glace uniquement fait pour sucre-glacer.

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Catch en cuisine

*