Toutes les archives de la catégorie ‘Cuisine des régions’

Le fameux kouglof alsacien

jeudi 17 octobre 2013

« En souvenir de ce gâteau rapporté de Bethléem par les Rois Mages. » Florence Delsaute, dont je réalise ici la recette de kouglof, résume en une seule ligne l’origine de ce gâteau brioché alsacien. J’ai déjà publié une recette de kougelhopf alsacien sur Cookismo. Celle-ci, issue du livre Quand nos grand-mères cuisinaient en Alsace (éd. Equinoxe), diffère un peu de par sa méthode de préparation : la pâte est pétrie dans un premier temps sans le levain, mais au final, les deux recettes sont très proches. J’ai utilisé mon robot pétrisseur pour réaliser ce kouglof alsacien.  J’avoue que depuis que je l’ai, j’ai renoncé à pétrir les pâtes à la main !

Kouglof alsacien

(suite…)

Tarte aux quetsches alsacienne

jeudi 3 octobre 2013

Les quetsches ont été tardives cette année. J’ai profité de quelques jours passés chez mes parents en Alsace pour ramener une belle quantité de quetsches de leur jardin. Après la tarte streusel aux quetsches de cette été, je vous propose une recette toute simple de tarte aux quetsches (Zwatchkawaya en alsacien) : simplement recouverte d’un flan aux oeufs et à la crème et parsemée d’amandes effilées, pour le côté croquant. Le « plus » de cette tarte réside surtout dans la pâte avec laquelle elle est réalisée : une pâte à tarte sablée aux amandes que Monsieur Cookismo picore même crue…

Tarte aux quetsches alsaciennes

(suite…)

Artichauts farcis à la viande hachée et au lard

mercredi 2 octobre 2013

Je n’ai jamais cuisiné les artichauts frais. Généralement, j’opte pour les coeurs d’artichaut en bocal quand j’en ai besoin pour une recette. Lorsque Prince de Bretagne m’a proposée de m’envoyer une cagette d’artichauts camus, je me suis dit que c’était l’occasion de me lancer. On ne va pas se le cacher : préparer des artichauts, c’est beaucoup de boulot. Surtout lorsqu’on souhaite prélever les fonds d’artichauts crus. Le plus simple est encore de les cuire 15-20 minutes à l’autocuiseur, avant de les effeuiller. Problème : ma cocotte-minute ne peut accueillir qu’un seul artichaut ! J’ai donc relevé mes manches, sorti un couteau bien aiguisé et me suis attaquée (minutieusement) à mes artichauts. Au bout du 4e, on peut dire que j’ai commencé à avoir le coup de main. Je n’avais pas blanchi mes fonds d’artichauts avant de les farcir et les ai trouvés un peu durs, malgré les 40 minutes de cuisson au four. Je vous conseille donc de les précuire avant de les farcir. Même Monsieur Cookismo, qui n’est pas un fan absolu de ces légumes, a apprécié ces fonds d’artichauts farcis à la viande hachée et au lard. Une petite victoire :-)

Fonds d'artichauts farcis viande hachée et lard

(suite…)

Comment prépare-t-on la « vraie » ratatouille ?

mercredi 18 septembre 2013

Lorsqu’on parle de ratatouille provençale, au moins deux écoles s’affrontent : celle qui fait mijoter tous les légumes ensemble, et celle qui les cuit séparément, avant de les rassembler dans un même faitout. Lorsque je n’ai pas beaucoup de légumes à cuire, je choisis l’option de la ratatouille cuisson « toute en un ». Comme j’avais du temps devant moi et des légumes à profusion, j’ai opté la seconde version. Je coupe mes légumes en dés de petite taille, la cuisson est ainsi plus rapide et homogène. Dans cette recette de ratatouille, les quantités sont adaptables : ce plat provençal ne se prépare pas au gramme près. La ratatouille est excellente réchauffée et s’apprécie même à température ambiante, juste arrosée d’un filet d’huile d’olive extra-vierge. Recouverte d’un crumble au parmesan, elle se transforme en accompagnement crousti-moelleux original.

Vraie ratatouille provençale traditionnelle

(suite…)

Tarte streusel aux quetsches

jeudi 12 septembre 2013

Après le cake streusel aux myrtilles, je récidive avec cette recette de tarte streusel aux questches cette fois-ci. Comme en Alsace dont je suis originaire, les questches – cousines des prunes – sont très communes en Autriche, où je vis. Mes voisins ont deux arbres dans le jardin. Pratique lorsque l’on veut préparer un gratin fruitée, des confitures ou… cette tarte. Je recouvre le fond d’un mélange de semoule et d’amandes en poudre qui va absorber le jus des fruits et éviter que la pâte à tarte se détrempe. Le streusel, croquant à la sortie du four, à tendance à ramollir du fait de l’humidité des fruits. Cette tarte streusel sera donc meilleure si elle est dégustée dans les 24 heures. Mais généralement, les délais sont respectés ;)

Part de tarte streusel aux quetsches

(suite…)

Quetsches gratinées au miel et à la cannelle

mercredi 21 août 2013

Dès la mi-août, les quetsches font leur grand retour. Ces beaux fruits bleu-violacé – aussi appelés « prunes de Damas » – sont très communs dans les jardins alsaciens (mes parents possèdent un quetschier). On en trouve pas mal également en Autriche (mes voisins possèdent aussi un arbre). Pour préparer ce dessert minute, il a donc suffi de descendre dans le jardin… Moins d’une demi-heure plus tard, nous nous sommes régalés avec ce dessert fruité. Pour ceux qui apprécient la cannelle, double dose autorisée ! Et si vous en avez sous la main, émiettez un ou deux spéculos sur les prunes avant des les servir.

Quetsches gratinées au miel et à la cannelle

(suite…)

Poulet au cidre et au romarin

mercredi 31 juillet 2013

Il me restait une bouteille de cidre brut dans le frigo. La Chandeleur étant passée depuis longtemps, j’ai opté pour cette recette de poulet mijoté dans du cidre et parfumé au romarin. Pour jouer l’accord régional (normand), j’ai ajouté une pomme coupée en gros dés à ma cocotte et de la moutarde rapportée d’un séjour en Normandie. J’ai servi le cidre restant dans la bouteille en accompagnement de mon plat.

Poulet au cidre et au romarin

(suite…)

Fougasse au romarin

mercredi 24 juillet 2013

Quelles différences entre la recette de la fougasse et celle de la focaccia italienne ? Je me suis posée la question avant de préparer cette spécialité provençale, que je savais cousine de la focaccia italienne. En faisant quelques recherches, j’ai simplement lu que la fougasse provençale était cuite sur une plaque saupoudrée de farine, tandis que celle utilisée pour la focaccia était enduite d’huile. Pas très convainquant, mais je n’ai pas trouvé mieux… Avis à ceux qui voudraient bien m’éclairer sur la question ! J’ai donc préparé cette recette de fougasse au romarin en m’appuyant sur ma recette de focaccia italienne, que nous apprécions déjà beaucoup. J’ai juste effectué quelques modifications mineures à la liste d’ingrédients (j’y ai mis un peu plus d’huile d’olive) et ai donc opté pour une cuisson sur plaque enfarinée. Nous avons partagé cette fougasse au romarin à l’apéritif, avec une belle mozzarella di bufala. Une prochaine fois, j’essaierai une version gratinée au fromage et aux lardons. Cela ne doit pas être mauvais !

Fougasse provençale

(suite…)

Soupe alsacienne au munster de Gaby

jeudi 21 mars 2013

Après le Baekeoffe et le pâté en croûte alsacien, voici la recette de la soupe poireau-pomme de terre au munster de ma belle-maman Gaby. Onctueuse et réconfortante à souhait, ce velouté pourra faire office de repas du soir, si on l’accompagne de croûtons ou de tranches de pain grillées. Servie en entrée, cette soupe au munster précèdera un repas léger (des spaetzles alsaciennes aux champignons par exemple). A vos soupières !

soupe_poireau_munster440©christelle_vogel_cookismo

(suite…)

Tarte alsacienne au fromage blanc

mercredi 20 mars 2013

L’Amérique a son cheesecakel’Alsace a sa tarte au fromage blanc ! Il y a sans doute autant de recettes de tartes au fromage blanc que de familles alsaciennes. Chacune l’adapte à sa façon. Je vous en propose une version ci-dessous. Pour la réaliser, j’ai opté pour du fromage faisselle, plus dense que le fromage blanc. Si vous êtes en Alsace, vous pourrez utiliser le Bibeleskaese local, mélange de fromage blanc avec un touche de crème fraîche, que l’on trouve facilement en supermarché (marque « Alsace lait »). Le citron que j’ajoute dans l’appareil de ma tarte apporte un touche de fraîcheur très appréciable à ce dessert. Dans cette version, j’utilise un sachet de préparation pour pudding à la vanille de Dr Oetker (anciennement « Ancel ») pour fixer mon appareil au fromage blanc. Cette poudre étant composée essentiellement d’amidon, vous pourrez aisément la remplacer par de la maïzena voire de la fécule de pomme de terre. Ma tarte alsacienne au fromage blanc s’est un peu effondrée en refroidissant, car je ne l’ai pas retournée sur sa grille, de crainte de briser ma pâte sablée (maison et plus friable que celle du commerce). Mais c’est une astuce que vous pouvez utiliser sans problème. A vous maintenant de tester, goûter et ajuster cette recette de tarte alsacienne au fromage blanc selon vos goûts !

Tranche de tarte alsacienne au fromage blanc

(suite…)