Toutes les archives de la catégorie ‘Recettes de Bretagne’

La véritable galette de blé noir

mercredi 11 février 2015

Non, je ne suis pas Bretonne… mais Alsacienne :) Je ne fais que reproduire ici la recette des véritables galettes de blé noir dénichée dans le livre Sarrasin, l’alternative sans gluten de Clémence Catz (éd. La Plage). Je connaissais la galette bretonne « traditionnelle », à base de farine de blé noir, voici la galette bretonne « véritable », à base de graines de sarrasin que l’on torréfie légèrement avant de les moudre, au tout dernier moment.
« Mais quel est donc l’intérêt de préparer sa propre farine fraîche alors qu’on trouve de l’excellente farine de blé noir dans le commerce ? … » L’intérêt est gustatif : les galettes de blé noir préparées avec des graines de sarrasin légèrement torréfiées, ont une saveur de noisette plus prononcée. Autre intérêt : ces graines développent un mucilage (subsistance visqueuse) lorsqu’elles entrent en contact de l’eau, ce qui permet de se passer d’oeuf sans problème. Pas de risque de casse à la cuisson : ces galettes au sarrasin ont une excellente tenue. Je les ai garnies d’une fondue de poireau à l’échalote et au thym. M. Cookismo a opté pour une version au sucre de canne.

Vraie galette bretonne au blé noir (sarrasin)

(suite…)

Artichauts farcis à la viande hachée et au lard

mercredi 2 octobre 2013

Je n’ai jamais cuisiné les artichauts frais. Généralement, j’opte pour les coeurs d’artichaut en bocal quand j’en ai besoin pour une recette. Lorsque Prince de Bretagne m’a proposée de m’envoyer une cagette d’artichauts camus, je me suis dit que c’était l’occasion de me lancer. On ne va pas se le cacher : préparer des artichauts, c’est beaucoup de boulot. Surtout lorsqu’on souhaite prélever les fonds d’artichauts crus. Le plus simple est encore de les cuire 15-20 minutes à l’autocuiseur, avant de les effeuiller. Problème : ma cocotte-minute ne peut accueillir qu’un seul artichaut ! J’ai donc relevé mes manches, sorti un couteau bien aiguisé et me suis attaquée (minutieusement) à mes artichauts. Au bout du 4e, on peut dire que j’ai commencé à avoir le coup de main. Je n’avais pas blanchi mes fonds d’artichauts avant de les farcir et les ai trouvés un peu durs, malgré les 40 minutes de cuisson au four. Je vous conseille donc de les précuire avant de les farcir. Même Monsieur Cookismo, qui n’est pas un fan absolu de ces légumes, a apprécié ces fonds d’artichauts farcis à la viande hachée et au lard. Une petite victoire :-)

Fonds d'artichauts farcis viande hachée et lard

(suite…)

Lotte à l’armoricaine

mardi 8 janvier 2013

Cette année, à la Saint-Sylvestre, c’est Monsieur Cookismo qui était aux fourneaux pour cuisiner le plat principal. Au menu du passage de 2012 à 2013 : de la lotte à l’armoricaine ! Si trouver de la queue de lotte le jour du 31 décembre était épique, sa préparation s’est avérée assez simple une fois arrivée en cuisine. Monsieur Cookismo a suivi une recette de lotte à l’armoricaine publiée sur le Journal des Femmes. Il a juste remplacé le cognac par l’armagnac et ajouté des rondelles de carottes dans la cocottes. Un vrai régal !

Recette de la queue de lotte à l’armoricaine (suite…)

Pâte à galettes bretonnes au sarrasin

samedi 16 juillet 2011

Indispensable pour réaliser des crêpes salées (« galettes« ), cette pâte à crêpes à la farine de sarrasin (aussi appelé blé noir) doit dans l’idéal reposer une nuit au frigo, afin que le processus de fermentation commence. Cela permet d’obtenir des crêpes plus légères et pleines de minuscules trous. Si vous souhaitez l’utiliser le soir même, laissez reposer cette pâte à galettes bretonnes à température ambiante pendant une bonne heure (l’idéal étant une nuit au réfrigérateur).

(suite…)

Galette bretonne au jambon, fromage, tomate et oeuf miroir

mercredi 2 février 2011

Du jambon, du fromage râpé, de la sauce tomate et un œuf : voici les ingrédients nécessaires pour cette recette de galette au sarrasin garnies. Une seule galette bretonne suffira par personne si vous proposez une petite entrée auparavant. Accompagnez-les d’un bon bol de cidre brut, de préférence (on réserve le cidre doux aux crêpes).

(suite…)