Toutes les archives de la catégorie ‘Brioche’

Couronne des rois briochée {sans gluten, sans lactose}

mercredi 13 janvier 2016

J’aime la galette, savez-vous comment ? Quand elle est sans gluten ni lactose, et avec du fève dedans ! exigeante, la fille. Cette année, j’ai opté pour une couronne des Rois briochée « glutenfree ». Bon, elle arrive un peu après la bataille (l’Epiphanie, c’est le 6 janvier) mais disons que l’on a tout le mois de janvier pour tirer les Rois (et au pire, on garde la recette sous le coude pour l’an prochain). Je me suis basée sur ma recette de pain brioché à la fleur d’oranger pour réaliser cette brioche des Rois sans gluten. Je l’ai arrangée un chouïa et l’ai façonnée en forme de couronne, en utilisant un moule à savarin (au passage : je ferai sans la prochaine fois, pour avoir une couronne plus dodue). Côté déco, je suis restée dans la sobriété : quelques grains de sucre en grains et des éclats de bonbons rouges, qui ont fondu à la cuisson (bon, ce n’était pas prévu, mais disons que ça apporte du brillant). Je ne suis pas fan des fruits confits, mais libre à vous d’en parsemer la brioche des Rois avant de l’enfourner. C’est vous le chef.

Couronne des rois sans gluten, sans lactose

(suite…)

Manala {sans gluten, ni lactose}

vendredi 11 décembre 2015

Passer la Saint-Nicolas sans croquer de Manalas ? Impensable pour l’Alsacienne que je suis. C’est une tradition que l’on perpétue dans ma famille depuis que je suis haute comme trois clémentines. Ce n’est pas cette année que j’allais y déroger… Il fallait donc que je trouve une recette de petits bonshommes briochés (mannele) sans gluten à me mettre sous la dent le 6 décembre. La quête a été longue…

À la recherche du parfait manala sans gluten
Mes premiers manalas sans gluten (mais aussi sans lactose et oeuf) étaient bien trop denses. Doubler la quantité de levure et le temps de pousse n’a pas eu grand effet sur la texture de ma deuxième fournée de mannele, qui ressemblaient encore trop à des bonshommes en pain. Je me suis résolue à ajouter un oeuf à la préparation et à troquer une partie de la crème de coco par de l’huile d’olive et là, j’ai obtenu des manalas plus gonflés et moins denses que mes deux fournées précédentes. Ils n’ont pas la texture d’une brioche pur beurre et s’apparentent plus à des petits pains briochés, mais c’est déjà pas mal du tout. Je poursuivrai mes expérimentations à la prochaine Saint-Nicolas !
Manalas sans gluten sans lactose

(suite…)

Pain brioché à la fleur d’oranger (sans gluten/lactose)

jeudi 3 septembre 2015

J’ai eu mon époque brioche, où je préparais à la pelle des chinois, des briochettes, des cinnamon rolls, des brioches feuilletée, tressée, tourbillon et j’en passe. J’en pétris encore de temps à autre pour les voisins qui m’en réclament, mais je suis passée à autre chose. Depuis que je ne consomme plus de gluten, je cherche des alternatives à la brioche pur beurre, savoureuse certes (c’est gras, c’est moelleux, c’est sucré… on est programmé pour aimer !), mais pas très saine tout de même.
Sans gluten ni lactose
J’ai reçu il y a quelque temps le livre « Sans gluten » paru en mars 2015 aux éditions Larousse. La recette de pain brioché à la fleur d’oranger que je vous propose ici en est issue. Je l’ai adaptée en version sans lactose en remplaçant le lait de vache par du lait d’amande et le beurre par de l’huile d’olive. J’ai opté pour une brioche « familiale » plutôt que des briochettes individuelles, que je n’aurais de toute manière pas réussi à façonner, tant la pâte était collante après la pousse. Au final, on obtient un pain brioché à l’irrésistible saveur de fleur d’oranger (j’adore…), que l’on tranche très facilement grâce au coup de pouce de la gomme de xanthane qui apporte du liant à cette recette sans gluten. Avec un bon chocolat chaud au lait d’amande, on retombe en enfance !

Pain brioché à la fleur d'oranger sans gluten ni lactose

(suite…)

Fougasse briochée à la fleur d’oranger

jeudi 6 février 2014

… et à l’huile d’olive. Après avoir goûté le gâteau au chocolat et à l’huile d’olive de notre ami Pablo, j’ai eu envie de tester d’autres recettes sucrées à base de cette huile fruitée. J’avais repéré cette recette de fougasse briochée à la fleur d’oranger sur le blog Une faim de loup d’Anièce. Je n’ai pas été déçue. La fougasse est légère, subtilement parfumée à la fleur d’oranger, avec un petit goût d’huile d’olive très agréable. Une douce alternative à la fougasse au romarin de l’apéritif.

Fougasse briochée à la fleur d'oranger

(suite…)

Couronne briochée à la pistache

mercredi 15 janvier 2014

J’avais repéré il y a un bon moment cette recette de Brioche Bouldouk sur le blog La petite pâtisserie d’Iza. Ce site est vraie mine d’or en matière de boulange. La « Bouldouk » m’avait fait pensé à une couronne. Je l’avais alors mise de côté en vue de la réaliser une fois à l’Épiphanie. C’est désormais chose faite. J’ai suivi à peu de chose près la recette d’Iza. J’ai simplement ajouté de la pâte de pistache et des pistaches concassées sur cette brioche Bouldouk, que j’ai ainsi transformée en « Couronne des Rois« . Je l’ai également nappée d’un sirop à l’eau de fleur d’oranger. Au final, cette Brioche des Rois est plus light que la Galette des Rois à la frangipane, mais tout aussi spectaculaire, avec son feuilletage… royal.

Brioche des Rois Bouldouk à la pistache

(suite…)

Kouglof carinthien (Kärntner Reindling)

vendredi 18 octobre 2013

La Carinthie (Kärnten) est une région située au sud de l’Autriche, aux frontières nord-italienne et slovène. Là-bas, comme dans l’ensemble du pays, le kouglof fait partie des spécialités locales. La pâte à kouglof carinthien est garnie d’un mélange de beurre, sucre, épices et raisins secs, que je remplace ici par des pommes (je n’aime pas les raisins secs…). En s’échappant dans le moule à la cuisson, le mélange beurre-sucre caramélise légèrement le kouglof et lui donne une jolie brillance. Comme ce kouglof est généreux et que nous ne sommes que deux à la maison (Nutty n’est pas fan des kouglofs), j’ai congelé la moitié en parts que sors du congélateur la veille au soir, lorsque je souhaite en déguster au petit déjeuner. Enfin, si vous ne possédez pas de moule à kouglof, cuisez ce gâteau brioché dans un moule à manquer de 24 cm voir un moule à savarin. Dans ce cas assurez-vous que votre boudin de pâte est suffisamment long pour pouvoir faire le tour du moule.

Kouglof carinthien

(suite…)

Le fameux kouglof alsacien

jeudi 17 octobre 2013

« En souvenir de ce gâteau rapporté de Bethléem par les Rois Mages. » Florence Delsaute, dont je réalise ici la recette de kouglof, résume en une seule ligne l’origine de ce gâteau brioché alsacien. J’ai déjà publié une recette de kougelhopf alsacien sur Cookismo. Celle-ci, issue du livre Quand nos grand-mères cuisinaient en Alsace (éd. Equinoxe), diffère un peu de par sa méthode de préparation : la pâte est pétrie dans un premier temps sans le levain, mais au final, les deux recettes sont très proches. J’ai utilisé mon robot pétrisseur pour réaliser ce kouglof alsacien.  J’avoue que depuis que je l’ai, j’ai renoncé à pétrir les pâtes à la main !

Kouglof alsacien

(suite…)

Briochettes aux myrtilles

lundi 16 septembre 2013

J’ai testé cette recette de briochettes aux myrtilles cet été, après l’avoir repérée sur le blog La petite pâtisserie d’Iza. Moelleuses et fruitées, elles nous ont régalés au petit déjeuner, au goûter, à la pause thé… J’ai rencontré quelques difficultés à faire tenir mes fruits sur les briochettes car je n’avais pas assez creusé mes cavités et que la levure utilisée était visiblement très active. Mes briochettes ont poussé, poussé… Et bim ! Beaucoup de fruits ont dégringolé. Pour éviter cela, creusez bien vos briochettes avant d’y placer vos myrtilles, de petite taille de préférence. Dégustez-les dans les 24 heures ou bien congelez-les si vous n’êtes pas nombreux à la maison.

Briochettes aux myrtilles

(suite…)

Baguettes viennoises

vendredi 2 août 2013

Autriche… Vienne… Viennoiseries… Baguette viennoise… Tout est lié ! La baguette viennoise n’est rien d’autre qu’une déclinaison du pain viennois, très légèrement sucré et réalisé avec du lait et du beurre. Cette baguette « de Vienne » fut introduite en France dans les années 1830 par un certain August Zang, autrichien de son état. La recette de baguette viennoise que je vous propose ici se rapproche plus du pain brioché, car elle contient un œuf et plus de sucre que le pain viennois d’origine (120 g/kg de farine contre 25 g/kg de farine). J’utilise du lait fermenté pour réaliser mes baguettes, car ses propriétés chimiques permettent de conserver plus longtemps leur moelleux. Ces baguettes viennoises peuvent aussi bien être dégustées au petit déjeuner qu’être utilisées comme base de sandwiches.

Baguette viennoise

(suite…)

Chinois à la crème pâtissière & ses variantes

vendredi 5 juillet 2013

Lorsque l’on tient une bonne recette, il ne faut pas la lâcher ! Je suis pleinement satisfaite de cette recette de chinois à la crème pâtissière et n’ai de cesse de la décliner depuis quelques semaines (variantes proposées en bas de cette page). La mie est moelleuse, filante à souhait. La crème pâtissière maison n’est pas trop sucrée et délicatement parfumée à la vanille. La forme du chinois est top… Je ne peux que vous conseiller de la réaliser à la maison et faire des heureux ! Cette recette permet de réaliser deux chinois briochés. Généralement, j’en congèle un pour pouvoir le déguster plus tard, ou l’offre aux collègues, aux gentils voisins… Le chinois peut se conserver 2 jours dans un endroit frais (attention : la crème pâtissière n’aime pas les coups de chaud). Si vous n’êtes que deux à la maison, congelez votre chinois en tranches (emballées dans du papier film) et sortez du congélateur les tranches que vous souhaitez déguster au petit déjeuner la veille au soir. Bonne boulange !

Chinois crème pâtissière et pépites de chocolat

(suite…)