Toutes les archives de la catégorie ‘Petit déjeuner’

Muesli aux mulberries

lundi 23 mars 2015

Les mulberries, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de petites baies issues de mûrier à soie d’Asie ou du Moyen-Orient (Turquie notamment).  On trouve ces mûres blanches (Morus alba) séchées, en magasin bio. Les mulberries sont bien pourvues en vitamine C (135% des apport journaliers recommandés pour 100 g) et sont une source intéressante de fer (66% des AJR pour 100 g). Elles sont tendres et sucrées, sans amertume. Dans cette nouvelle recette de muesli maison, j’associe mes mulberries à des abricots secs, des physalis séchées, des baies d’argousier en poudre (souvenir de mon voyage en Finlande) et des amandes, pour rester dans un camaïeu de couleur beige-orangé supernutritif. Je déguste mon muesli maison aux mulberries avec du lait d’amande ou du yaourt de soja à la vanille.

Muesli maison aux mulberries

(suite…)

Muesli maison à la fraise, framboise & coco

vendredi 13 mars 2015

Je n’achète pas de mueslis tout prêts. Je préfère les réaliser moi-même : c’est rapide, moins cher et surtout, on peut y mettre absolument tout ce qu’on aime. J’utilise des flocons (avoine ou sarrasin) comme base de mes mueslis maison, j’ajoute des graines soufflées (riz complet, sarrasin ou quinoa) et je complète avec des oléagineux (amandes, noisettes, noix, pécan…), des graines (tournesol, courge, sésame…), des fruits secs (figues, abricots, pruneaux, physalis…) et/ou déshydratés, comme dans cette recette de muesli maison à la fraise, framboise et coco râpée. Contrairement à la recette du granola maison, le muesli ne nécessite pas de cuisson au four. Je n’ajoute aucun sucre : les fruits secs ou déhydratés en contiennent suffisamment. Je déguste le plus souvent ce muesli aux flocons d’avoine avec du lait d’amande froid. Les quantités données ci-dessous sont indicatives. Faites en fonction de ce que vous avez sous la main !

Muesli maison fraise, framboise, coco

(suite…)

Porridge paléo

jeudi 26 février 2015

Le porridge… façon Pierrafeu ! Le porridge traditionnel se prépare avec des flocons d’avoine que l’on fait gonfler dans du lait. Aucun de ces deux ingrédients n’est autorisé dans le régime paléo (sur lequel je reviendrai prochainement), vous ne les trouverez donc pas dans cette recette. « Les flocons d’avoine sont exclus du régime paléo pour une raison précise : au cours des phases de transformation, ils se retrouvent souvent au contact d’autres céréales qui contiennent du gluten. De plus, ils provoquent d’importants pics de glycémie », justifie Daniel Green, auteur du livre Le régime Paléo (éd. Larousse) dont est issue cette recette de porridge paléo. Celle-ci s’apparente plus à une soupe qu’à un porridge, sa texture étant bien plus fluide (coco, amande et noix ne se « gorgent » pas de liquide comme les flocons d’avoine). Ce porridge paléo est riche en glucides et doit être consommé de préférence au petit déjeuner, afin de « dispose[r] de toute la journée pour brûler les [env. 400] calories » que contient ce bol, précise l’auteur. Les fruits secs utilisés pour préparer ce porridge paléo permettent notamment de faire le plein de fibres et minéraux. Une recette qui devrait vous éviter les fringales de la mi-matinée.

Porridge paléo (sans gluten, sans lactose)

(suite…)

Good morning smoothie

jeudi 29 janvier 2015

… ou comment manger des épinards frais au petit déjeuner sans grimacer ! On parie ? Cette recette de smoothie aux fruits rouges, citron et épinard est naturellement « détox ». Le citron stimule la vésicule biliaire, active la digestion des graisses et favorise le travail des reins. L’épinard assainit la flore intestinale, a une action favorable sur les bactéries probiotiques et active le travail du foie. De quoi bien commencer la journée ! Les feuilles d’épinard passent inconito dans ce smoothie. On ne perçoit ni leur goût, ni leur couleur (sauf si vous ne mixez pas suffisamment, là forcément, il y aura des indices…). Ce smoothie détox est légèrement acidulé. Si l’acidité du citron vous gêne, ajoutez une à deux cuillerées de sirop d’agave ou de miel avant de trinquer… à votre santé !

Smoothie détox du petit déjeuner

(suite…)

Muffins aux figues et noix de pécan (sans gluten, vegan)

mardi 9 décembre 2014

Encore une victoire de la farine de pois chiches. Je la pensais trop dense et amère pour pouvoir être utilisée en pâtisserie. Que nenni. Après m’avoir bluffée une première fois dans la recette des muffins butternut-cannelle (sans gluten), elle m’épate une seconde fois dans cette recette de muffins aux figues séchées et noix de pécan, parfumés à la cannelle. Ces petits gâteaux ne contiennent ni gluten, ni oeuf, ni lactose, ni sucres transformés, et sont de véritables petits bonheurs (énergétiques, certes) croquer à l’heure du goûter ou du petit dèj. Une création originale de la naturopathe Ellen Frémont, issue du livre Desserts au sucres naturels (Larousse), à décliner également avec des noix de Grenoble.

Muffins sans gluten aux noix de pécan et figues sèches

(suite…)

Muesli maison : Y’a bon !

dimanche 26 octobre 2014

J’enchaîne les bocaux de muesli maison et n’ai même pas encore pris le temps de partager avec vous ses secrets de fabrication. Hop hop, je me rattrape en vous proposant non pas une, mais six recettes de muesli, à réaliser à la maison, en fonction de ce que vous avez dans les placards et des ingrédients que vous dénicherez dans l’épicerie bio du coin.

Le muesli, qu’est-ce que c’est ?

Ne le confondez pas avec le Granola !

D’origine suisse-allemande, le muesli est une préparation à base de céréales brutes, sans sucre ou matière grasse ajoutés. Ce n’est pas le cas du Granola, qui doit sa belle couleur dorée et son croustillant au sucre (sirop d’érable, miel…) et à l’huile (d’olive de préférence) dont sont enrobés les flocons d’avoine avant d’être cuits au four.

Un mélange énergétique et riche en fibres

Le Muesli se compose traditionnellement de flocons d’avoine et d’autres céréales, ainsi que d’un mélange de fruits secs et/ou coque voire de graines. Energétique, le muesli est riche en fibres et en minéraux. Il se savoure généralement arrosé de lait (végétal, de préférence), mais peut aussi entrer dans la préparation de desserts (verrines, cookies…). Je me suis lancée dans la préparation du muesli maison après avoir feuilleté le livre Les super aliments santé, d’où sont inspirées les recettes du Muesli des Andes et du Caribean Muesli que vous trouverez ci-dessous.

Muesli sans gluten

Le muesli se décline à l’envi. Réalisez-le avec les flocons et céréales soufflées (non sucrées) que vous préférez. Les flocons de riz, châtaigne ou encore de quinoa sont dépourvus de gluten. Enfin, intégrez uniquement des fruits secs et non confits dans votre muesli, afin de ne pas augmenter son indice glycémique. Sur les conseils d’Ellen Frémont, naturopathe, ces recettes de muesli intègrent une petite quantité d’huile de coco extra vierge et pressée à froid (≠ huile de coco premier prix). Riche en acide laurique, elle apporte un plus en terme de nutrition et de goût à vos mueslis maison.

Toutes mes recettes de mueslis en un clic :

(suite…)

Granola maison : ma recette facile

lundi 22 septembre 2014

Cela fait des années que les recettes de granola maison fleurissent sur le net. Celle Nanou, du blog Parlote parisienne, m’a finalement décidée à me lancer dans la réalisation d’un granola maison… à mon goût. La recette que je vous propose ici est inspirée de celle de Shira Bocar (site de Martha Stewart), en plus « light ». Mais avant toute chose :

Qu’est-ce qu’un Granola ?

Il ne s’agit pas d’un biscuit industriel, mais d’un mélange de flocons – d’avoine, le plus souvent -, de fruits secs et à coque, que l’on fait dorer au four. Le granola est une préparation calorique : il contient du sucre et des matières grasses, des ingrédients auxquels il doit sa jolie couleur. Dans cette recette, j’ai choisi mes ingrédients de manière à ce que mon granola soit un mélange – certes – énergétique, mais permettant également de faire le plein de fibres et de « bonnes » matières grasses.

Granola maison

Granola maison « santé », mais pas « light »

Les matières grasses de mon granola maison sont apportées par de l’huile d’olive extra vierge et par les fruits à coque (noix et amandes), bien pourvus en vitamines et minéraux. Côté sucre, j’ai opté pour du sirop d’érable, un sucre naturel à l’IG élevé, mais bien plus intéressant que le sucre blanc raffiné d’un point de vue nutritionnel. J’ai garni mon Granola maison avec les fruits secs que j’ai l’habitude de croquer en cas de petit creux : des pruneaux et des cranberries, à défaut d’avoir encore des dattes et figues sèches sous la main. Je les glisserai dans une prochaine version. Enfin, j’ai parfumé mon mélange avec mon épice favorite : la cannelle.

Ingrédients du Granola maison

Conservation du granola maison

Cette recette granola maison se conserve pendant des semaines dans un récipient hermétique (ici, bocal acheté chez Ikéa). Dégustez-le avec des fruits, du lait d’amande ou bien un yaourt nature (soja). De quoi commencer sa journée (active) du bon pied. A la recherche d’une recette de granola light ? Optez pour un muesli !

Bocal de Granola maison

(suite…)

Flocons d’avoine crémeux du petit déjeuner

jeudi 11 septembre 2014

J’ai découvert cette recette de flocons d’avoine crémeux sur le site de Martha Stewart. Une savoureuse préparation qui redorera, je l’espère, l’image pas spécialement gourmande que les flocons d’avoine peuvent avoir. Soupe des mauvais jours, porridge ultra compact… Ces délicieux flocons méritent un meilleur traitement ! Ici, je les prépare à la manière d’un riz au lait. Sa texture est en revanche bien plus crémeuse, grâce à l’astuce donnée par Martha Stewart (voir la recette ci-dessous). Ce porridge crémeux se décline au fil de l’année avec les fruits de saison. Servi froid (« chilled »), il se prépare la veille au soir pour être dégusté le lendemain matin. Une délicieuse façon de débuter sa journée.

Flocons d'avoine crémeux aux myrtilles et à la cannelle

(suite…)

J’ai cloné la pâte à tartiner chocolat noir & noisettes du Super U

jeudi 14 août 2014

Dans la catégorie pâte à tartiner, il y a l’indétrônable Nutella. Sa composition – sucre, huile végétale (de palme), noisettes, cacao maigre, pour citer les quatre premiers ingrédients – ne me fait franchement pas rêver…. L’huile de palme est composée essentiellement d’acides gras saturés, dont il ne faut pas abuser, mais dont notre corps a tout de même besoin en très petite quantité. Et côté écologique, ce n’est pas avec ça qu’on sauvera notre planète. Au-delà de la présence de l’huile de palme, ce qui me déplait dans le Nutella, c’est qu’il est composé majoritairement de sucre. Je préfère me tourner vers des pâtes à tartiner ayant les noisettes ou le cacao comme principaux ingrédients (comme la Nocciolata de Rigoni di Asiago par exemple).

Noisettes entières non mondées

Mon dernier coup de coeur : la pâte à tartiner « Saveurs U » au chocolat noir et aux noisettes. Elle se compose uniquement de pâte de noisettes, chocolat noir, sucre et l’huile de colza (composée majoritairement d’acides gras insaturés). Des ingrédients faciles à trouver, que j’ai en permanence dans mes placards. Je me suis lancée dans une (plusieurs, en fait) tentative de clonage. Après avoir tâtonné autour du sucre (sucre semoule > pâte granuleuse, sucre inverti > pâte un peu épaisse et ingrédient pas facile à trouver, miel > pas dans la liste d’ingrédients de la recette à cloner) j’ai finalement opté pour un sirop de sucre de canne fait maison. L’ajout de liquide permet d’obtenir une pâte tartinable dès la sortie du réfrigérateur. Ma quatrième tentative était la bonne. Voici la recette.

Pâte à tartiner choco-noisette façon Super U

(suite…)

Confiture d’abricot aux fleurs de sureau

jeudi 26 juin 2014

J’ai goûté pour la première fois cette confiture d’abricot aux fleurs de sureau en arrivant en Autriche. Les petites fleurs blanches de sureau sont très populaires ici. Il en pousse un peu partout autour de chez moi. Les Hollunderblüte (fleurs de sureau) entrent notamment dans la préparation du Hugo, un cocktail à base de sirop de sureau, vin pétillant, citron vert et menthe fraîche, à la carte de tous les cafés et restaurants autrichiens l’été venu. Les abricots étant de retour sur les étals du marché, je me suis lancée dans la préparation de cette confiture après un petit tour en lisière de forêt, ciseau à la main, pour cueillir quelques bouquets de sureau. C’est bien là le charme de cette confiture : sa réalisation dépend de ce que veut bien nous offrir la nature.

Pot de confiture d'abricot au sureau

(suite…)