Toutes les archives de la catégorie ‘Viande’

Le curry de poulet sri-lankais de Sithu

jeudi 31 mars 2016

Tout comme l’Inde, le Sri-Lanka est le pays du curry. Du Rice & Curry, précisément. On le déguste absolument partout. Il se compose de riz (« rice ») et de plusieurs accompagnements, dont un dahl de lentilles et un curry de légumes, poulet ou de poisson, plus rarement de boeuf. La recette du curry de poulet que je vous propose ci-dessous est celle de Sithu. Nous avons séjourné chez elle et son mari durant nos vacances au Sri-Lanka et j’en ai profité pour prendre une leçon de cuisine à ses côté. La liste d’ingrédients est longue, mais c’est le secret d’un curry épicé juste ce qu’il faut. Les épices, Sithu maîtrise. Elle sait comment les doser et ne m’a rien caché lors de la préparation de son curry, que nous avons ensuite dégusté avec les autres hôtes de la guesthouse. Je suis heureuse de partager sa recette avec vous.

Curry de poulet - Chicken curry Sri-Lanka

(suite…)

Mini potiron farci au poulet

mercredi 28 octobre 2015

Tout petits, tout mignons, les minis potirons se farcissent de mille et une façons. C’est ma belle-maman qui m’a fait découvrir il y a quelques années ces courges miniatures, en nous cuisinant des Jack-Be-Little farcies au fromage de chèvre frais, toutes douces. Dans cette recette de mini potiron farci que j’ai imaginée pour le Défi Vital Food du mois d’octobre, j’ai opté pour une farce au poulet et au riz, parfumée au curcuma frais.

Où trouver du curcuma frais ?
On trouve les rhizomes de curcuma au rayon fruits & légumes des magasins bio. Comme ils ne se conservent pas très longtemps, j’en achète quelques uns et je les congèle entiers, pour pouvoir les utiliser le moment voulu. Je n’ai alors qu’à râper finement mon rhizome de curcuma encore congelé dans ma préparation. Sa saveur est plus fraîche et herbacée que le curcuma en poudre. Goûtez, il y a une vraie différence.

Curcuma frais

Curcuma, bon à tout faire !
Le curcuma est un colorant naturel très puissant. Autant dire que j’évite de porter mes vêtements préférés lorsque je le manipule. Je n’ai encore jamais réussi à faire disparaître complètement des taches de curcuma sur les tissus (si vous avez un remède miracle, au passage, je prends !).
Le curcuma est aussi un puissant anti-inflammatoire et antioxydant, dont les vertus anti-cancer sont reconnues. Il joue un rôle dans la prévention des maladies dégénératives telles que celle d’Alzheimer ou la sclérose en plaques. Il améliore également la digestion et a un effet détox sur le foie. Pour être correctement assimilé par l’organisme, le curcuma doit être associé au poivre et/ou à de l’huile végétale. Une épice dont il est bon d’abuser !

Mini courge farcie

(suite…)

Poulet satay, sauce cacahuète

dimanche 26 juillet 2015

Les brochettes de poulet (Chicken Satay) à la sauce cacahuète, cela a été mon tout premier contact avec la gastronomie malaisienne. Là-haut, dans un A380 de la Malaysia Airlines, à destination de Kuala Lumpur. Et autant dire qu’après avoir savouré cette viande moelleuse et parfumée, délicieusement nappée de peanuts sauce, j’avais hâte de découvrir la suite. Les satay sont une institution en Malaisie. Certains diront qu’elles sont originaires de l’Indonésie voisine, d’autres que ce sont les marchands chinois faisant commerce en Malaisie qui en ont la paternité.

Une précision : on dit bien sauce pour satay (c’est à dire sauce pour brochettes) et non poulet sauce satay, qui signifierait… poulet sauce brochette. Vous suivez ?

Stand dédié aux satays - Jalar Alor - Chinatown - Kuala Lumpur

Stand de satay à Kuala Lumpur © Christelle Vogel / Cookismo.fr

Cuisson au charbon de bois
La préparation des satay n’est pas compliquée en soi. Comme souvent dans la cuisine asiatique, c’est au juste dosage des épices que tient le succès de la recette. Les satay de boeuf ou de poulet sont traditionnellement cuites au-dessus des braises, seul mode de cuisson à leur donner naturellement ce délicat goût fumé, caractéristique. À la maison, on profite de l’été pour cuire ses satay au barbecue. À défaut, on opte pour le gril du four (ce que j’ai fait ici). Bien sûr, la sauce cacahuète qui accompagne les brochettes participe en grande partie à la magie de l’expérience gustative.

Chicken Satay et sa sauce cacahuète
Je me suis lancée dans la préparation des mes Chicken Satay maison en suivant une recette issue du livre The Best of Singapour Cooking de Leong Yee Soo. Singapour a appartenu à la Malaisie jusqu’en 1965 et conserve l’influence de la pésinsule malaisienne dans son identité culinaire. Il n’y a cependant pas de lait de coco dans cette recette de brochettes de poulet sauce pour satay à la cacahuète. C’est peut-être ce qu’il manque pour retrouver le goût des « vraies » satay malaisiennes, celles goûtées là-haut dans les nuages, au-dessus de l’Océan indien. Mais côté saveur, l’expérience vaut bien les 12 à 24 heures d’attente, le temps qu’il faut à la viande pour s’imprégner de ce concentré d’Asie du Sud-Est. Prêt pour le voyage ? Allons-y.

Brochettes poulet satay

(suite…)

Magret de canard, sauce orange-rhubarbe

dimanche 3 mai 2015

De la rhubarbe dans une recette salée ? Eh oui ! Il est vrai qu’on est plus habitué à déguster ses longues tiges en tarte, en confiture (avec de la fraise ou de la framboise, miam) ou en compote, pourtant la rhubarbe est d’abord… un légume. Il faut dire que sa saveur acidulée ne la fait pas vraiment pencher du côté des fruits. Alors plutôt que de tenter de gommer son acidité sous des tonnes de sucre, j’ai choisi d’en tirer parti dans cette recette de magret de canard sauce orange-rhubarbe. Je marie la rhubarbe avec le piquant du gingembre, l’acidité du vinaigre et la douceur du jus d’orange et du sucre de fleur de coco pour obtenir une sauce harmonieuse, ni trop sucrée, ni acide, ni amère. Voilà qui change du classique canard à l’orange.

Magret de canard, sauce orange-rhubarbe

(suite…)

Poulet au basilic thaï

jeudi 12 mars 2015

Il porte le même nom que son homologue européen, mais côté saveur, le basilic thaï n’a rien (j’insiste) de commun avec son cousin italien. Le goût du basilic thaï est plus frais, légèrement anisé, avec des notes d’estragon, de réglisse, de menthe… Il s’achète en épicerie asiatique. Je ne l’ai jamais encore croisé au supermarché. Je le trouve conditionné en pochettes plates, par bouquet d’une dizaine de branches. Le basilic thaï est fragile. Je le conserve 2-3 jours maxi, bien à plat, dans le bac à légumes de mon frigo. Ses feuilles flétrissent et brunissent avec le temps.
Basilic thaïLe basilic thaï ne supporte pas la congélation (testée) et perd sa puissance aromatique lorsqu’on le sèche (testé également). Fresh is the best. Le plus pratique serait de pouvoir l’acheter en pot (pas encore trouvé).  Cette recette de poulet au basilic thaï est une manière très simple de faire connaissance avec la saveur inimitable de cette herbe aromatique. J’utilise également le basilic thaï pour parfumer mes rouleaux de printemps et l’ajoute au dernier moment dans mes bouillons asiatiques. Et vous, le connaissiez-vous ?

Poulet au basilic thaï

(suite…)

Avocat farci au poulet (saveur d’Asie)

mercredi 4 mars 2015

L’art de l’improvisation ! Cette recette d’avocat farci au poulet saveur wasabi m’a permis de recycler mes restes de poule à pot et déguster l’avocat qui commençait à devenir un peu trop mou, dans mon panier à fruits. J’ai ajouté une touche de wasabi et de coriandre à ma purée d’avocat pour le côté asiatique et ai dressé le tout dans les demi coques d’avocat, pour que ça en jette dans l’assiette. Une recette toute simple, à décliner pourquoi pas avec du thon au naturel ou bien un oeuf dur coupé en petits dés.

Avocat farci au poulet, saveur d'Asie

(suite…)

Soupe coréenne au kimchi et tofu soyeux

jeudi 27 novembre 2014

Le kimshi, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un chou fermenté, relevé au piment, très populaire en Corée. Le kimshi se déguste de préférence froid, en salade, afin de profiter de ses vertus probiotiques, qui boostent notre organisme et nos défenses immunitaires. Dans cette recette, je réchauffe à peine mon kimchi dans le bouillon, pour ne pas le dénaturer. Relevée juste ce qu’il faut, cette soupe au  kimchi et tofu soyeux n’a pas besoin d’être salée : le chou l’est suffisamment. Vous pourrez visionner cette recette en vidéo tout en bas de cet article. La soupe est préparée par Shira Bocar, une cuisinière spécialisée dans la « healthy food » (nourriture saine). Toutes ses recettes en vidéo sont disponibles dans la rubrique « Eat clean » du site de Martha Stewart. Une mine d’inspiration.

Soupe de kimchi (chou fermenté coréen) et tofu soyeux

(suite…)

Magret de canard à la thaïe (citronnelle, gingembre, citron vert)

mardi 23 septembre 2014

De la citronnelle, du citron vert, du gingembre, du canard… Il n’en fallait pas plus pour que je bookmarque cette recette, dénichée sur le blog Bonne table. Je l’ai adaptée, afin d’en faire un plat complet. Le secret de ce magret de canard à la thaïe ? Sa longue marinade. Elle confère à la viande une délicieuse saveur asiatique. J’ai fait mariné mon magret de canard la veille au soir pour une dégustation au déjeuner, le lendemain.

Magret de canard mariné à la thaïe

(suite…)

Salade de boeuf thaïe

vendredi 12 septembre 2014

Cette recette de salade de boeuf « thaïe » est très populaire au Laos, où elle prend le nom de lap ou laap. Je l’ai découverte en feuilletant le hors série estival du magazine Régal. Dans cette recette, la viande de boeuf coupée en fines tranches est cuite par l’acidité du jus de citron vert, dans lequel il marine pendant plusieurs heures. La viande reste ainsi très tendre. Cette salade de boeuf thaïe est bien relevée, comme son nom le laisse présager. Pour limiter le feu du piment, j’ai retiré ses graines avant de le glisser dans la marinade de boeuf et ai évité de croquer sa chair rouge au moment de la dégustation. Cette spécialité laotienne trouve son équilibre grâce à la fraîcheur de la menthe, de la coriandre et du concombre. Il s’agit d’un plat complet, traditionnellement accompagné de riz gluant cuit à la vapeur, dans un petit panier tressé, comme dans les restos thaïlandais. A défaut, servez cette salade sur un lit de vermicelles de riz cuits et refroidis.

Salade de boeuf thaïe au citron vert - Lap laotien

(suite…)

Velouté de lentilles corail, poulet-coco

mercredi 20 août 2014

Voilà déjà plusieurs fois que je prépare cette recette de velouté de lentilles corail au lait de coco et poulet sans prendre le temps ni de la prendre en photo, ni de la rédiger. C’est désormais chose faite. La recette est préparée à l’origine avec un reste de poulet rôti, mais une escalope de poulet cuite et effilée fait très bien l’affaire. Cette soupe me fait penser au Dhal indien, de par sa texture. Elle est très rapide à préparer : les lentilles corail cuisent deux à trois fois plus vite que les lentilles vertes et sont également plus digestes. Ce velouté de lentilles corail peut être servi en entrée, mais fait aussi office de repas léger, accompagné de tranches de pain complet et d’une salade de crudités.

Velouté de lentilles corail au lait de coco et poulet

(suite…)