Toutes les archives de la catégorie ‘Recette’

Pierogi, les raviolis polonais de ma grand-mère

jeudi 23 novembre 2017

Je tiens cette recette de Pierogi polski (raviolis polonais) de ma Babcia Aline. Elle m’a appris à les faire, il y a quelques années, lorsque j’étais encore étudiante. Et cet été 2017, Babcia – 86 printemps – s’est lancée de bon cœur dans une démo de sa recette fétiche en ma compagnie pour l’émission Les Carnets de Julie !  Tout comme les Golabki (choux farcis à la viande), le Barszcz (soupe à la betterave), les Plenze (galette de pomme de terre) et les Kopytka (gnocchi à la pomme de terre), les Pierogi sont mes Madeleines de Proust. Dans cette recette, ma Babcia farcit ses raviolis avec du fromage frais. D’autres garnitures sont possibles : sucrées (abricots secs moelleux, myrtilles sauvages…) ou salées (champignons & échalotes, fromage & purée de pommes de terre, choucroute & lardons, viande hachée & oignon… ).  Il existe un pierogi pour chaque envie. Mon prochain défi : décliner les pierogi de ma grand-mère en version sans gluten. Recette à venir…

Pierogi polskie

(suite…)

Comment faire son ghee maison ?

dimanche 2 juillet 2017

Ne confondez pas le ghee – ou guî – avec le gui. On laisse les plantes au jardin et on se concentre ici sur le beurre clarifié maison, ou ghee ou guî (je vous ai perdu ?).
Le beurre clarifié, c’est quoi ? C’est un beurre « purifié », c’est à dire débarrassé de son sucre (lactose) et de ses protéines (caséine).

Pourquoi clarifier son beurre ?

Sans lactose, ni caséine, le beurre clarifié voit son point de fumage augmenter (il passe de 175°C à plus de 200°C). Le beurre clarifié ne brunit pas dans la poêle, ce qui évite le développement de composés toxiques… mais aussi du petit goût de grillé caractéristique du beurre noisette (adeptes du beurre noir, désolée).

Comment clarifier son beurre ?

On rentabilise l’effort en clarifiant 500 g voire 750 g de beurre bio (moins d’antibiotiques et autres joyeux composés). On procède par décantation, en faisant fondre le beurre au-dessus d’un bain-marie. Le beurre se sépare en plusieurs phases :
– Au fond, le petit-lait (ou lactosérum), qu’on jettera.
– Au centre, le beurre clarifié (ou purifiée, ou ghee), celui qu’on récupère.
– À la surface, une mousse blanche composée de lactose (sucre du lait) et de caséine (protéines du lait) –> poubelle.

Un beurre sans lactose, ni caséine

Le ghee, je l’emploie essentiellement pour cuire mes galettes de sarrasin. Ça leur donne un petit goût de beurre et ne plombe pas leur digestion. Je l’utilise aussi de temps à autre dans mes cakes et dès que je cuisine indien (pour faire revenir les épices notamment).

Conservation du ghee

Je conserve mon beurre clarifié dans un pot hermétique (type Le Parfait®), au fond du frigo. Il se garde facilement six mois à un an (mais le pot est généralement vidé bien avant). Il peut se conserver hors du frigo. Il restera tendre et ne rancira pas comme un beurre ordinaire.

Bon, on se lance ?

Ghee - beurre clarifié maison

(suite…)

Dolmades {feuilles de chou-rave}

dimanche 13 novembre 2016

Les dolmades, ce sont des petits rouleaux de feuilles de vigne garnies de riz. Une spécialité grecque, au coude-à-coude avec les rouleaux de printemps dans ma hit-list des recettes bien roulées. C’est frais, léger, parfumé.
Ce que je ne savais pas, c’est que les dolmades, ça peut être préparé avec des feuilles… de chou-rave. Pratique, quand on n’a pas de vignes bio à portée de sécateur et pas franchement envie d’aller vers la feuille de vigne en boîte.
La recette de dolmades que je vous propose ici, je l’ai adaptée du magazine Vital Food (automne 2016). Rien d’impossible à préparer, si l’on prend le temps. J’ai servi ces dolmades en entrée, pour deux personnes. Mais j’en aurais bien fait un repas complet. Quand on commence… 

Dolmades

(suite…)

Spaghetti de chou-rave au pesto {spiralizer}

vendredi 11 novembre 2016

Le spiralizer a encore frappé. C’est l’arme parfaite, lorsqu’on ne sait pas trop quoi faire d’un légume à forte tête. Comme le chou-rave par exemple. Ni vu, ni connu, il passe de l’état de légume à celui de spaghetti. Seul impératif : trouver son homme de main. Celui qui saura manier le spiralizer avec brio, sans se tromper de couteau. Une main innocente peut faire l’affaire aussi. Un jeu d’enfant, cet appareil à vendre du chou-rêve.

Spaghetti de chou-rave au spiralizer

(suite…)

Salade de chou rouge, pomme, noix & grenade

dimanche 30 octobre 2016

Le chou rouge, je l’adore cuit avec des pommes, comme le prépare ma maman. Sauf que le chou rouge cuit :
1) Ça parfume la maison (merci la cuisine ouverte)
2) N’en parlez même pas à Monsieur Cookismo
Alors pour profiter de toutes les vertus du chou rouge, antioxydants en tête, sans devoir se battre :
1) avec les odeurs
2) avec Monsieur Cookismo (mais siiii goûte au moins)
J’ai opté pour une salade de chou rouge à la pomme. Et là, miracle, tout le monde a aimé. Monsieur anti-chou s’est même reservi. Avec le coup de pouce de la pomme, le croquant des noix et de la grenade, la jolie couleur du saladier, il n’y a pas eu besoin de prendre les armes. 
Dans cette recette, j’ai utilisé mon spiralizer pour couper ma pomme. À défaut, on la coupe en tout petits dés. Râpée, elle risque de rentre beaucoup de jus et perdre de son croquant.
Salade de chou rouge à la pomme, noix et grenade

(suite…)

Gâteau à la crème de marron {sans gluten, sans lactose}

vendredi 28 octobre 2016

Du sucre raffiné, du sirop de glucose… la crème de marron Faugier® n’est pas ce qu’il y a de mieux en matière de diététique, mais puisqu’il m’en restait une grosse boîte dans le placard, je me suis résolue à en faire un gâteau. Je préfère de manière générale utiliser de la purée de marrons nature, que je sucre ensuite à mon goût, avec du sirop d’érable, de coco ou du miel. La crème de châtaigne utilisée ici contient 60% de sucre, c’est à dire environ 300 g de sucre pour une boîte. C’est beaucoup. Du coup, je rattrape en utilisant du chocolat très noir, peu sucré et en ajoutant du cacao amer à ma recette de gâteau à la crème de marron. Le résultat n’en reste pas moins moelleux. Monsieur Cookismo a englouti deux belles parts d’affilée. Jamais trop de sucre pour lui.

Gâteau à la crème de marron et au chocolat (sans gluten)

(suite…)

Quoi de neuf en septembre sur Cookismo ?

jeudi 6 octobre 2016

Une poignée de nouvelles recettes sans gluten et astuces nutrition en septembre sur Cookismo. J’ai pris le temps ce mois-ci de partager mes dernières trouvailles et créations. Je l’aurai moins en octobre, alors je vous renvoie vers mon best of des recettes d’octobre 2015 pour trouver l’inspiration.
Et surtout, profitez des courges ! À très vite.

Christelle

Illustration courges
En septembre, j’ai publié [clic sur l’image pour accéder à la recette] :

(suite…)

Pesto végétal

vendredi 30 septembre 2016

Un pesto maison au bon goût de basilic et fromage, mais… sans parmesan. On fait comment ? On utilise un ingrédient magique : les flocons de levure alimentaire. Ils sont gorgés de nutriments (vitamines B, phosphore, zinc, fer) et « goûtent » le fromage. Je les utilise d’ailleurs pour préparer mon fromage végétal et ma crème de cajou, végétale elle aussi. Ces flocons de levure alimentaire n’ont rien à voir avec la levure chimique ou bien la levure de boulangerie. Ceux que j’achète chez moi en Autriche sont sans gluten. Il ne s’agit donc pas de levure de bière, ni de flocons de levure maltée (malt = gluten) que l’on rencontre généralement dans les recettes de fromages végétaux. Ces flocons de levure alimentaire, je les intègre aussi dans mes vinaigrettes. Ils leur apportent un supplément de goût et de vitamines.

Pesto végétal - Vegan pesto

Pesto presto
Pour réaliser ce pesto végétal, j’ai repris les ingrédients traditionnels (des feuilles de basilic fraîches, de l’ail, de l’huile d’olive) et ai  remplacé les pignons de pin – ça coûte un bras – par des graines de tournesol que je torréfie légèrement à la poêle, pour développer leur saveur. À tester aussi avec un mélange de noix (Grenoble, du Brésil, de cajou). Ce pesto végétal se conserve une semaine au réfrigérateur. Bon, à la maison, il n’a pas passé la journée. Je l’ai utilisé pour parfumer mes spaghetti de chou-rave, de courgettes et en ai ajouté dans une soupe de légumes façon minestrone.

Pesto végétal sans fromage - Vegan pesto

(suite…)

Sorbet mangue en bâtonnets {popsicles}

jeudi 29 septembre 2016

Si vous étiez sur ma page facebook cet été, vous avez peut-être vu passer les moules à popsicles (oui, maintenant on ne dit plus « esquimaux » on dit « popsicles », ça fait plus chic) rose bonbon que j’ai dénichés dans une boutique à Strasbourg. La quête des bâtonnets adaptés a suivi. Je les ai trouvés au rayon bricolage d’un magasin de loisirs créatifs. Et après la quête, les choses concrètes. Je n’avais pas envie de me casser la tête, j’ai fait simple, sain et efficace : un mangue mixée, un trait de sirop d’agave (ou miel), un passage au congélo et hop, voilà des esquimaux à la mangue. Avec l’été indien que l’on a ici, à Salzburg, mes moules à glace maison ont repris du service. Et cette fois-ci j’ai pris une photo de mes bâtonnets glacés. Si l’on n’a pas de moule à popsicles, on peut utiliser des moules à esquimau classiques, des moules à cannelés en silicone ou bien même des pots vides de petits suisses. Au choix.

Sorbet mangue en bâtonnet - Mango popsicles

(suite…)

Spaghetti de courgette à la crème de cajou {sans gluten, vegan}

mardi 27 septembre 2016

Et voilà la recette inaugurale de mon spiralizer, nouveau gadget à avoir rejoint ma cuisine. Ces spaghetti de courgettes sont inspirés de ceux qui m’ont convaincue d’acheter ce nouvel appareil : des pâtes 100% végétales goûtées au début de l’été dans un restaurant parisien, où je dînais avec mon cousin et sa femme. Révélation. La forme, la texture, le goût… Je voulais les mêmes à la maison. Et voici !

Spiralizer, l’option sans gluten
Lorsque l’on ne consomme pas de gluten, troquer les spaghetti (même glutenfree) pour leur déclinaison végétale, cela ouvre un vaste champ des possibles et expérimentations culinaires. Bien sûr, je ne vous incite pas à investir dans un spiralizer si vous n’avez déjà plus de place dans votre cuisine et que vous savez pertinemment que vous l’utiliserez 3 fois, puis… placard (ou leboncoin). Cette recette peut très bien être réalisée avec un simple couteau économe ou bien une mandoline. Ce ne seront alors pas des spaghetti, mais des tagliatelles que vous obtiendrez. Pour info, j’ai opté pour un spiralizer de la marque Lurch, que j’ai payé 39€. Il en existe des moins chers, d’autres marques aussi. À choisir en fonction de ses besoins (ou pas).

Crème végétale à la noix de cajou… passe-partout
Je profite de ce post pour publier ma recette de crème de cajou végétale, que j’ai déjà réalisée une bonne dizaine de fois. Elle remplace la béchamel et toutes les sauces à base de crème et fromage, grâce à l’utilisation de la levure alimentaire (sans gluten, contrairement à la levure maltée), au petit goût de fromage. En retirant 5 cl d’eau à la préparation, on obtient une crème végétale plus épaisse, que j’utilise en guise de mozzarella sur mes pizzas sans gluten. Il suffit de l’étaler en petits disques et l’illusion est parfaite. Gardez-la sous le coude, elle m’a déjà bien dépannée.

Spaghetti de courgette - Zucchini spaghetti (glutenfree)

(suite…)