Toutes les archives de la catégorie ‘Recettes de Chine’

Perles de coco (au sucre de coco)

jeudi 11 février 2016

Une petite boule de pâte blanche caoutchouteuse et fumante, farcie d’une substance jaune non identifiée, roulées dans de la noix de coco et affalée sur une assiette marquée d’idéogrammes chinois. L’image ne vous fait pas rêver ? Moi, si. Les perles de coco, j’adore. Elles ont longtemps été mon dessert fétiche au resto chinois. Un jour, je me suis même mise en tête d’en préparer moi-même. Revue du net, passage chez Tang Frères puis… échec cuisant. Je n’ai pas retenté. Jusqu’à aujourd’hui. Jusqu’à ce que je tombe sur ce post, qui me rappelle que j’avais encore quelque part, au milieu de ma dizaine de pots de farines, la farine magique : celle de RIZ GLUANT. L’acte 2 de mes boules coco maison pouvait commencer (hé hé).

Perles quadruple coco
J’ai donc réussi à dompter la farine de riz gluant. D’un coup, d’un seul, en l’ébouillantant avec du lait de coco. Simple, efficace. Le tout avec un soupçon de sucre et d’huile de coco, histoire de masquer les preuves. Conséquences de cette tentative de dissimulation : mes perles de coco ne sont pas blanches neige, mais couleur café au lait. Nous dirons que c’est ma touche healthy . J’ai aussi pris des libertés avec la farce en troquant les traditionnelles graines de soja par des pois jaunes, qui s’ennuient ferme dans mon placard entre deux coups de dhal. Une fois mixés, on n’y voit que du feu.

Glutinous rice floor, je t’adore
Dans les rayons des épiceries asiatiques, on trouve la farine de riz gluant sous le nom de « glutinous rice floor ». Cette farine est dépourvue de gluten, et pourtant, elle bat à plate couture la farine de blé lorsqu’il s’agit de se transformer en boule de pâte collante et élastique. Le tout, sans additif (ni cuisson approximative : on parle de riz gluant, pas collant). Le riz gluant est en fait une variété de riz asiatique, dont la structure particulière de l’amidon lui donne ce fameux caractère caoutchouteux. Sans lui, les perles de coco et les mochis (quoi, vous ne connaissez pas les mochiiiis ??), on oublie. Et n’essayez pas de réaliser ces perles de coco avec de la farine de riz traditionnelle. Ça ne fonctionne pas. Mais alors pas du tout (cf. : acte 1 de mes perles de coco). Mais une fois que vous avez déniché le Graal, le paradis n’est pas loin.

Perles de coco (boules de coco) maison

(suite…)

Ma Po tofu végétarien

mardi 8 juillet 2014

Le Mapo tofu est – semble-t-il – l’un des plats les plus populaires de la cuisine chinoise. Je ne connaissais pas cette spécialité sichuanaise, avant de tomber sur la recette de Letitia, du blog Piment oiseau. Cette recette de Ma Po tofu revisitée à la sauce Cookismo s’éloigne de l’originale : je l’ai réalisée avec des ingrédients que chacun peut trouver, en faisant un petit tour à l’épicerie bio et chinoise. J’ai utilisé le tofu soyeux que j’avais dans le frigo, mais le tofu ferme convient mieux pour cette recette : il a une meilleur tenue à la cuisson. J’ai beaucoup aimé la saveur typée, légèrement, citronnée du poivre de Sichuan. Il donne tout son caractère à cette recette sichuanaise, que referai très prochainement, avec du soja ferme cette fois !

Ma Po Tofu végétarien

(suite…)

Biscuits au sésame

vendredi 31 janvier 2014

Hi-haaa ! C’est parti pour l’année du Cheval de bois ! Pour marquer le Nouvel An asiatique 2014, j’ai réalisé ces petits biscuits au sésame, en me basant sur ma recette de petits sablés basiques. J’ai simplement remplacé l’oeuf par de la crème de sésame appelée tahini. L’emporte-pièce « cheval » utilisé ici vient d’un set de pâte à modeler. Cela vaut la peine de lorgner parfois au rayon enfant. Si on célèbre un jour l’année du canard, de la vache ou encore du poisson, je suis parée !

Biscuit sésame pour le Nouvel An chinois

(suite…)

Nougats chinois

mardi 28 janvier 2014

J’avais repéré une recette de nougat chinois dans le magazine Cuisine actuelle de novembre 2012. Avec le Nouvel An asiatique arrivant à grands pas – pour ne pas dire au galop : année du Cheval oblige houhou -, cette recette tombait à point. En faisant un tour du web, j’ai trouvé plusieurs listes d’ingrédients pour ces nougats chinois. L’épaississant revenant le plus souvent est la farine de tapioca. J’ai fait avec ce que j’avais dans le placard, c’est-à-dire un mélange d’amidon de riz et de tapioca, spécial « Ha Kao » (raviolis vapeur). Le résultat est très satisfaisant, même si ces nougats sont plus mous que ceux que j’ai l’habitude de croquer au restaurant chinois et ont plus la couleur d’un caramel au lait. « Mais ils ont le même goût ! », dixit Monsieur Cookismo. Après 24 heures passées à l’air libre, les nougats chinois se sont raffermis. Après 48 heures, ils étaient parfaits… Mais il n’en restait déjà plus beaucoup à ce moment là !

Nougats chinois maison

(suite…)

Sablés chinois à la farine de riz

vendredi 6 décembre 2013

Je suis tombée sur cette recette de sablés à la farine de riz en feuilletant mon « Tang Book » (éd. Larousse, 2008). Ces biscuits sont réalisés avec de la farine de riz gluant. Il m’en restait un demi paquet après avoir réalisé mes Ha Cao (raviolis vapeur), je me suis donc lancée. Ces sablés sont parfumés au gingembre, comme ceux que l’on trouve parfois chez le traiteur chinois. Leur texture est sablée, avec un délicat goût noiseté. A croquer avec un bon thé au jasmin ou thé vert Long Jing.

Sablés chinois au gingembre

(suite…)

Crème de riz à la cardamome

mercredi 4 décembre 2013

Cette recette de crème de riz à la cardamome est issue du « Tang Book » paru en 2008 aux éditions Larousse. Elle m’a permis d’utiliser la farine de riz gluant entamée pour réaliser mes Ha Kao (raviolis vapeur) et donc je ne savais que faire. Une fois refroidie, cette crème de riz à une texture proche de la crème Danette. Je ne sais pas si l’on peut remplacer la farine de riz gluant par de la fécule de maïs ou de pomme de terre dans cette recette. La texture finale serait sans doute différente. Enfin, si vous n’appréciez pas la saveur de la cardamome, remplacez-la par de la vanille ou du jasmin, pour rester dans la palette de saveurs asiatiques.

Crème de riz à la cardamome

(suite…)

Rouleaux de printemps croquants aux crevettes

mardi 3 décembre 2013

Frais et légers, les rouleaux de printemps se dégustent généralement en entrée d’un repas chinois. Chez les Cookismo, nous en faisons un plat à part entière. C’est tellement bon !! Monsieur Cookismo a préparé cette version croquante des rouleaux de printemps aux crevettes. Les crudités y sont coupées en julienne et non râpées, comme dans ma recette de rouleaux de printemps publiée il y a un petit moment déjà sur le site. Cela donne plus de corps à ces rouleaux. Je dois avouer que je les préfère ainsi ! En version végétarienne, remplacer les crevettes par des bâtonnets de bon tofu nature, que l’on peut faire dorer à la poêle au préalable avec un peu d’huile de coco extra vierge. Si vous en avez sous la main, ajoutez des bâtonnets de mangue et/ou d’avocat à vos rouleaux de printemps. Cela leur apporte de la couleur, de la douceur et du goût.

Rouleaux de printemps aux crevettes

(suite…)

Soupe au chou chinois et son oeuf poché

mercredi 23 octobre 2013

Plus doux que son cousin le chou vert, le chou chinois peut le remplacer dans de nombreuses préparations. Je le cuisine coupé en lanières dans mes Ramen (soupes de nouilles japonaises) ou dans une poêlée de légumes et garnis ses feuilles entières de viande hachée pour réaliser des petits farcis. Ici, j’ai opté pour une préparation en soupe, que j’ai agrémentée d’un oeuf poché. J’ai trouvé cette idée de recette sur le blog La table de Diogène est ronde. Comme je n’avais ni poireau, ni ciboule sous la main, j’ai « simplifié » ma soupe au chou chinois en n’y intégrant que du chou et de l’ail. Avec le jaune coulant de l’oeuf poché, je me suis régalée !

Soupe au chou chinois et oeuf poché

(suite…)

Raviolis chinois au poulet

lundi 22 avril 2013

Je suis fan des raviolis proposés dans les restaurants chinois… J’adore les Ha cao, raviolis vapeur à la crevette, ou encore les Siu mai, bouchons vapeur à la viande de porc. Je commande souvent une soupe de raviolis chinois en entrée. J’ai voulu essayé de réaliser à la maison ces savoureux raviolis de poulet. Et la version que je vous propose ici me convient parfaitement ! J’ai ramené du quartier chinois à Paris (le 13e arrondissement) un paquet de pâte à wonton (1,20€ les 40 ou 50 carrés) et je me suis lancée. Le plus long dans cette recette est sans doute le pliage des raviolis. Mais une fois que l’on a pris le coup de main, on enchaîne très vite.

Raviolis chinois au poulet avant la cuisson

(suite…)

Wok de légumes aux nouilles, façon chinoise

mercredi 3 avril 2013

Lors de l’atelier de cuisine japo-sino-coréenne auquel j’ai assisté le 14 décembre 2012 à la boutique Zwilling de la Madeleine (Paris), nous avons préparé un wok de légumes sautés aux nouilles à la chinoise, que nous avons dégusté après notre crêpe coréenne aux petites légumes (Chijimin). Cette recette permet d’utiliser la fameuse sauce d’huîtres chinoise, dont on ne sait jamais trop quoi faire après ouverture. Visuellement, le plat manquait un peu de couleur c’est pourquoi je vous conseille de le parsemer d’herbes fraîches ciselées ou d’y intégrer de la ciboule sautée, afin de lui apporter un peu gaité.

wok_nouilles_chinoises_petits_legumes440©christelle_vogel_cookismo

(suite…)