Toutes les archives de la catégorie ‘Recettes thaïlandaises’

Rouleaux de printemps (crevettes, mangue et basilic thaï)

mercredi 25 mars 2015

Frais, légers, parfumés… Les rouleaux de printemps, c’est notre péché mignon à la maison. On les aime croquants, avec des crevettes dedans. Dans cette recette, je les parfume au basilic thaï, pour changer de la menthe fraîche, et ajoute une pointe de sucré, en glissant des bâtonnets de mangue fraîche dans mes rouleaux. Et la cerise sur le gâteau… la sauce cacahuète, dans laquelle on plonge nos springrolls avant chaque bouchée ! Miaaaaaaam

Rouleaux de printemps aux crevettes et à la mangue

(suite…)

Poulet au basilic thaï

jeudi 12 mars 2015

Il porte le même nom que son homologue européen, mais côté saveur, le basilic thaï n’a rien (j’insiste) de commun avec son cousin italien. Le goût du basilic thaï est plus frais, légèrement anisé, avec des notes d’estragon, de réglisse, de menthe… Il s’achète en épicerie asiatique. Je ne l’ai jamais encore croisé au supermarché. Je le trouve conditionné en pochettes plates, par bouquet d’une dizaine de branches. Le basilic thaï est fragile. Je le conserve 2-3 jours maxi, bien à plat, dans le bac à légumes de mon frigo. Ses feuilles flétrissent et brunissent avec le temps.
Basilic thaïLe basilic thaï ne supporte pas la congélation (testée) et perd sa puissance aromatique lorsqu’on le sèche (testé également). Fresh is the best. Le plus pratique serait de pouvoir l’acheter en pot (pas encore trouvé).  Cette recette de poulet au basilic thaï est une manière très simple de faire connaissance avec la saveur inimitable de cette herbe aromatique. J’utilise également le basilic thaï pour parfumer mes rouleaux de printemps et l’ajoute au dernier moment dans mes bouillons asiatiques. Et vous, le connaissiez-vous ?

Poulet au basilic thaï

(suite…)

Magret de canard à la thaïe (citronnelle, gingembre, citron vert)

mardi 23 septembre 2014

De la citronnelle, du citron vert, du gingembre, du canard… Il n’en fallait pas plus pour que je bookmarque cette recette, dénichée sur le blog Bonne table. Je l’ai adaptée, afin d’en faire un plat complet. Le secret de ce magret de canard à la thaïe ? Sa longue marinade. Elle confère à la viande une délicieuse saveur asiatique. J’ai fait mariné mon magret de canard la veille au soir pour une dégustation au déjeuner, le lendemain.

Magret de canard mariné à la thaïe

(suite…)

Salade de boeuf thaïe

vendredi 12 septembre 2014

Cette recette de salade de boeuf « thaïe » est très populaire au Laos, où elle prend le nom de lap ou laap. Je l’ai découverte en feuilletant le hors série estival du magazine Régal. Dans cette recette, la viande de boeuf coupée en fines tranches est cuite par l’acidité du jus de citron vert, dans lequel il marine pendant plusieurs heures. La viande reste ainsi très tendre. Cette salade de boeuf thaïe est bien relevée, comme son nom le laisse présager. Pour limiter le feu du piment, j’ai retiré ses graines avant de le glisser dans la marinade de boeuf et ai évité de croquer sa chair rouge au moment de la dégustation. Cette spécialité laotienne trouve son équilibre grâce à la fraîcheur de la menthe, de la coriandre et du concombre. Il s’agit d’un plat complet, traditionnellement accompagné de riz gluant cuit à la vapeur, dans un petit panier tressé, comme dans les restos thaïlandais. A défaut, servez cette salade sur un lit de vermicelles de riz cuits et refroidis.

Salade de boeuf thaïe au citron vert - Lap laotien

(suite…)

Pad thaï aux crevettes

lundi 7 juillet 2014

Après le Pad thaï au poulet, voici la recette du pad thaï aux crevettes. Je me suis inspirée d’une recette parue dans le magazine Prima maison (sept-oct 2011), en l’adaptant avec ce que j’avais à disposition. Je n’avais pas de liseron d’eau, par exemple, et comme Monsieur Cookismo n’aime pas les épinards, je n’ai pas ajouté de « verdure » à mon pad thaï, en dehors de la coriandre fraîche et de la ciboulette. La sauce de cette recette de pad thaï aux crevettes contient du jus de citron vert – comme dans le Bo bun aux crevettes -, et pas de jus de tamarin, contrairement à ma recette de pad thaï poulet. Cette recette est également relevée au piment (à doser selon ses goûts). Enfin, j’ai changé de stratégie en ce qui concerne l’oeuf ajouté en fin de cuisson : je le verse directement dans le pad thaï, hors du feu, façon carbonara, et non dans la poêle, pour qu’il coagule, sans cuire entièrement. Cela apporte du liant à ce plat thaïlandais. Vous aurez besoin d’une petite demi-heure pour le préparer. La cuisson est très rapide : préparez bien tous les ingrédients en amont pour tout avoir à porter de main.

Pad thaï aux crevettes

(suite…)

Pad thaï au poulet

vendredi 20 juin 2014

Depuis le temps qu’une amie me demande cette recette de pad thaï… La voici enfin ! Je l’avais copiée, il y a déjà des années, dans un livre de recettes asiatiques, dont je n’ai pas retenu le nom. Cette version au poulet (et au tofu, dans la recette originale) n’est pas épicée. Pour réussir son pad thaï, il faut avoir préparé tous les ingrédients avant de lancer la cuisson. Une fois que le premier morceau touche la poêle, tout s’enchaîne très vite… En 10 minutes, c’est prêt ! Je n’avais pas de tamarin sous la main pour réaliser ma sauce, je me suis rabattue sur des pruneaux, à la saveur assez proche. Ultime conseil : utilisez des germes de soja fraîches, croquantes et savoureuses, pour réaliser ce pad thaï au poulet, et non ceux en bocaux.

Pad thaï au poulet

(suite…)

Curry de poulet, banane et coco

mardi 11 février 2014

Dans cette recette de curry de poulet à la banane et au lait de coco, j’utilise un mélange aromatique à base de gingembre, pâte de curry rouge et ail qui est devenu un classique dans ma cuisine. Je l’emploie pour réaliser d’autres currys, aux crevettes par exemple. La douceur du fruit et du lait de coco apaisent le feu de la pâte de curry rouge, que l’on peut doser selon son goût. La banane peut être remplacée par de la mangue.

Curry de poulet au lait de coco et à la banane

(suite…)

Soupe thaïe au porc et lait de coco

mercredi 29 janvier 2014

Cette soupe thaïe au porc et lait de coco s’inspire du célèbre Tom Kha Gai que j’avais appris à réalisé lors d’un atelier cuisine thaï en 2013. Il s’agit d’un bouillon au lait de coco très consommé en Asie. Dans cette recette « simplifiée », il n’y a pas de galanga, ni de feuille de kaffir. Juste du gingembre et de la citronnelle. Si vous en avez à la maison, vous pourrez saler votre soupe thaïe au porc et lait de coco avec du nuoc mam (sauce de poisson) plutôt qu’avec du sel fin. Une idée de potage léger pour le soir.

Soupe thaïe au lait de coco

(suite…)

Tom Kha Kai

samedi 20 avril 2013

Le soupe Tom Kha Kai (aussi orthographiée Tom Kha Gai) est un plat traditionnel issu de la cuisine thaïlandaise et laotienne. Cette soupe se compose de lait de coco (d’un nuage à maximum 50% du liquide), de bouillon de volaille et est parfumée à la citronnelle et au galanga, un cousin éloigné du gingembre. Les gourmets aimant les mets relevés pourront parfumer leur bouillon avec de la pâte de curry rouge aux crevettes ou des piments oiseaux, très puissants. En ajoutant du poulet, vous obtiendrez le Tom Kha Kai. En optant pour des crevettes, votre soupe s’appellera alors Tom Yam Kung.

Soupe thaÏe coco-poulet Tom Kha Gai

(suite…)