D’où vient le sucre ?

Image extraite de la vidéo de promotion de l’Association interprofessionnelle de la betterave et du sucre.
Blanc, roux, candi, cassonade, vergeoise, muscovado… Derrière ces appellations se cache un seul et même produit, le sucre, issu cependant de plantes différentes. C’est ce que m’a rappelé mon almanach aujourd’hui :

Le sucre, appelé scientifiquement saccharose, se trouve à l’état naturel dans les plantes. Il est présent dans la racine des betteraves sucrières, la canne à sucre, la sève des érables et certaines variétés de maïs et de sorgho. Extrait sous forme de cristaux, on le raffine pour éliminer ses impuretés et le blanchir, et il est broyé selon la consistance désirée (sucre en poudre, sucre glace). Les autres « sucres naturels », comme le glucose et le dextrose issus notamment du maïs, ou le fructose issu des fruits, ne peuvent être vendus sous l’appellation « sucre ».

La France est le premier producteur européen de sucre et le premier producteur de sucre de betterave dans le monde. La culture de la betterave sucrière représente 2,1% de la surface agricole utile (SAU) en 2009 dans l’Hexagone. La France produit 2,96 millions de tonnes de sucre alimentaire et en exporte environ 1 million de tonnes vers l’UE. La différence, soit près de 2 tonnes, est consommée sur notre territoire.

© Labetterave.com La betterave sucrière n’est qu’une cousine de la betterave potagère de couleur pourpre, que l’on consomme régulièrement en salade. La betterave sucrière est une racine blanche et conique d’environ 50 centimètres de long. On l’aperçoit parfois en tas aux bords de champs au moment des récoltes, à l’automne.

Fin décembre 2011, Miss Better la betterave sucrière est apparue sur les petits écrans pour faire la promotion de la filière en France. Voici le spot vidéo :


Sources :
Almanach « Ça m’intéresse », 365 questions/réponses pour aiguiser sa curiosité, édition 2006,  page du 8 février.

Le site de Labetterave.com

Un avis, une remarque sur cette publication ?
D’où vient le sucre ?

*