Kouglof alsacien

Pas de recette de kouglof sur le blog d’une alsacienne !?! Je répare aujourd’hui cette « erreur » en publiant enfin sur Cookismo une recette de la célèbre brioche d’Alsace en forme de cheminée. Généralement, je prépare deux kouglofs (ou kougelhopfs) moyens et j’en congèle un. Car le kouglof, une fois entamé, sèche assez rapidement et doit être consommé de préférence dans la journée (voire le lendemain, à condition de bien l’emballer soigneusement dans du papier film). Pour la cuisson de mon kouglof alsacien, j’utilise un moule traditionnel en céramique. Il est plus un peu plus cher d’un moule métallique, mais diffuse la chaleur de manière plus homogène et permet d’obtenir un kouglof joliment doré, sans croûte épaisse.
Je n’aime pas tellement les raisins secs c’est pourquoi je n’en mets que 50 g ici. Vous pouvez facilement doubler les proportions si vous appréciez ces petits fruits séchés.

Recette du Kouglof (Kougelhopf) alsacien

Préparation : 30 minRepos : 2 hCuisson : 30 min

Ingrédients pour 2 kouglofs  de 20 cm de diamètre :
500 g de farine T45
20 g de levure de boulanger fraîche
2 petits œufs
125 g de beurre
22 cl de lait
70 g de sucre semoule
1 sachet de sucre vanillé
50 g de raisins secs
2 cs de rhum (kirsch, si vous en avez)
Amandes entières

2 moules à kouglof en céramique de 20 cm de diamètre
ou 1 grand moule de 24-25 cm de diamètre

Préparation du kouglof alsacien

Préparer les raisins au rhum :
Chauffer légèrement le rhum (ou le kirsch) avec une cuillère à soupe d’eau et le verser sur les raisins secs pour les imbiber. Réserver.

Préparer le levain :

Émietter la levure de boulanger fraîche dans le bol du robot pétrisseur et la mélanger avec 5 cl d’eau tiède.
Ajouter 2 à 3 cuillères à soupe de farine, de manière à obtenir une pâte de la consistance d’une pâte souple (un peu trop de farine sur les photos ci-dessous).
Couvrir ce levain et le réserver dans un endroit tiède pendant 15 à 20 minutes. Il va gonfler et « buller ».

Préparer la pâte à kouglof alsacien :
Tamiser le reste de la farine dans le bol d’un robot pétrisseur, sur le levain.
Ajouter les oeufs, les sucres (éviter de les verser directement sur les oeufs pour ne pas les faire cristaliser), le lait et le beurre en parcelles.

Actionner le robot muni du crochet pétrisseur sur petite vitesse et pétrir pendant une dizaine de minutes. Finir en pétrissant à vitesse plus élevée pendant 2 minutes.
Égoutter les raisins secs imbibés de rhum et les ajouter à la pâte à kouglof. Pétrir pendant une minute sur petite vitesse pour les incorporer.

La première pousse de la pâte briochée :
Recouvrir le bol du robot d’un linge propre et laisser pousser la pâte à kouglof dans un endroit tiède, jusqu’à ce qu’elle double de volume (de une à deux heures, selon la température et la qualité de la levure).
Beurrer soigneusement les deux moules à kouglof de 20 cm et disposer les amandes entières au fond (dans chaque creux ou dans un sur deux).
La seconde pousse de la pâte briochée :
Fariner légèrement le plan de travail et débarrasser la pâte à kouglof lorsqu’elle a doublé de volume.
La couper la pâte en deux puis former une boule avec chaque moitié, sans trop les écraser.
Disposer chaque boule dans les moules à kouglof beurrés et laisser gonfler jusqu’à ce que la pâte ait levée suffisamment pour qu’elle dépasse le moule (entre 30 minutes et une heure).

Cuire le kouglof :
Enfourner à 180°C pendant 30-35 minutes (grille placée en dessous de la moitié du four – chaleur tournante), en couvrant le dessus des kouglofs à mi-cuisson pour ne pas qu’ils dorent trop vite. Pour un grand moule à kouglof, compter environ une heure de cuisson.
Sortir les kouglofs du four et attendre entre 5 et 10 minutes avant de les démouler (pas plus, sinon l’humidité va « mouiller » le sommet des kouglofs).
Laisser refroidir les kouglofs alsaciens sur une grille et saupoudrer de sucre glace avant de déguster.

5 mots gourmands sur “Kouglof alsacien”

  1. Il est bien beau ce kouglof !

  2. Gab' dit :

    Ouais ! Très beau ce kouglof ! et pas bronzé … !! Sucré ok ! mais salé aux lardons avec un verre de crémant ou un bon vin d’Alsace c’est « le petit Jésus en culotte de velours »

  3. Miam, j’en voudrais bien une portion!!

  4. Mathilde dit :

    désolé salé ce n’est plus un KOUGELHOPF et OUAIS Mme Gab’

Répondre à Gab'Kouglof alsacien

*