Le chocolat est-il un antidépresseur ?

© Jeremy Tamisier/Fotolia

« Tiens, prend un carré de chocolat, c’est bon pour le moral… » Exact. Inutile de culpabiliser au moindre carreau avalé. Mais pourquoi cette irrésistible gourmandise met nos papilles en émoi et nous expédie au firmament de la bonne humeur ? Tout est une histoire de chimie. C’est ce que m’a rappelé mon almanach ce matin :

« Le chocolat est euphorisant voire antidépresseur. Source de plaisir, il provoque la sécrétion d’endorphines, qui agissent comme une morphine naturelle. Mais il a surtout des vertus psycho-stimulantes : il contient de la caféine, qui renforce la vigilance et la résistance à la fatigue, et de la théobromine, qui stimule l’appétit, le système nerveux central et facilite l’effort musculaire. Enfin, le chocolat noir contient des flavonoïdes, qui protègent des maladies cardio-vasculaires et ont des propriétés antioxydantes et anticancéreuses. A vos tablettes ! »

Le chocolat a tout bon… ou presque. Il affiche tout de même près de 500 kcal aux 100 g. Alors un carreau, oui, la tablette, non !

Source : Almanach « Ça m’intéresse », 365 questions/réponses pour aiguiser sa curiosité, édition 2006,  page du 4 décembre.

121 mots gourmands sur “Le chocolat est-il un antidépresseur ?”

  1. I read this post completely about the difference of hottest and preceding technologies, it’s remarkable article. http://hydroxychloroquined.online/