Makis au thon cuit

Ces makis au thon cuit sont destinés à toutes le personnes qui n’aiment pas le poisson cru (maman, si tu m’entends), celles qui ne sont pas autorisées à en manger (femmes enceintes, levez-vous !) et celles qui, comme moi, n’arrivent pas à mettre la main sur du thon frais. Ici en Autriche, cela n’a rien d’évident… Bien sûr, si vous avez un poissonnier pas loin de chez vous, remplacez le thon cuit par du thon frais (albacore) ou encore du saumon. Préparez ces makis au thon le jour même de l’achat de votre poisson et conservez-les maximum 24 heures au réfrigérateur, soigneusement emballés dans du papier film. L’avocat peut éventuellement être remplacé par du concombre et le thon cuit par du surimi, comme dans ma recette de makis californiens.

Makis au thon cuit et à l'avocat

Recette des makis maison au thon cuit

Préparation : 30 min • Repos : 30 min • Cuisson : 15 min

Ingrédients pour 4 personnes : 

350 g de riz « japonica » (ou  riz rond spécial maki-sushi)
Le même volume d’eau que de riz + 3 cs
4 cl de vinaigre de riz
25 g de sucre blanc
3 g de sel
5 feuilles d’algue nori
1 avocat
1 cs de jus de citron
1 boîte de thon au naturel (du bon, si déjà !)
Pour la dégustation :

Sauce soja
Wasabi (pâte ou poudre)
1 natte spécial makis
Ustensiles :

Un cuiseur à riz (ô combien pratique !)
Une nappe pour rouler les makis

Préparation des makis maison au thon cuit

Préparer le riz au cuiseur automatique : 

Verser le riz japonica dans un verre gradué et noter son volume.
Rincer le riz jusqu’à ce que l’eau soit claire.
NDLR : Pour cela, je place mon riz dans un grand saladier, le recouvre d’eau fraîche, remue avec les doigts puis l’égoutte. Je répète cette opération 6 ou 7 fois.
Égoutter le riz à makis pendant quelques minutes.Riz à sushi-maki rincéLe placer dans le cuiseur à riz avec le même volume d’eau froide (filtré ou en bouteille), ainsi que 3 cuillères à soupe d’eau.
Placer le couvercle du cuiseur puis brancher l’appareil.
Laisser le riz cuire, sans céder à la tentation de soulever le couvercle (la cuisson a duré 17 minutes chez moi).

Riz à makis avant cuisson Riz à makis cuit

Pendant ce temps, préparer l’assaisonnement du riz à makis :

Mélanger le vinaigre de riz, le sucre et le sel.
Remuer pour dissoudre le sucre et le sel.Assaisonement du riz à makisAssaisonner le riz à makis :
Lorsque le riz est cuit, débrancher l’appareil (sinon, la fonction « maintien au chaud » s’active) et laisser le riz dans le cuiseur pendant 10 minutes, sans ouvrir.
Ouvrir le cuiseur et laisser tiédir le riz cuit pendant 5 à 10 minutes.
Verser alors l’assaisonnement au vinaigre de riz et bien mélanger à l’aide d’une cuillère pour en imprégner tous les grains. Laisser tiédir une dizaine de minutes.

Assaisonement du riz à makis cuit Mélange du riz à makis assaisonné

Former les makis :
Préparer un saladier d’eau fraîche, pour pouvoir se mouiller les mains, afin de manipuler le riz plus facilement.
Placer une feuille d’algue nori sur la natte.
Répartir le riz cuit sur une couche de 1 cm d’épaisseur maximum sur les 2/3 de la feuille environ, en pressant bien, et en laissant une petite marge à la base.
Couper l’avocat en bâtonnets et le citronner pour ne pas qu’il noircisse.
Égoutter le thon en boîte en prenant garde à ne pas trop l’émietter : l’idée est ici de conserver de beaux morceaux de thon.
Disposer une ligne d’avocat et une autre de morceaux de thon au centre du riz.
Saisir la natte avec le bord de la feuille nori et rouler délicatement le makis, en serrant bien.
Enrouler le maki au thon cuit dans le papier film et entreposer au frigo pendant une vingtaine de minutes.

Riz à makis sur feuille de nori Garnissage des makis thon avocat
Maki roulé Maki emballé

> Cette vidéo détaille la technique de roulage des makis :


Couper les makis au thon en tranches de 1 à 1,5 cm avec un couteau humide.
Servir les makis maison avec de la sauce soja légèrement diluée à l’eau et du wasabi, pour ceux qui aiment son piquant.Makis au thon cuitMakis au thon

7 mots gourmands sur “Makis au thon cuit”

  1. Claireblog dit :

    Merci pour la recette, je vais la tester samedi!

  2. Soraya dit :

    Parfait! J’ai profité des promos sur les produits asiatiques à Auchan pour faire le stock de ce qu’il fallait, ton article tombe à pic :)
    ça sera testé vendredi! (demain, c’est ton porc au caramel ^^)

    • Christelle dit :

      Une valeur sûre, ce porc au caramel : je vais le refaire pour le Nouvel An chinois ;-) Bonne popote !

      • Soraya dit :

        Bonne idée, le nouvel an chinois..encore une raison d’exploiter le chéri pour le rererererefaire ;o !

        Makis testés et pour une première, je suis vraiment contente! Par contre, j’ai un peu fait avec les fonds de placard: thon sauce tomate et lamelles d’emmental. C’est bien bon! même si pas trop trop traditionnel.

        Encore un bon point pour Mme cookismo :-)

  3. Soraya dit :

    Ah oui, j’avais une question au niveau du couteau à utiliser..tu nous conseillerais lequel pour la découpe? Parce qu’on a eu du mal avec ceux qu’on a (céramique made in ikea).

    • Christelle dit :

      Le couteau utilisé doit être bien aiguisé avec une lame fine. Le couteau céramique, assez épais, n’est peut-être pas le plus approprié. Il a tendance à « attacher ». Il faut aussi penser à couper le maki avec une lame trempée dans de l’eau, entre chaque tranche : on obtient ainsi des makis bien nets.

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Makis au thon cuit

*