Moelleux choco-noisette, sarrasin et châtaigne

Des noisettes, des châtaignes… Cela sonne bien automnal tout ça. M’enfin, lorsque le thermomètre peine à franchir la barre des 20 degrés à la fin du mois d’août, je préfère une bonne vieille recette de moelleux chocolat-noisettes, sarrasin et châtaigne – sans gluten, en plus ! -, qu’une boule de glace. J’ai dénichée cette recette sur le blog Altergusto de Carole et l’ai déclinée en version sans lactose. Une petite tuerie. Vraiment. J’ai utilisé un moule à kouglof en silicone pour le cuire (celui que j’utilise pour préparer mon Marmorkuchen autrichien), mais un moule à manquer traditionnel, recouvert de papier cuisson, fera également l’affaire. Goûtez… et venez m’en redonner des nouvelles !

Moelleux choco-noisettes sans gluten

Recette du moelleux choco-noisette (sans gluten, sans lactose)

Préparation : 25 min • Cuisson : 40 min

Ingrédients pour 8 personnes : 
120 g de chocolat noir (ici chocolat « Caraïbes » de Valrhona, 64% de cacao)
40 g d’huile de colza
3 oeuf
50 g de sucre roux
100 g de tofu soyeux (ou yaourt au soja ou au lait de vache, si pas d’intolérance au lactose)
40 g de noisettes moulues
40 g de farine de sarrasin
40 g de farine de châtaigne
1 cc rase de levure chimique (sans gluten)
Pralin (fac.)

Préparation du gâteau au chocolat, noisette, sarrasin et châtaigne

Tamiser ensemble les farines et la levure chimique
Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Ajouter l’huile de colza, mélanger et laisser tiédir.
Séparer le blancs des jaunes d’oeuf.
Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.Ingrédients du moelleux choco-noisettes sans glutenBattre les jaunes avec le sucre roux jusqu’à ce que le mélange blanchisse et prenne du volume.
Incorporer le tofu soyeux (ou yaourt) puis le chocolat fondu.
Ajouter les farines tamisées et les noisettes en poudre.
Incorporer 1/3 des blancs en neige en mélanger énergiquement, pour alléger la pâte.
Incorporer délicatement les 2/3 des blancs en neige restant à l’aide d’une maryse (spatule souple), en soulevant délicatement la pâte du milieu du saladier vers le bord, tout en tournant.
Répartir le pralin (ou bien noisettes mondées) dans le fond du moule à kouglof (en silicone ici, si ce n’est pas le cas, huiler et fariner légèrement votre moule avec de la farine sans gluten).
Verser la pâte chocolatée.

Pralin dans le fond du moule Moelleux au chocolat avant cuisson

Enfourner à 180°C et laisser cuire pendant 30 à 35 minutes.
Vérifier la cuisson du gâteau en le piquant avec une pique en bois, qui doit ressortir sèche.
Laisser tiédir le moelleux choco-noisettes, sarrasin et châtaigne quelques instants puis le démouler sur une grille.
Saupoudrer d’un voile de sucre glace ou de cacao pâtissier (mon choix) lorsqu’il a refroidi et déguster.Gâteau moelleux au chocolat et à la noisette sans gluten, vu d'au-dessusGâteau choco-noisettes saupoudré de cacao pâtissierTranches de gâteau moelleux choco-noisettes sans gluten

 

6 mots gourmands sur “Moelleux choco-noisette, sarrasin et châtaigne”

  1. Emie dit :

    Bonjour,
    Je suis fan de vos patisseries, et en particulier de leur forme. Je recherche exactement le même moule kouglof que vous car la forme me plait beaucoup mais je ne le trouve nul part. Est-il possible de me donner la marque de celui-ci ?

    Merci par avance,
    Bonne journée et merci pour ce partage de gourmandise.

    • Christelle dit :

      Bonjour Emie, j’ai utilisé pour cette recette un moule à kouglof en silicone de la marque « Birkmann », que j’avais trouvé à l’époque sur la boutique en ligne Zalando Cuisine, qui n’existe plus. Il est disponible ici par exemple.

      • Emie dit :

        Mille mercis Christelle pour la marque et pour avoir pris le temps de me trouver un lien ou l’acheter. Je vais enfin pouvoir faire des jolies gâteaux et tester des recettes de kouglof que j’ai en attente depuis longtemps.
        Et je pense que ce petit moelleux chocolat noisette va faire des heureux dans quelques semaines vers Noël donc merci :)
        Bonne journée.

  2. chris 06 dit :

    Merci Christelle.
    Effectivement, il n’y a que chez eux,que l’on trouve ce joli moule.
    J’ai l’autre, sans ce joli rebord.
    Tu déconseilles donc leur utilisation pour faire un vrai kouglof???
    Il va donc falloir que je recherche pour l’achat de ce dernier.
    Et pour des brioches???
    Merci pour le retour. Je te lis toujours avec plaisir. Bises Chris 06

    • Christelle dit :

      Pas de « vrai » kouglof alsacien sans le « vrai » moule traditionnel en argile ! La chaleur s’y diffuse différemment que dans le silicone ou le métal. Ton kouglof ne sera pas mauvais si tu ne le cuis pas dans le fameux moule. Il en aura la forme, mais sa texture (croûte, mie) sera moins authentique. Lorsque l’on a l’habitude de déguster des kouglofs, on sent la différence :-)

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Moelleux choco-noisette, sarrasin et châtaigne

*