Le foie gras est… égyptien !

© Food-pictures /Fotolia

Chaque année, les ventes de foie gras explosent au moment des fêtes. En bloc, en ballotin ou poêlé, chacun y trouve son bonheur gustatif. Mais avant de devenir l’un des joyaux du patrimoine gastronomique français, le foie gras est avant tout une découverte… égyptienne. C’est ce que mon almanach m’a rappelé ce matin :

Ce sont les Égyptiens qui, vers 3000 av. J.-C., commencent à produire du foie gras. Ayant remarqué que les oies stockaient les graisses dans leur foie en prévision de la migration, ils ont l’idée de les gaver avec des figues sèches. On utilise le même procédé aujourd’hui en France, en remplaçant simplement les figues par du maïs broyé. Suralimentées avec trois à cinq repas par jour, les oies voient leur foie gonfler, jusqu’à tripler de volume. Si elles n’étaient pas tuées, elles seraient vite atteintes de cirrhose !

Ce « traitement » infligé aux oies suscite régulièrement des levées de bouclier de la part des organismes qui militent  pour la défense des animaux. Mais tant qu’il y aura des gastronomes pour apprécier le foie gras,  le gavage des oies se poursuivra.

ET AUSSI : Les conseils du chef Hélène Darroze pour choisir, préparer et accompagner son foie gras

Source : Almanach « Ça m’intéresse », 365 questions/réponses pour aiguiser sa curiosité, édition 2006,  page du 12 décembre.

Un mot gourmand sur “Le foie gras est… égyptien !”

  1. Marie dit :

    c’est marant, je croyais que Le foie gras est né sous les Romains … de mémoire, le mot Foie vient de Figatus = le figue en Romain …
    mais bon, c’est tellement bon, que l’on se moque de savoir si l’origine est egyptienne ou romaine.
    Amitiés
    Marie

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Le foie gras est… égyptien !

*