Pourquoi accroche-t-on des boules sur le sapin de Noël ?

© Marc Lagneau/FlickR

« Que vient faire cette question sur un site de cuisine ? », allez-vous me demander. Et pourtant… Il faut remonter à Adam et Eve et à la célèbre pomme (qui se croque) pour comprendre d’où vient la tradition des boules de Noël. C’est ce que m’a expliqué mon almanach ce matin. Il m’a également rappelé l’origine – alsacienne –  du sapin de Noël :

Le sapin de Noël est né en Alsace. On en trouve la trace dès 1521 à Sélestat (Bas-Rhin). Placé dans le cœur des églises, il représente l’arbre d’Eden ; ses pommes rouges symbolisent la tentation et les hosties figurent la rédemption. Au XVIIIe siècle, les paroissiens commencent à suspendre des sapins chez eux, au plafond. L’arbre de Noël devient symbole de fête et se généralise au XIXe siècle en Europe du Nord, puis partout en France. On le décore d’une étoile, qui rappelle celle de Bethléem, et de boules en verre soufflé, qui remplacent les pommes.

Mais rien ne nous empêche d’accrocher de belles pommes rouges et brillantes, façon Blanche-Neige à notre « Tannenbaum ». Elles ne se briseront pas en mille morceaux si une main innocente vient à les décrocher, mais risqueront de finir les fêtes un peu flétries…

Source : Almanach « Ca m’intéresse », 365 questions/réponses pour aiguiser sa curiosité, édition 2006,  page du 13 décembre.

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Pourquoi accroche-t-on des boules sur le sapin de Noël ?

*