Soupe miso, bouillon japonais

Si vous allez parfois manger japonais, vous n’avez pas pu passer à côté de ce bouillon servi systématiquement avec les menus. Lors de mon passage dans une épicerie japonaise à Paris, j’ai acheté de la pâte à miso avec du dashi intégré. C’est un peu le bouillon-cube japonais. Une fois entamée, cette pâte se conserve de longs mois au réfrigérateur.
Miso, dashi, wakamé… Ces noms peuvent vous paraître barbares, mais ils font partie des basiques culinaires japonais. Il suffit de les employer une fois pour se familiariser avec ce vocabulaire. En tout cas, ça a fonctionné comme ça pour moi !

Recette de la soupe miso, bouillon japonais

Préparation : 5 min
Cuisson : 10 min

Ingrédients pour 2 bols :
1 cs de pâte miso avec dashi
1 cs d’algue wakamé déshydratées
1 cm de gingembre
2 asperges vertes (fac.)
1 petit champignon de Paris
2 pincées de sésame

Préparation de la soupe miso japonaise

Placer la pâte miso avec dashi dans une casserole avec 50 cl d’eau et le morceau de gingembre.
Porter à ébullition puis laisser frémir pendant 5 minutes.
Couper la tige des asperges en tronçons de 1 cm et laisser la pointe.
Plonger les asperges dans le bouillon, ajouter le champignon de Paris émincé ainsi que les algues wakamé.
Laisser frémir 5 minutes supplémentaires.
Retirer le bout de gingembre et verser la soupe miso dans des bols.
Saupoudrer avec un pincée de sésame et servir.

Astuce : J’ai ajouté des asperges à ma soupe miso, mais vous pouvez vous en passer et ajouter quelques mini dés de tofu à la place, comme dans les restaurants japonais.

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Soupe miso, bouillon japonais

*