Mot clé ‘ banane’

Nicecream banane & myrtilles

samedi 17 septembre 2016

À mi-chemin entre le smoothie bowl et le sorbet, la « nice cream » s’est faite sa place chez les fans de food healthy. Le principe ? Mixer des rondelles de banane congelées avec d’autres fruits tout aussi congelés, un chouïa de lait ou yaourt végétal et this is it.

« Nicecream », une glace qui vous veut du bien
Cent pour cent végétale, la nicecream ne contient pas de crème fraîche, jaune d’oeuf, sucre ajouté ou encore de lait entier comme dans les crèmes glacées traditionnelles. Pour la petite histoire, la nicecream a fait une apparition discrète sur les blogs en 2015, et compte aujourd’hui plus de 350.000 occurrences sur Instagram (tapez #nicecream… et salivez). Son nom d’origine ? « Banana ice cream ». Essayez de prononcer « banana ice cream » la bouche pleine et vous obtenez un « nana ice cream »… puis un « nice cream ». Court, percutant, américain.

Une glace légère, économique, customisable
Généralement, lorsque mes bananes commencent à broyer du noir, je les transforme en bananabread. L’autre option que j’ai maintenant : les couper en rondelles et les congeler en attendant de préparer une nouvelle nicecream… ou une compote. Côté saveur, on fait à sa guise : yaourt soja coco, cacao, lait de noisette, purée de cacahuètes, fruits rouges… Idem côté topping. Plus c’est coloré, mieux c’est. Ici, j’ai opté pour une purple nicecream, à base de myrtilles. Pour pouvoir en faire des boules, j’aurais dû doubler les proportions et replacer ma nice cream au congélateur pour la raffermir un peu. Mais dans un bol, c’est très bien aussi. Et puis c’est plutôt joli, non ?

Nicecream

(suite…)

Porridge de chia coco-chocolat

mercredi 16 mars 2016

Les combinaisons de saveurs sont quasi infinies dans le porridge de chia. Du coup, je m’en donne à coeur joie (mais je ne vais quand même pas publier 10 recettes d’affilée, promis). Ici, je décline mon pudding en version « black & white » en ajoutant du cacao à ma préparation et en dressant le tout dans une verrine. C’est joli, cette transparence.

Graines de chia blanches
J’utilise ici deux sortes de graines de chia : des noires – celles que l’on trouve le plus souvent en rayon -, et des blanches. Il n’y a pas de différences entre les deux si ce n’est leur couleur… et parfois leur prix, plus élevé pour les graines de chia blanches.

Graines de chia - Chia seeds

Dessert ou petit déjeuner
Je prépare habituellement mes puddings (ou « porridges ») de chia pour le petit déjeuner. Mais cette verrine, je l’ai dégustée en dessert. Elle permet de compléter l’apport en fibres, protéines et oméga 3 du repas. La première fois que j’ai mangé un porridge de chia, c’était d’ailleurs en dessert. C’était un pudding de chia au lait de coco, garni de pommes caramélisées et surmonté d’un dôme de chantilly coco (la photo ICI)… Sans doute l’une de mes prochaine versions.

Pudding de chia coco-chocolat - Chocolate coco chia pudding

(suite…)

Porridge de sarrasin (sans cuisson)

dimanche 18 octobre 2015

Le matin, au petit déjeuner, j’alterne le plus souvent entre tartines de pain au sarrasin sans gluten (j’adore celui-là) à la purée d’amande/noisette et muesli maison arrosé de lait végétal, que j’accompagne de tisane et de fruits frais ou compote sans sucré ajouté. La recette de porridge au sarrasin cru que j’ai testée ici est un peu un mix de tout ça, à la différence près qu’il faut anticiper son ptit dèj’ en trempant les graines de sarrasin (≠ kasha) la veille au soir. Ça active le processus de germination des graines et les rend plus nutritives. Le lendemain matin, il n’y a plus qu’à les mixer avec les autres ingrédients pour obtenir une crème onctueuse et nourrissante. J’ai utilisé de la banane pour préparer ce porridge mais on peut la remplacer par des framboises (fraîches ou surgelées, selon la saison). Je me suis inspirée ici d’une recette du livre P’tit dèj santé de Cléa (éd. La Plage), une mine de bonnes idées pour changer le rituel du matin.

Porridge de sarrasin sans cuisson

(suite…)

Bananabread (sans gluten/lactose)

vendredi 11 septembre 2015

Les Bananabread (comprenez « pain de banane ») et moi, c’est une histoire d’amour. Une idylle faite pour durer : c’est la 12e recette de cake à la banane que je publie sur Cookismo (je viens de les compter). Au début, j’en préparais surtout pour recycler les bananes qui tombées du côté obscure de la force. Aujourd’hui, j’ai plutôt tendance à laisser noircir volontairement mes bananes pour les transformer en cake. Le bananabread que je vous propose ici est sans gluten, ni lactose. Comme pour le pain brioché à la fleur d’oranger, je me suis inspirée d’une recette du livre Cuisiner sans gluten (éd. Larousse, mars 2015) que j’ai adaptée en mode « sans lactose » en remplaçant le beurre par de l’huile de coco. J’ai aussi bien diminué la quantité de sucre (50 g au lieu de 150 g), car les bananes mûres sont déjà très sucrées. Je pense qu’on pourrait même zapper carrément le sucre. Ce bananabread sans gluten se conserve hors du frigo et ne sèche pas au fil de jours. Prochaine étape : essayer d’en faire une version sans oeuf (100% végétale), en utilisant des graines de lin moulues et un souçpon de gomme de xanthane. Je vous tiens informés !

Cake à la banane sans gluten, sans lactose

(suite…)

Milkshake banane-framboise

lundi 20 avril 2015

J’ai trouvé dans mon supermarché une brique de lait d’avoine bio, certifié sans gluten et pas hors de prix. C’est rare ! Je l’ait utilisé pour réaliser ce milkshake végétal à la banane et à la framboise. Qui dit « végétal », dit « sans lait de vache ». Dosez la quantité de lait d’avoine (ou autre « lait » végétal) en fonction de la texture souhaitée : 20 cl pour un milkshake plus dense et 40 cl pour plus de fluidité. Une boisson à savourer au petit déjeuner ou en cas de petit creux. Elle est prête en 5 minutes chrono ! Une recette à décliner également avec des myrtilles.

Milkshake végétal banane framboise

(suite…)

Cake à la banane sans GLO

jeudi 2 avril 2015

Un cake à la banane sans GLO, kézako ? Ce n’est pas un cake qui pleure (sans GLO ≠ sanglot), c’est une recette de cake sans Gluten, sans Lactose et sans Oeuf. Sans GLO, donc, et même sans graisse ajoutée. Je vois votre air dubitatif à travers l’écran (magie d’internet). Rassurez-vous, il y a peut-être beaucoup de « sans » dans cette recette et pourtant au final, on obtient un cake à la banane sans gluten moelleux et parfumé, aux tranches qui se tiennent bien. Grâce à quoi ? Grâce aux graines de chia, qui apportent du liant et remplacent sans problème les oeufs en pâtisserie. Le tofu soyeux et les bananes écrasées donnent sa texture « éponge » à ce cake, qui se passe de matière grasse. Une recette qui peut également se décliner sous forme de muffins. Le temps de cuisson devra alors être adapté.

Cake à la banane sans gluten, sans oeuf, sans lait

(suite…)

Muffins au chocolat sans gluten

vendredi 27 mars 2015

Après le cake au chocolat sans gluten, voici la recette des muffins au chocolat sans gluten réalisée, là aussi, avec de la farine de millet « maison » (graines mixées). J’ai apporté quelques modifications à ma recette de cake au chocolat sans gluten, aux tranches denses et fondantes, pour obtenir des muffins plus moelleux. J’ai remplacé une partie de la farine de millet par de la fécule de maïs et ajouté une banane écrasée à la pâte ainsi que du psyllium blond (en magasin bio) à ma préparation, ce qui m’a permis de retirer un oeuf de la liste d’ingrédients. Le psyllium, tout comme la banane, apportent du liant. J’essaierai de réaliser cette recette avec un seul oeuf la prochaine fois, pour voir la différence en termes de texture. En tout cas, ces muffins sans gluten se gardent plusieurs jours (au moins 3, après, je ne peux pas dire : il n’y en avait plus) dans une boîte métallique, sans sécher outre-mesure.

Muffin au chocolat sans gluten (à la farine de millet)

(suite…)

Porridge paléo

jeudi 26 février 2015

Le porridge… façon Pierrafeu ! Le porridge traditionnel se prépare avec des flocons d’avoine que l’on fait gonfler dans du lait. Aucun de ces deux ingrédients n’est autorisé dans le régime paléo (sur lequel je reviendrai prochainement), vous ne les trouverez donc pas dans cette recette. « Les flocons d’avoine sont exclus du régime paléo pour une raison précise : au cours des phases de transformation, ils se retrouvent souvent au contact d’autres céréales qui contiennent du gluten. De plus, ils provoquent d’importants pics de glycémie », justifie Daniel Green, auteur du livre Le régime Paléo (éd. Larousse) dont est issue cette recette de porridge paléo. Celle-ci s’apparente plus à une soupe qu’à un porridge, sa texture étant bien plus fluide (coco, amande et noix ne se « gorgent » pas de liquide comme les flocons d’avoine). Ce porridge paléo est riche en glucides et doit être consommé de préférence au petit déjeuner, afin de « dispose[r] de toute la journée pour brûler les [env. 400] calories » que contient ce bol, précise l’auteur. Les fruits secs utilisés pour préparer ce porridge paléo permettent notamment de faire le plein de fibres et minéraux. Une recette qui devrait vous éviter les fringales de la mi-matinée.

Porridge paléo (sans gluten, sans lactose)

(suite…)

Smoothie papaye, banane & orange

mardi 16 décembre 2014

Attention, moment nostalgie. L’hiver, lorsque j’étais enfant, ma maman nous préparait régulièrement, à mes soeurs et à moi, un smoothie banane-orange pour le goûter. Elle pressait les agrumes frais et mixait le jus et la banane en rondelle avec un mixer plongeant, avant de verser le tout dans nos verres. On buvait ça cul-sec, tellement c’était bon (ça l’est toujours d’ailleurs). Et en prime, on faisait le plein de vitamine C, B, magnésium et potassium. Malin !
Ici, je reproduis le smoothie de mon enfance en y ajoutant de la papaye fraîche, ramenée dans ma valise lors de nos vacances aux Grandes Canaries en novembre. Une belle dose de vitamine C et saveurs en plus.

Smoothie banane, orange et papaye

(suite…)

Cake à la banane, amande et crème de marron

mardi 4 novembre 2014

J’ai préparé cette recette de cake banane à l’amande et à la crème de marron, pour vider mes placards, et offrir une seconde vie à ma banane couleur ébène. Un paquet de farine de blé délaissé depuis quelques mois (depuis que je cuisine sans gluten), une boîte de crème de marrons dont je ne savais que faire (je préfère la purée de marrons non sucrée)… J’ai farfouillé dans les archives de Cookismo et ai improvisé ce bananabread à l’amande et crème de marron en me basant sur ma recette de cake banane-amande-cannelle. J’ai réalisé deux petits cakes : un premier pour Monsieur Cookismo et un second pour mes voisins. Si vous cuisinez la pâte dans un seul et unique moule, prolongez la cuisson de 15-20 minutes.

Cake à la banane, amande et crème de marrons

(suite…)