Mot clé ‘ cacao’

Brioche hypnotique au chocolat

lundi 20 mai 2013

J’avais préparé il y a quelques mois un pain de mie « tourbillon » au chocolat qui m’avait autant amusée qu’épatée au moment du tranchage. Je replonge aujourd’hui dans cette spirale gourmande avec une brioche bicolore au chocolat. L’avantage de la pâte à brioche est double : la présence du beurre apporte plus de moelleux et permet également de conserver ce moelleux plus longtemps… à condition de bien emballer sa brioche dans du papier film.  Il n’y a pas de miracle ! L’air dessèche inexorablement nos brioches. Pour rendre cette brioche tourbillon plus brillante, il est possible de la badigeonner de sirop de sucre – réalisé avec 50 g de sucre et 50 g d’eau – à sa sortie du four.

Brioche tourbillon au chocolat

(suite…)

Brioche boules chocolat et nature

mercredi 21 novembre 2012

C’est encore une fois Iza du blog La petite pâtisserie d’Iza qui m’a inspirée cette recette de brioche toute en rondeurs. J’ai choisi de jouer la carte bicolore, en la réalisant avec des boules de pâtes briochées « nature » et d’autres cacaotées. Petite « déception » à la sortie du four : la cuisson dore uniformément les boules et on ne repère que difficilement celles au chocolat…  Il faut trancher la brioche boules pour se rendre compte de son caractère bicolore. Je me dis que c’est tout de même une bonne surprise au final ! Cette brioche boules est légère car elle ne contient que peu de beurre (50 g pour 300 g de farine). Sa texture se rapproche plus du pain de mie. Pour conserver son moelleux plus longtemps, si vous ne la mangez pas entièrement dans les deux jours, je vous conseille de la congeler en tranches. Si elle a trop sécher, je la trempe dans mon bol de Ricoré le matin. Mais chut…. Il paraît que cela ne se fait pas !

(suite…)

Pain de mie en spirale au chocolat

vendredi 16 novembre 2012

Voilà un pain de mie qui donne le tournis ! Je l’ai repéré il y a quelques semaines sur le blog La cuisine de mes racines de Linda. Ce pain de mie (sans oeuf) comporte peu de beurre et sèche donc assez rapidement. Pour ma part, je le congèle en tranche dès qu’il est froid, pour profiter de son moelleux tout au long de la semaine (sortie du congélateur le soir pour le lendemain matin). J’ai sucré ma pâte à pain de mie pour pouvoir le déguster nature et profiter de sa jolie spirale cacaotée

(suite…)

Brioche tressée feuilletée à la noisette et au chocolat

mercredi 23 mai 2012

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette brioche tressée se mérite ! Il faut compter 24h pour y venir à bout. J’ai découvert cette recette sur le blog altergusto. J’y ai apporté quelques modifications mineures. J’ai notamment sucré la garniture de ma brioche feuilletée, que je trouvais un peu face, et utiliser de la levure de boulangerie fraîche. Je laisse mon « levain jeune » maturer en dehors du frigo pendant 12 heures. J’avais déjà expérimenté cette technique dans ma recette du pain au lait et elle avait donné un super résultat. Ici aussi, cet ingrédient apporte beaucoup de moelleux à la pâte. Le seul inconvénient de cette brioche est qu’elle s’effeuille très facilement. Il vaut donc mieux la couper en belles tranches, pour ne pas qu’elle casse. La prochaine fois, j’essaierai de la garniture avec un mélange de sucre, beurre et cannelle, comme dans ma brioche roulée.

(suite…)

Sablés escargots au chocolat

lundi 26 décembre 2011

Ces sablés escargots au chocolat ne sont pas vraiment une spécialité alsacienne – quoiqu’on pourrait les appeler Schanakalabredala – mais ils se retrouvent presque chaque année dans l’une des boîtes de petits gâteaux de Noël que faits ma maman. J’ai eu envie de les réaliser moi-même cette année. Pour les réussir de jolis escargots avec une spirale bien nette, il faut laisser la pâte durcir au frigo avant de la trancher. Avec les chutes de pâte, je réalise des petits marbrés, moins graphiques que les escargots mais tout aussi bons. Pas de gâchis !

(suite…)

Diamants au chocolat

mercredi 14 décembre 2011

Pourquoi « diamants » ? Parce que ces petits gâteaux au chocolat brillent de mille feux ! Enfin presque… Ils sont roulés dans du sucre cristal avant d’être cuits. Ce sucre aux grains de taille comparable à ceux de la cassonade, ne fond pas à la cuisson et forme une croûte cristallisée. Ces diamants sont forts en chocolat. Dégustez-les avec un bon café. (suite…)