Mot clé ‘ café’

Café frappé express

vendredi 3 juillet 2015

Rafraîchissant, stimulant, le café frappé se sirote en terrasse ou remplace le petit noir en fin de repas lorsque les températures s’affolent. Pour le préparer, c’est bête comme chou : on se fait couler notre café préféré en version corsée et on y ajoute des glaçons. Pas trop, pour ne pas se retrouver avec un jus de chaussette glacé. Et on frappe (sans violence) le tout pour rafraîchir son café et le faire mousser. On a même le droit de faire une choré, du genre :

shaker

Pas de shaker ? On opte pour le système D : un gros pot de confiture avec son couvercle bien vissé. Ça impressionne moins les copains (copines), mais ça marche tout aussi bien.

Pause caféine
Attention si l’on est sensible à la caféine : le café frappé en contient autant qu’un expresso classique. On prépare son café frappé maison avec du café décaféiné (à l’eau, vérifiez les étiquettes ou achetez-le bio) si on le déguste en fin de journée. Sinon, bonjour les yeux de hibou sur l’oreiller (vécu).

Café frappé glacé maison

(suite…)

Latte macchiato des caribous

mercredi 21 mai 2014

Je me suis achetée un pichet métallique pour faire mousser mon lait et m’amuse depuis avec la buse de ma machine à expresso. Mon âme de barrista sans doute :-) Ma dernière préparation : ce latte macchiato, sucré avec du sirop d’érable… d’où le nom donné à ma recette. Pour réussir ce latte macchiato, vous aurez besoin d’un mousseur à lait ou d’être équipé comme je le suis, d’une machine à expresso munie d’une buse.

Latte macchiato au sirop d'érable

(suite…)

Café viennois : je vais casser un mythe…

jeudi 10 octobre 2013

Un café recouvert de crème fouettée et saupoudré – parfois – d’un nuage de cacao. Un café viennois, somme toute. C’est du moins ainsi qu’il est nommé en France. Car si vous vous rendez à Vienne (Autriche), vous ne trouverez point de Wiener Kaffee (« café viennois ») à la carte des brasseries. Là-bas, cela n’existe pas. Au pire, le serveur ne comprendra pas l’objet de votre demande. Au mieux, il vous apportera un café classique, torréfié à Vienne, avec un peu de chance. Ce sont les étrangers qui ont qualifié de « viennois » le café accompagné d’un tourbillon de crème fouettée. Ne parle-t-on pas de jardin, fenêtre ou encore service « à la française » hors de l’Hexagone ? En Autriche, le café viennois s’appelle Einspänner, « café des cochers ». Pour comprendre l’origine de ce nom, il faut revenir quelques siècles en arrière, à l’époque impériale. Les hivers étant particulièrement rigoureux dans la capitale autrichienne, les fiacres buvaient entre chaque course un café bien chaud recouvert de crème fouettée, pour tenir le coup. Le café « viennois » a ainsi été nommé hors des frontières autrichiennes en souvenir de ce rituel.

Café viennois © Mara/FlickR

Café viennois © Mara/FlickR

(suite…)

Granité au café et lait concentré

mardi 23 juillet 2013

J’ai goûté ce granité au café chez la sœur de Monsieur Cookismo qui l’a préparé avec son robot Thermomix. Une très bonne alternative à l’expresso servi en fin de repas lorsque le mercure dépasse les 30 degrés. J’ai tenté de refaire cette boisson glacée à la maison, avec mon blender et le résultat était très satisfaisant. Lorsqu’on attend un peu, la mousse retombe et le granité se dissocie en deux phases : l’une plus glacée couleur café crème et l’autre mousseuse, plus claire. A déguster à la paille !

Granité au café

(suite…)

Café bourbon pointu : pourquoi les chefs se l’arrachent ?

vendredi 7 juin 2013

Les chefs Anne-Sophie Pic et Thierry Marx l’ont adopté. Les Japonais en sont complètement fous. Le Bourbon pointu, café préféré du roi Louis XV, est de retour à la Réunion. Pourquoi cette soudaine résurrection ? Martine et Mongi Sliti, producteurs, nous ont éclairé sur ce grain… de folie.

Il se mérite, le Bourbon pointu. Tout d’abord parce qu’il vaut son pensant d’or (comptez 27 € les 100 g). Ensuite, parce qu’aller à sa rencontre implique de réveiller l’âme d’Indiana Jones qui sommeille en nous. N’écoutant que notre courage, nous avons profité de notre séjour à la Réunion pour nous rendre sur les traces de ce café roi, au domaine Sliti. Plantons le décor… Au cœur de Bois-de-Nèfles, dans les hauts brumeux de Saint-Paul, le couple cultive depuis 2002 le Bourbon pointu. Le seul accès au Domaine des caféiers est un chemin de terre broussailleux et étroit,  de ceux qui vous font douter d’être sur la bonne voie, et arriver avec un retard de 15 minutes sur l’horaire prévu. Pas le temps de souffler. Sitôt arrivés, sitôt entraînés par Martine Sliti dans sa plantation. Notre mission, répondre à LA question : pourquoi donc ce café est-il tant prisé ? Pour comprendre, il nous a fallu revenir quelques siècles en arrière. A une époque… royale.

Le café bourbon pointu produit par les Sliti est certifié bio

Le café bourbon pointu du domaine Sliti est certifié bio © Christelle Vogel

(suite…)

Connaissez-vous le café de civette ?

lundi 7 mai 2012

Le café de civette peut être vendu jusqu’à plusieurs centaines d’euros le kilo. Sa particularité ? Être issu des excréments de la civette, un petit mammifère à mi-chemin entre le renard et la mangouste. Je vous vois déjà grimacer… Mais attendez donc de goûter ce « cà-phê cut chon » (café de crotte de civette en indonésien) : il s’agit d’une vraie pépite gustative, véritable ovni dans le monde du café.

© Plusbellematerre.com

(suite…)

Le café est-il vraiment mauvais pour la santé ?

dimanche 22 avril 2012

« Ne boit pas trop de café, ce n’est pas bon pour la santé ! » Qui n’a jamais entendu cette phrase sortir de la bouche d’un parent ou d’un collègue bienveillant ? Il faut dire qu’il (ou elle) n’a pas complètement tort. Le café n’est pas une boisson anodine. Ses propriétés ont forcément une incidence – positive comme négative – sur notre santé. Tout est une question de dosage.
© Loutraje/FlickR
(suite…)

Quand le premier café a-t-il été ouvert en France ?

vendredi 9 mars 2012
© leprocope.com

Avant de devenir la capitale de la France, Paris fut celle du fourmillement intellectuel et culturel des siècles durant. Il n’est pas étonnant que ce haut-lieu de la vie sociale fut le berceau du premier café français. Un café où chacun peut encore venir se restaurer aujourd’hui. C’est ce que m’a rappelé mon almanach ce matin

(suite…)

Théine et caféine sont-elles aussi excitantes ?

jeudi 24 novembre 2011

© /FlickR

« Un café ? Non, je ne vais pas dormir. Je vais plutôt prendre un thé.«  Choix judicieux, me direz-vous. A vrai dire, il ne l’est qu’à moitié. C’est ce que m’a rappelé mon almanach aujourd’hui : (suite…)