Mot clé ‘ céleri-rave’

Soupe de pois cassés au céleri rave

mardi 25 novembre 2014

Le pois cassé, qu’est-ce que c’est ? La version sèche d’un petit pois frais, ni plus, ni moins. Les pois cassés sont des légumineuses particulièrement bien pourvues en fibres (25 g pour 100 g), en protéines (22 g pour 100 g) ainsi qu’en magnésium, phosphore, fer, zinc, vitamines B1 et B5. Grâce à leur indice glycémique bas (IG 25), les pois cassés fournissent à notre organisme une réserve d’énergie longue durée, parfaite pour lutter contre les fringales.
Seuls bémols : leur cuisson, longue si l’on ne dispose pas d’une cocotte-minute ; et leur digestibilité. La richesse en fibres des pois cassés peut provoquer des ballonnements chez les estomacs fragiles. Un inconvénient facilement évitable si l’on prend soin de tremper les pois cassés avant de les cuire ensuite jusqu’à ce qu’ils soient facilement écrasables (purée de pois cassés, potages….).
Dans cette recette de soupe, j’associe les pois cassés au céleri rave. L’ensemble est goûteux et velouté, sans avoir à ajouter la moindre goutte de crème. Une idée piochée dans le livre Soupes bien-être de Catherine Moreau (éd. Larousse, 2014). Pour gagner du temps, j’ai cuit ma soupe en cocotte-minute. A la casserole, comptez 40 minutes à 1 heure de cuisson pour les pois chiches non prétrempés.

Soupe de pois cassés au céleri rave

(suite…)

Velouté de céleri

vendredi 2 mars 2012

Avec sa forme toute cabossée, le céleri-rave n’est pas une racine très engageante… Surtout que pour le cuisiner, il faut d’abord se débarrasser de sa peau épaisse. Sans couteau bien affûté, mieux vaut ne pas se lancer ! Le plus souvent, j’achète le céleri-rave sous forme de salade, en rémoulade. Cet hiver, j’ai eu envie de le cuisiner en soupe. Voici donc ma recette de velouté de céleri, que l’on peut agrémenter de petits croûtons.

(suite…)

Salade de céleri au raifort

dimanche 23 octobre 2011
J’ai réalisé cette recette lors d’un atelier de cuisine polonais animé par Miroslaw Nowak à l’Atelier des sens à Paris, en partenariat avec la marque de vodka « Sobieski ». Cette salade m’a fait repensé au raifort, que mon Dziadzia (grand-père) avait toujours dans le frigo. Apparemment, c’est un truc de Polonais ! Cette racine au goût piquant réveille le traditionnel céleri remoulade. J’ai adoré !

(suite…)

Purée de céleri rave

jeudi 31 mars 2011

Voilà qui change un peu de la classique purée mousseline ! Dans cette recette de purée de céleri et pommes de terre, j’utilise un céleri de la taille d’un pamplemousse. Je trouve qu’il faut un peu plus de pommes de terre que de céleri rave, ce dernier ayant un goût assez prononcé. Vous pouvez servir cette purée avec un magret de canard, du gibier ou du poisson.

(suite…)