Mot clé ‘ chocolat’

Fondant chocolat-betterave

lundi 11 novembre 2013

De la betterave dans un gâteau au chocolat ? Non, je ne suis pas en plein délire culinaire. Cette association a d’ailleurs déjà été testée et approuvée par d’autres cuistots en herbe. La betterave, fondante et sucrée, apporte beaucoup de moelleux au gâteau. Grâce à elle, il est ainsi possible de se passer quasiment de beurre : ce que j’ai fait, en le remplaçant par de la crème liquide (pénurie de beurre dans mon frigo). J’ai trouvé cette recette de fondant chocolat-betterave dans le livre Y’a quoi dans mon frigo (éd. La Martinière, sept. 2013). Les deux auteurs du livre, Marie Borel et Sylvie Kitchen (la bien-nommée !), ont organisé une séance de dédicace à la rentrée, dans la boutique Essence du thé de la Maison George Cannon à Paris, une adresse que j’affectionne particulièrement. Au final, ce gâteau chocolat-betterave est mousseux et aérien. La saveur de la betterave se fait discrète. Elle apporte une jolie couleur rouge profond au fondant, façon « red velvet ». Monsieur Cookismo a comparé sa texture à celle d’une mousse au chocolat, un peu plus dense. C’est tout à fait cela !

Fondant au chocolat et à la betterave

(suite…)

Moelleux au chocolat et aux pommes (allégé)

lundi 4 novembre 2013

Qui dit moelleux dit généralement riche en beurre ou matière grasse. Mais cela ne vaut pas pour cette recette de moelleux au chocolat et aux pommes, dénichée sur le blog Waiting for the sun. Certes, ce gâteau n’est pas « light », puisqu’il est tout de même réalisé avec 200 g de chocolat, mais il a le mérite de ne contenir que 30 g de beurre. Le moelleux de ce gâteau au chocolat est apporté par le lait concentré, les amandes en poudre et surtout par les pommes râpées, intégrées à la pâte. Une bonne astuce pour alléger ce dessert tout en régalant même les plus gourmands.

Moelleux au chocolat et aux pommes

(suite…)

Sablés fourrés au chocolat

mardi 8 octobre 2013

Pour réaliser cette recette de sablés fourrés au chocolat, j’ai chipé la tablette au chocolat Milka de Monsieur Cookismo… J’avais repéré ces biscuits sur le blog Food for love. La blogueuse Ré les garnit avec des pistoles de chocolat, ce qui permet d’avoir des sablés assez fins. Je n’avais que des tablettes de chocolat à disposition à la maison, mes sablés sont donc un peu plus gourmands épais. Il me restait un fond de farine de châtaigne (20 g… je ne jette rien), que j’ai intégré à ma pâte. Si vous n’en avez pas, n’achetez pas un paquet juste pour cette recette : cette farine n’est pas donnée. J’ai réalisé ces sablés pour l’anniversaire d’un ami. Je les ai saupoudrés de poudre d’or alimentaire pour le côté « festif ». Là aussi, n’en achetez si vous n’en avez pas chez vous, elle  n’est pas donnée non plus ! Avec ou sans, vos sablés fourrés au chocolat auront tout autant de succès.

Sablés fourrés au chocolat

(suite…)

10 astuces pour réussir sa mousse au chocolat

mercredi 25 septembre 2013

Une mousse au chocolat maison, quoi de plus simple me direz-vous. Et pourtant, quiconque s’est déjà essayé à l’exercice a sans doute remarqué qu’obtenir une mousse au chocolat légère (pas en terme de calories, j’entends) et aérienne n’est pas forcément évident. Pour ma part, je la réussissais une fois sur deux, jusqu’au jour où le pâtissier Arnaud Larher, chez qui nous avions tourné une recette de bûche à la mousse chocolat, m’a confié quelques astuces pour la réussir. Depuis, c’est 100% de réussite !

Mousse au chocolat maison

Les 10 commandements
d’une mousse au chocolat réussie

(suite…)

Muffins au chocolat et aux cassis

mardi 3 septembre 2013

Légèrement acidulées, les myrtilles ou cassis (ici) s’accordent bien avec la douceur du chocolat. J’associe ces deux ingrédients dans cette recette de muffins. Du fait de la présence de fruits cuits et humides, ces muffins chocolatés ne se gardent pas très longtemps (2-3 jours maxi). Gardez-les au réfrigérateur s’il fait chaud chez vous. Sortez-les alors au moins 20 minutes avant de les déguster, afin qu’ils tempèrent un peu, et croquez-les avec un bon thé aux fruit rouges. Les plus gourmands recouvriront  leurs muffins chocolat-myrtilles (ou cassis, si vous en trouvez) d’un dôme d’un glaçage au chocolat. J’ai simplement opté pour des grappes de cassis.

Muffins myrtilles-chocolat

(suite…)

Marmorkuchen, gâteau marbré autrichien

mardi 27 août 2013

Non, le « Marmorkuchen » n’a rien à voir avec une marmotte. Ce n’est pas non plus un dessert que l’on prépare en marmonnant (hou hou). Marmor signifie simplement « marbré » et kuchen, « gâteau ». Le Marmorkuchen ou Marmorkugelhupf est un gâteau très populaire en Autriche. On le trouve à la carte de nombreux salons de thé (Konditorei) et au rayon pâtisserie de quasiment tous les supermarchés (il en existe même des versions glacées au chocolat…). J’ai trouvé cette recette de Marmorkuchen dans le petit fascicule qui accompagnait mon moule à kouglof (Gugelhupfform) en silicone déniché sur la boutique cuisine de Zalando. Je possède déjà plusieurs moules à kouglof en céramique, pour réaliser les fameuses brioches alsaciennes. Je réserve celui en silicone aux gâteaux à pâte non levée. En suivant cette recette, on obtient un marbré très moelleux. Il se garde facilement 3 jours, sans sécher, lorsqu’on l’emballe dans des feuilles de papier alu. Si vous n’avez pas de moule à kouglof, vous pourrez réaliser recette dans un grand moule à cake. Il serait dommage de passer à côté de sa délicieuse texture…

Gâteau marbré autrichien

(suite…)

Petits chocolat très cochons

mardi 20 août 2013

Pas de chocolats en forme de petit zizi ici, non mais ! Mes chocolats « très cochons » sont très sages : il s’agit de porcinets tout mignons. Une alternative à l’habituel carré de chocolat noir que je croque avec mon café. Pour réaliser ces petits chocolats, j’ai utilisé une plaque d’empreintes en silicone en forme de petits cochons que j’ai dénichée sur la boutique cuisine de Zalando (10€). Vu la quantité de chocolat utilisée, je ne me suis pas amusée à tempérer mon chocolat. L’idée est ici d’obtenir des gourmandises « minute ». Et pour les présenter, j’ai opté pour une planchette en bois « cochon » repérée sur le même site de vente en ligne (marque Legnomagia). Eh oui, Cookismo est démasquée : je craque pour les petits cochons ;-) Mais rien ne vous empêche de réaliser ces chocolats dans des moules en forme de vache, chaton, canard ou que sais-je !

Chocolats cochon

(suite…)

Cake au chocolat, crème de sésame

mercredi 22 mai 2013

Je suis en mission « vider le frigo » en vue de mon déménagement prochain. En lorgnant sur la portière de mon frigidaire, j’ai repéré – disons, redécouvert – mon pot de crème de sésame (tahini), que j’avais utilisé notamment pour réaliser du houmous et des muffins chocolat-tahini il y a quelques temps déjà (une fois entamée, la crème de sésame se conserve au réfrigérateur pendant plusieurs semaines voire mois). J’avais beaucoup aimé ces muffins, denses en chocolat. J’ai repris ma recette, dont j’ai multiplié les proportions par deux (avec quelques ajustements) afin de pouvoir réaliser un cake au chocolat et à la crème de sésame pour mes collègues. A la sortie du four, mon cake avait l’air un peu sec (alors qu’il ne l’est pas !) et tristounet. Pour le rendre plus attractif, j’ai réalisé un caramel que j’ai « filé » sur mon gâteau pour le rendre brillant et plus gourmand. Tant que je n’ai pas attendu les collègues pour savourer la première tranche…

Cake au chocolat et tahini

(suite…)

Cookies à la farine de châtaigne et pépites de chocolat

vendredi 1 mars 2013

Après avoir réalisé des crêpes à la farine de châtaigne, des cookies à la farine de châtaigne fourrés au Nutella, je vous propose de réaliser ici une autre version de cookies à base de cette farine, simplement garnis de pépites de chocolat et d’éclats de marrons glacés. La farine de châtaigne apporte une saveur incomparable aux biscuits. J’ai trouvé mon paquet de farine de châtaigne (naturellement sans gluten) en magasin bio (5,80€ le paquet d’un kilo). 

(suite…)

Brownies au chocolat, la recette facile

mardi 19 février 2013

Déjà plus de 1000 publications sur Cookismo et je m’aperçois que je n’ai pas encore mis en ligne un grand classique du dessert (ou café gourmand) : la recette des brownies. Cet oubli est désormais réparé ! Pour réussir ses brownies, il suffit de suivre quelques règles simples.
1) Bien laisser tiédir le chocolat fondu avant de l’incorporer aux jaunes d’oeuf, sous peine de les faire coaguler
2) Incorporer délicatement les blancs en neige à la préparation afin de donner la texture « crousti-fondante » tellement irrésistible à ses brownies
3) Et enfin, faire plusieurs essais de durées de cuisson pour l’adapter à la puissance de son four.
Vos premiers brownies sont un peu trop cuits ? Retirez 5 minutes de cuisson la prochaine fois. Ils ne sont pas « faits à coeur » ? Rajoutez 5 minutes ! Bien sûr, ne changez pas de moule entre-temps, car sa superficie (et donc la hauteur du brownie) et également déterminante pour la durée de cuisson. Mais avant de partir dans des calculs savants, place à la recette de base des brownies, qui pourra donner lieu à toutes les fantaisies gourmandes par la suite (ajout de fruits secs, de pépites de chocolat, d’amande en poudre, etc.).

(suite…)