Mot clé ‘ courge spaghetti’

Savez-vous cuisiner les courges ?

mercredi 30 octobre 2013

Potimarron, courge butternut, patidou, pâtisson, courge spaghetti… Bienvenue dans la grande famille des cucurbitacées. Dès la fin de l’été, elles illuminent les étals des marchés avec leurs couleurs automnales et leur forme décorative. Savoureuses et peu caloriques, les courges peuvent se conserver jusqu’à trois mois à température ambiante, à l’abri de la lumière. De bonnes raisons de les inviter à la maison.

Famille des cucurbitacéesTour d’horizon des cousins du potiron et des façons de les cuisiner :

(suite…)

Gratin de courge spaghetti au lait de coco et curry

lundi 14 octobre 2013

J’ai cuisiné pour la première fois la courge spaghetti l’an dernier, non sans l’avoir cherchée désespérément pendant plusieurs semaines sur les étals de mon marché. J’avais opté tout d’abord pour des petites galettes poêlées, puis pour un gratin de courge spaghetti aux lardons et chèvre frais. Cette année, j’ai choisi de cuisiner cette courge d’une manière plus exotique : avec du lait de coco et du curry. Les fines tranches de lard posées sur le plat apporte du croquant à l’ensemble. Dégusté avec une ou deux tranches de pain, ce gratin de courge spaghetti se transforme en repas automnal complet.

Gratin de courge spaghetti

(suite…)

Flan de courge spaghetti au chèvre et aux lardons

mercredi 13 février 2013

Chaque année, l’automne venu, je ne peux m’empêcher d’acheter des courges spaghetti. Il faut dire que leur nom m’amuse tout comme la texture de leur chair qui, une fois cuite, forme de longs filaments : les « spaghetti ». Il me restait en janvier une courge spaghetti datant de novembre (les cuccurbitacées se conservent bien !) en décoration dans mon salon… Une soudaine envie de changer de déco et voilà se pose la question de comment préparer cette courge jaune oblongue. L’an dernier, j’avais opté pour des petites crêpes salées. Cette année, j’ai fait avec ce que j’avais dans le réfrigérateur et voici la recette qui m’est venue à l’esprit : un flan de courge spaghetti au chèvre frais, aux lardons (il me restait une demi-barquette) et au thym (indispensable pour donner du goût à la courge, fade par nature). On peut également imaginer verser l’appareil du flan sur un fond de tarte cuit à blanc (la courge rend de l’eau) pour en faire une quiche automnale ou bien cuire ce flan dans des moules individuels. Allez, soyez courge : c’est délicieux !

(suite…)

Crêpes épaisses à la courge spaghetti

mardi 24 janvier 2012

ENFIN. J’ai enfin mis la main sur cette courge spaghetti que je cherchais depuis des semaines (je suis très « légumes oubliés » en ce moment). Mon maraîcher était ravi d’avoir une cliente aussi enthousiaste que moi lorsque j’ai dénichée ma fameuse courge sur son stand, un samedi de janvier.
La courge spaghetti doit son nom à sa chair épaisse, qui forme des filaments une fois cuits. Dans cette recette, je l’utilise pour réaliser de crêpes épaisses salées. On peut aussi glisser des filaments de courge spaghetti dans une pâte à crêpes sucrées – que l’on fera caraméliser avec de la cassonade – ou dans une pâte à beignet. (suite…)