Mot clé ‘ crème pâtissière’

Chinois à la crème pâtissière & ses variantes

vendredi 5 juillet 2013

Lorsque l’on tient une bonne recette, il ne faut pas la lâcher ! Je suis pleinement satisfaite de cette recette de chinois à la crème pâtissière et n’ai de cesse de la décliner depuis quelques semaines (variantes proposées en bas de cette page). La mie est moelleuse, filante à souhait. La crème pâtissière maison n’est pas trop sucrée et délicatement parfumée à la vanille. La forme du chinois est top… Je ne peux que vous conseiller de la réaliser à la maison et faire des heureux ! Cette recette permet de réaliser deux chinois briochés. Généralement, j’en congèle un pour pouvoir le déguster plus tard, ou l’offre aux collègues, aux gentils voisins… Le chinois peut se conserver 2 jours dans un endroit frais (attention : la crème pâtissière n’aime pas les coups de chaud). Si vous n’êtes que deux à la maison, congelez votre chinois en tranches (emballées dans du papier film) et sortez du congélateur les tranches que vous souhaitez déguster au petit déjeuner la veille au soir. Bonne boulange !

Chinois crème pâtissière et pépites de chocolat

(suite…)

Crème pâtissière (pour fourrage d’un chinois)

jeudi 4 juillet 2013

J’ai trouvé une recette de crème pâtissière dans un ouvrage de Paul Bocuse, et je l’ai un peu adaptée (oui, j’ai osé…) pour l’utiliser comme fourrage de mon chinois. Dans la recette originale, la farine est utilisée comme épaississant et la quantité de sucré préconisée est de 180 g. Je trouvais que cela faisait beaucoup pour 35 cl de lait et ai donc réduit la proportion. Cette crème pâtissière à la vanille est assez compacte, ce qui lui permet de ne pas couler lorsqu’on en fourre une brioche type « chinois ». Pour une petite brioche, il suffit de diviser les ingrédients par deux. Les blancs qui restent suite à la réalisation de la crème pourront servir à préparer des congolais, des langues de chat, des financiers ou encore des meringues. Il est possible de les congeler (n’oubliez pas de marquer le nombre de blancs sur le récipient) pour une utilisation ultérieure. C’est l’option que je choisis le plus souvent. Lorsque j’en ai besoin, je fais alors tranquillement décongeler mes blancs d’oeufs au réfrigérateur la veille au soir (bannissez la décongélation au micro-ondes, qui a tôt fait de les cuire).

creme-patissiere-finale440©christelle-vogel-cookismo

(suite…)

Chinois à la crème pâtissière citron-myrtilles

mercredi 29 mai 2013

Avant de déménager, j’essaie de vider au maximum mes placards… Je suis tombée sur un demi sachet de préparation pour crème pâtissière, que j’avais utilisé en début d’année pour réaliser une frangipane. Depuis le temps que je voulais préparer un chinois – une brioche en forme d’escargot garnie de crème pâtissière – c’était donc le moment ! Je me suis inspirée de la recette du chinois citron-framboises de Minouchkah du blog Passion culinaire pour réaliser cette brioche, vraiment très moelleuse… Comme je n’avais pas de framboises en stock, j’ai opté pour les myrtilles séchées ramenées du Québec. Si vous souhaitez réaliser un chinois « classique », n’ajoutez pas de zeste de citron dans la crème pâtissière et remplacez les myrtilles par des raisins secs, réhydratés dans du thé et bien égouttés.

Chinois maison à la crème pâtissière

(suite…)