Mot clé ‘ graines de sarrasin’

Porridge de sarrasin (sans cuisson)

dimanche 18 octobre 2015

Le matin, au petit déjeuner, j’alterne le plus souvent entre tartines de pain au sarrasin sans gluten (j’adore celui-là) à la purée d’amande/noisette et muesli maison arrosé de lait végétal, que j’accompagne de tisane et de fruits frais ou compote sans sucré ajouté. La recette de porridge au sarrasin cru que j’ai testée ici est un peu un mix de tout ça, à la différence près qu’il faut anticiper son ptit dèj’ en trempant les graines de sarrasin (≠ kasha) la veille au soir. Ça active le processus de germination des graines et les rend plus nutritives. Le lendemain matin, il n’y a plus qu’à les mixer avec les autres ingrédients pour obtenir une crème onctueuse et nourrissante. J’ai utilisé de la banane pour préparer ce porridge mais on peut la remplacer par des framboises (fraîches ou surgelées, selon la saison). Je me suis inspirée ici d’une recette du livre P’tit dèj santé de Cléa (éd. La Plage), une mine de bonnes idées pour changer le rituel du matin.

Porridge de sarrasin sans cuisson

(suite…)

La véritable galette de blé noir

mercredi 11 février 2015

Non, je ne suis pas Bretonne… mais Alsacienne :) Je ne fais que reproduire ici la recette des véritables galettes de blé noir dénichée dans le livre Sarrasin, l’alternative sans gluten de Clémence Catz (éd. La Plage). Je connaissais la galette bretonne « traditionnelle », à base de farine de blé noir, voici la galette bretonne « véritable », à base de graines de sarrasin que l’on torréfie légèrement avant de les moudre, au tout dernier moment.
« Mais quel est donc l’intérêt de préparer sa propre farine fraîche alors qu’on trouve de l’excellente farine de blé noir dans le commerce ? … » L’intérêt est gustatif : les galettes de blé noir préparées avec des graines de sarrasin légèrement torréfiées, ont une saveur de noisette plus prononcée. Autre intérêt : ces graines développent un mucilage (subsistance visqueuse) lorsqu’elles entrent en contact de l’eau, ce qui permet de se passer d’oeuf sans problème. Pas de risque de casse à la cuisson : ces galettes au sarrasin ont une excellente tenue. Je les ai garnies d’une fondue de poireau à l’échalote et au thym. M. Cookismo a opté pour une version au sucre de canne.

Vraie galette bretonne au blé noir (sarrasin)

(suite…)

Soupe « détox » au fenouil & sarrasin

vendredi 19 décembre 2014

Un bol de potage détox à base de fenouil et de graines de sarrasin, ça passe tout seul (quand on aime le goût anisé du fenouil) et ça fait du bien. Cette soupe permet surtout d’offrir un peu de répit à notre estomac et foie avant (ou après) le marathon culinaire de Noël. Après les fêtes, on mise aussi sur les recettes au radis noir (salade, bouillon…) pour aider notre organisme à récupérer des excès de table (graisses saturées, alcool,…)  grâce leur effet détoxifiant. Cette recette de soupe au fenouil & sarrasin est adaptée du livre « Soupes bien-être » (éd. Larousse).

Soupe fenouil-sarrasin (détox)

(suite…)

Pizza sans gluten en croûte de sarrasin

mercredi 5 novembre 2014

Le moins digeste dans une pizza ? Le fromage – surtout quand il y en a quatre différents argh -, mais aussi sa croûte. La pizza traditionnelle se compose d’une pâte riche en gluten, un enfer digestif lorsque l’on est hypersensible à cette molécule et un « no go » pour les intolérants à cette protéine. Et poutant, sans gluten, impossible de faire voler la pâte à pizza dans les airs façon pizzaïolo-qui-fait-le-show, ni de laisser lever la pâte pendant des heures sans craindre pour son élasticité. Quand on est hypersensible au gluten ou cœliaque, c’est simple, on tire un trait sur la pizza traditionnelle, et on s’offre d’autres plaisirs culinaires.
Cette pizza en croûte de sarrasin, inspirée du blog Golubka Kitchen, est naturellement sans gluten. Sa texture, croquante à l’extérieure et moelleuse à l’intérieur, et son petit goût d’ail sont de ceux qui vous font lâcher des « hummmm » incontrôlables, toute seule devant votre assiette, tant vous pensez avoir trouvé le Graal : une « pizza » sans gluten plus savoureuse qu’une pizza « avec ». Ca existe donc ! La recette est juste en dessous : vous pourrez vérifier par vous-même. Côté garniture, j’ai opté pour des aubergines (comme dans la VO) et de la mozzarella di bufala, pour faire un pied-de-nez clin d’oeil à la pizza napolitaine. Vous pouvez vous en passer (version vegan). Ajoutez quelques feuilles de roquette, de basilic, et le tour est joué. Déclinez cette pizza en croûte de sarrasin avec les légumes de saison (courge, girolles, échalotes confites…), ce que je vais m’empresser de faire #miam

Pizza sans gluten en croûte de sarrasin

(suite…)

Faire son kasha maison, c’est facile !

vendredi 24 octobre 2014

Avant de se lancer dans la préparation du kasha maison, faisons les présentations.

Qu’est-ce que le kasha (ou la kacha) ?

Le kasha est le nom donné aux graines de sarrasin décortiquées et grillées. En Russie, la kacha (mot féminin, écrit avec un « c » et non un « s ») désigne une bouillie préparée avec des céréales ou bien des graines de sarrasin (≠ céréale). En Pologne, la kacha prend la forme d’un porridge à base d’orge, d’oeufs et de crème aigre.

kasha maison

(suite…)

Poêlée de sarrasin, poulet et abricot (sans gluten)

mercredi 12 mars 2014

C’est la première fois que je cuisine et déguste le sarrasin sous forme de graines (Buchweizen, ici en Autriche). J’ai plus l’habitude de le savourer sous forme de farine, dans les galettes bretonnes, ou encore sous forme d’infusion, avec le Sobacha japonais (éclats de graines de sarrasin torréfiées). Appelé « blé noir », le sarrasin ne contient pourtant pas de gluten. Il est riche en protéines (13,5 g/100 g de sarrasin cru) et en glucides complexes (70 g), ce qui fait de lui un ingrédient intéressant dans le cadre d’un régime végétarien ou pauvre en viande. Dans la recette originale, tirée du livre Quinoa, boulgour & autres céréales (V. Drouet – Dr F. Solsona, éd. Larousse, mars 2014), le quinoa remplace le sarrasin. Afin de faire de cette poêlée de sarrasin au poulet un plat 100% sans gluten, choisissez une sauce soja affichant clairement qu’elle en est dépourvue. La sauce soja habituelle contient du blé… donc du gluten. Enfin, de saler pas la viande, et peu l’eau de cuisson du sarrasin, car la sauce soja contient une bonne quantité du sel.

Graines de sarrasin au poulet, sauce abricot et soja

(suite…)