Mot clé ‘ huile de sésame’

Salade de chou-rave saveur asiatique

lundi 15 juin 2015

Une salade de chou-rave… Ca ne fait pas rêver, hein. Mais attendez d’avoir goûté cette salade de chou-rave aux saveurs asiatiques pour vous faire un avis sur ce légume mal-aimé, car méconnu. Dégusté cru, avec une vinaigrette au citron vert et nuoc mam, ce légume racine en devient presque sexy. Promis ! J’ai préparé ma salade avec des choux-raves violets. Ils étaient si beaux avec leur panache vert, dans mon magasin bio. Mais la recette fonctionne aussi avec du chou-rave blanc (vert pâle, disons). Leur chair est de la même couleur. Cette recette m’a été inspirée par le blog Miam, maman j’ai faim. J’en déduis qu’elle peut aussi plaire aux gastronomes en culottes courtes (et à tous les autres).

Salade de chou-rave, vinaigrette saveur asiatique

(suite…)

Steak de thon sauce teriyaki

jeudi 10 juillet 2014

La sauce teriyaki est une spécialité japonaise à base de sauce soja, mirin (saké sucré) et de saké. Elle se cuisine aussi bien avec du poulet, du boeuf que du poisson. Le secret de réussite de la recette du thon (albacore) à la sauce teriyaki réside dans la cuisson du poisson. Elle doit être très brève, afin de conserver le coeur du thon rouge, très tendre. Le thon trop cuit devient sec. Pour ne prendre aucun risque, vous pouvez « snacker » brièvement le thon sur chacun de ses faces, le débarrasser sur une assiette et faire prendre la sauce teriyaki dans la poêle avant d’y replacer les steaks de thon. Ainsi leur coeur restera cru et bien moelleux.

Steak de thon sauce teriyaki

(suite…)

Salade de nouilles soba, crème à l’avocat

jeudi 15 mai 2014

Les nouilles soba sont des pâtes japonaises à base de farine de sarrasin. Depuis mon séjour au Japon, je les déguste essentiellement froides. C’est ainsi qu’elles sont traditionnellement consommées sur l’archipel nippon. Dans cette recette, je lie mes pâtes au sarrasin avec une sauce crémeuse à l’avocat, parfumée au gingembre frais et à la sauce soja. Je relève le tout avec un peu de tabasco. Dans la recette originale, cette salade est servie avec du pak-choy, un petit chou asiatique. Ici, j’ai opté pour de la tomate concassée.
Une mise en garde : cette salade n’est pas glutenfree, car les nouilles soba proposées dans le commerce sont souvent réalisées en partie avec de la farine de blé. Si vous êtes intolérant au gluten, vérifiez bien les étiquettes.

Salade de nouilles soba à la crème d'avocat

(suite…)

Bibimbap

vendredi 24 mai 2013

♪♫ Bibimbap, Bim-bi-bimbap ! ♪♫ Non, le bibimbap n’est pas le nouveau tube qui enflamme le dance floor en ce moment. Il s’agit d’un plat traditionnel coréen, que j’ai goûté pour la première fois il y a quelques semaines, au restaurant coréen Nol Bou à Paris. Cette spécialité coréenne se compose de riz, de viande (hachée ou non) et de diverses garnitures. Féculent, protéines, légumes : un plat complet et équilibré, somme toute. On adapte la recette en fonction de ses envies et de ce que l’on a dans le frigo. Je me suis inspirée de la recette de Graziella du blog Made in Cooking pour réaliser mon premier Bibimbap à la maison. J’ai pris quelques libertés avec la garniture et la sauce d’accompagnement, dont j’ai diminué la quantité de piment (j’ai les papilles fragiles, moi !). Et vous pourrez faire de même avec ma recette.

Bibimbap coréen

(suite…)

Wok de légumes aux nouilles, façon chinoise

mercredi 3 avril 2013

Lors de l’atelier de cuisine japo-sino-coréenne auquel j’ai assisté le 14 décembre 2012 à la boutique Zwilling de la Madeleine (Paris), nous avons préparé un wok de légumes sautés aux nouilles à la chinoise, que nous avons dégusté après notre crêpe coréenne aux petites légumes (Chijimin). Cette recette permet d’utiliser la fameuse sauce d’huîtres chinoise, dont on ne sait jamais trop quoi faire après ouverture. Visuellement, le plat manquait un peu de couleur c’est pourquoi je vous conseille de le parsemer d’herbes fraîches ciselées ou d’y intégrer de la ciboule sautée, afin de lui apporter un peu gaité.

wok_nouilles_chinoises_petits_legumes440©christelle_vogel_cookismo

(suite…)

Chijimi, crêpe salée coréenne

mardi 2 avril 2013

J’ai participé en décembre 2012 à un atelier de cuisine asiatique à la boutique Zwilling de la Madeleine (Paris), animé par Narumu Okuno, chef à domicile. Nous avons réalisé un menu japo-sino-coréen, en utilisant le couteau japonais de la marque. Sur l’archipel nippon, le couteau Santoku, littéralement « trois vertus », permet de couper la viande, le poisson et les légumes. Pour émincer ces derniers, on utilise la partie plate du couteau qui se trouve à l’arrière du Santoku, contrairement aux couteaux européens, dont on utilise la partie centrale de la lame, nous a expliqué le chef. Nous avons commencé par préparer des crêpes coréennes aux légumes et crevettes séchées miniatures, puis avons enchaîné avec un wok de légumes au nouilles avant de finir par des fruits fumés (une vraie découverte gastronomique !), accompagnés d’un thé Bancha grillé.narumu-okuno440©christelle-vogel-cookismoVoici donc la première recette de cet atelier : les crêpes « fourrées » coréennes ou Chijimin (prononcez Tchi-ji-mine). Le chef nous a expliqué qu’en Corée, plus la crêpe est fine, meilleure elle est. On peut aussi ajouter des fruits de mer dans la pâte : calamars, mini poulpes ou même des huîtres. Au Japon, ces mêmes crêpes sont garnies avec des lamelles de porc et nappées d’une sorte de sauce barbecue : ce sont les Okonomyaki (spécialité d’Osaka).

crepe_corenne440©christelle_vogel_cookismo

(suite…)

Nouilles chinoises sautées aux petits légumes

vendredi 22 février 2013

Souvent servies en accompagnement dans les restaurants chinois, ces nouilles aux oeufs sautées au petits légumes accompagneront volontiers les viandes cuisinées à l’asiatique, comme un canard laqué ou un porc au caramel par exemple.  En ajoutant aux nouilles chinoises de fines lanières de poulet, de boeuf ou des crevettes sautées, vous en ferez un plat complet, idéal pour un repas du soir vite préparé. A vos woks, prêts, faites sauter !

(suite…)

Bouillon au radis noir (et gyozas)

jeudi 24 janvier 2013

Cela faisait déjà un an que j’avais mise de côté cette recette de bouillon détox que Lorette avait publié sur son blog À la table de L. Le radis noir est connu pour ses effets dépuratifs, parfait lorsque l’on sort du marathon gastronomique des fêtes de fin d’année. J’ai adapté ce bouillon en la parfumant à la citronnelle et en y ajoutant des germes de soja fraîches ainsi que des gyozas (raviolis japonais). En version sans gluten, on peut remplacer les raviolis par une ou deux poignées de graines de sarrasin. Un plat complet, léger, parfumé, vite préparé et qui fait du bien. Qui dit mieux ?

(suite…)