Mot clé ‘ miel’

Infusion citron, gingembre & miel

lundi 21 décembre 2015

À la maison, lorsqu’on est barbouillé ou que l’on sort d’un repas copieux, on a le réflex « infusion digestive ». Et celle-ci est super efficace pour faciliter la digestion et éviter cela : 

Gif animé "j'ai trop mangé"

Pour bien digérer, notre meilleur ami, c’est le citron. Le limonène et l’acide citrique qu’il contient stimulent la vésicule biliaire et facilitent la digestion des graisses et de l’alcool (dans la limite du raisonnable, hein) par l’organisme. Anti-inflammatoire, le gingembre active lui aussi la digestion et booste le système immunitaire. Deux ingrédients naturels à garder sous la main : 99% de chance qu’ils soient utiles au moment des fêtes.

Infusion citron, gingembre et miel

(suite…)

Bûche aux marrons {sans gluten, sans lactose}

dimanche 20 décembre 2015

La voici, la voilà, ma bûche de Noël sans gluten version 2015 ! Cette année, je l’ai garnie d’une crème de marrons à la vanille maison et glacée avec le glaçage super brillant au chocolat que j’avais utilisé pour ma bûche sans gluten poire-amande de l’an dernier. Cette bûche est également sans beurre (remplacé par de la purée d’amande) et sans lait/crème (remplacés par leurs équivalents végétaux). Pour une version sans oeuf, je vous invite à jeter un oeil à ma bûche de Noël au chocolat végétalienne.

Une bûche de Noël maison moins sucrée
Je n’ai pas utilisé de crème de marrons toute prête dans cette recette de bûche de Noël, pour la simple raison qu’elle est bien trop sucrée (60% de sucre, gloups). J’ai préféré préparer ma propre purée de marrons avec des châtaignes surgelées nature. On peut aussi utiliser celles vendues sous vide, mais surtout pas celles conservées dans un jus. Elles ne conviennent pas pour la pâtisserie. Pour abaisser un peu l’index glycémique (IG) de cette bûche, on peut remplacer le sucre de canne (IG 70) par du sucre de fleur de coco (IG 25), dont la saveur ne dénaturera pas la bûche. Le miel d’acacia utilisé pour sucrer la purée de châtaigne est intéressant aussi, car il impacte moins la glycémie que le sucre de table.

Glaçage ultra brillant au chocolat
J’ai testé la recette du glaçage au chocolat l’an dernier. Le résultat est bluffant, super brillant. Il forme une sorte de gaine autour de la bûche. Pour arriver à un tel résultat, il faut absolument l’utiliser à la bonne température. Trop chaud, le glaçage imbiberait la bûche. Trop froid, il formerait une couche épaisse et disgracieuse. Pour un glaçage fondant et un peu moins « technique », on peut opter pour une ganache toute simple, réalisée avec 200 g de chocolat noir – certifié sans gluten/lactose si nécessaire – et 10 cl de crème végétale) que l’on tartinera sur la bûche. Un voile de sucre glace avant de servir et le tour est joué. Moins bluffant, mais tout aussi bon.

Bûche sans gluten à préparer dès la veille
J’ai préparé cette bûche de Noël sans gluten en deux temps : la purée de châtaignes peut être cuisinée dès la veille et patienter au frigo jusqu’à ce que la génoise soit prête. Une fois glacée, cette bûche sans gluten peut patienter sans problème 24 heures au réfrigérateur, le glaçage la protégeant du dessèchement. Il ne restera plus qu’à la sortir 15-20 min avant de la déguster.

La photo d’Eugénie
Pour illustrer cette recette de bûche sans gluten, j’ai à nouveau travaillé avec la photographe Eugénie Sophie Berger, autour d’une mise en scène festive et épurée qui je l’espère, vous plaira autant qu’à moi. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de belles et gourmandes fêtes de fin d’année !

Bûche de Noël sans gluten

Bûche de Noël sans gluten © Eugénie Sophie Berger Photographie

(suite…)

Granola d’automne

samedi 21 novembre 2015

Retrouver les couleurs de la nature à l’automne dans le bol du petit déjeuner, voilà l’idée de ce granola maison. Le vert des pistaches, le rouge des baies de Goji et des cranberries, le orange des physalis… Ça croque sous la dent et ça met de bonne humeur le matin. Parce-qu’il ne faut pas compter sur le soleil pour nous donner la pêche en ce moment : il est passé en mode grasse mat’, veinard. Ce granola, je le déguste le matin en « topping » sur une compote de pommes non sucrée ou bien avec un yaourt au soja nature. Je réserve le lait d’amande à mes mueslis, il fait perdre son craquant au granola (sauf à être hyper rapide le matin et à engloutir en trois cuillerées son bol de granola au lait… mais moi, j’aime prendre mon temps, le matin).

Une photo (eu)géniale !
C’est ma copine la photographe Eugénie S. Berger qui a immortalisé ce Granola d’automne, comme elle l’avait fait pour mes courges butternut farcies et d’autres recettes publiées depuis cet été sur Cookismo.

(suite…)

Bavarois citron & chocolat blanc sur sablé pistache (sans gluten)

jeudi 5 mars 2015

Une nouvelle recette issue du livre Green d’Anya Kassoff. Ma grande soeur ne s’est pas trompée en m’offrant cet ouvrage à Noël. Il ne cesse de m’inspirer. Après les muffins vegan à la carotte et le gâteau chocolat-kaki, voici une nouvelle recette de dessert sans gluten (et sans oeuf) : un bavarois au citron et chocolat blanc sur sablé pistache. J’ai utilisé le chocolat blanc que j’avais sous la main (Dulcey de Valrhona, un chocolat « blond » à 32% de cacao) pour réaliser ma mousse. Si vous êtes intolérant au lactose, tournez-vous vers du chocolat blanc à base de lait de riz (j’en ai vu sur le net) voire vers du pur beurre de cacao. Remplacez également le miel par du sirop d’agave si vous êtes végétalien. Ce dessert est long à préparer. J’y ai passé ma soirée. Mais la dégustation le lendemain midi en valait vraiment la chandelle. Je pense décliner ce bavarois citron-chocolat avec un sablé à base d’amandes, un peu moins onéreuses que les pistaches. Je ne toucherai pas à la mousse en revanche : sa consistance crémeuse et aérienne est bluffante… parfaite. Merci Anya !

Bavarois citron & chocolat blanc sur sablé pistache sans gluten

(suite…)

Porridge paléo

jeudi 26 février 2015

Le porridge… façon Pierrafeu ! Le porridge traditionnel se prépare avec des flocons d’avoine que l’on fait gonfler dans du lait. Aucun de ces deux ingrédients n’est autorisé dans le régime paléo (sur lequel je reviendrai prochainement), vous ne les trouverez donc pas dans cette recette. « Les flocons d’avoine sont exclus du régime paléo pour une raison précise : au cours des phases de transformation, ils se retrouvent souvent au contact d’autres céréales qui contiennent du gluten. De plus, ils provoquent d’importants pics de glycémie », justifie Daniel Green, auteur du livre Le régime Paléo (éd. Larousse) dont est issue cette recette de porridge paléo. Celle-ci s’apparente plus à une soupe qu’à un porridge, sa texture étant bien plus fluide (coco, amande et noix ne se « gorgent » pas de liquide comme les flocons d’avoine). Ce porridge paléo est riche en glucides et doit être consommé de préférence au petit déjeuner, afin de « dispose[r] de toute la journée pour brûler les [env. 400] calories » que contient ce bol, précise l’auteur. Les fruits secs utilisés pour préparer ce porridge paléo permettent notamment de faire le plein de fibres et minéraux. Une recette qui devrait vous éviter les fringales de la mi-matinée.

Porridge paléo (sans gluten, sans lactose)

(suite…)

Taboulé de sarrasin aux patates douces et figue fraîche

jeudi 30 octobre 2014

Le kasha – ou sarrasin grillé – est naturellement dépourvu de gluten. Il s’achète en magasin bio, mais vous pouvez également réaliser votre kasha maison, en torréfiant vos graines de sarrasin mondées. Dans cette recette, je cuisine le kasha en salade, agrémentée de patate douce et de figue fraîche. Anne du blog On dîne chez Nanou m’a soufflé l’idée. J’ai opté pour de la patate douce plutôt que de la courge butternut, faute d’en avoir sous la main, et ai remplacé les noisettes par des noix. Anne ajoute aussi quelques dés de figues sèches, pour apporter une touche sucrée supplémentaire à cette salade.

Salade de kasha (sarrasin grillée) aux patates douces et figues fraîches

(suite…)

Une infusion de sauge… et ça repart !

dimanche 19 octobre 2014

Tonique et digestive, cette tisane de sauge au miel est toute indiquée pour nous aider à passer le cap du changement de saison et/ou à digérer un repas un peu trop lourd. Les feuilles duveteuses de la sauge possèdent de nombreuses vertus : elles apaisent les maux d’estomac, nausées, ballonnements et stimulent la circulation sanguine. La sauge est utilisée en cosmétique pour lutter contre la transpiration excessive. Astringente, elle permet de limiter les hémorragies. La sauge est également diurétique et antispasmodique, ce qui fait d’elle un allier de choix dans la lutte contre les migraines.
Feuilles de sauge fraîchesAttention cependant : les principes actifs particulièrement énergétiques contenues dans son huile essentielle en limitent l’utilisation. La sauge contient notamment de l’oestrogène, qui régularise les règles mais arrête la lactation. La plante ne doit pas être utilisée en continu en début de grossesse, chez les personnes nerveuses, colériques, en cas d’hypertension, d’hyperthyroïdie et d’insuffisance rénale. En revanche, elle est conseillée pour les personnes déprimées, angoissées ou mélancoliques.* Une infusion de sauge… c’est bon pour le moral !
* Source : Des tisanes pour le plaisir – le bien-être par les plantes (éd. Bonneton)

Infusion digestive et tonique de sauge au miel

(suite…)

Tisane au thym et au miel

jeudi 16 octobre 2014

Comment soulager un mal de gorge en utilisant un remède naturel ? En préparant une infusion de thym au miel ! J’utilise ce remède de grand-mère depuis quelques années pour calmer mes maux de gorge naissants. Cette solution homéopathique ne permet pas de soigner un mal de gorge intense, mais prise suffisamment tôt, cette tisane de thym au miel fait vraiment du bien aux gorges irritées. Le thym (de type « vulgaire » ici, ou vulgaris) a des vertus antiseptiques et anti-bactériennes, que l’on retrouve également dans le miel de thym ou celui de lavande, également anti-inflammatoire. Ce duo thym+miel est tout indiqué pour lutter contre les microbes responsables de l’irritation de la gorge. Le thym stimule les défenses naturelles de l’organisme, réveille les fonctions digestives… Il ne vous veut que du bien. Adoptez-le !

Infusion de thym au miel

(suite…)

Lait d’amande au gingembre et au miel

mercredi 15 octobre 2014

Ce lait d’amande infusé au gingembre et au citron est une boisson tonique, conseillée en cas de rhume, nausées ou maux de tête. Mais « elle peut aussi être savourée lorsque tout va bien ! », comme le souligne Ellen Frémont, auteur du livre « Les super aliments santé » (éd. Larousse) d’où est issue cette recette de lait d’amande au gingembre. Je sucre mon infusion avec du miel. Vous pouvez également utiliser du sirop d’agave brut (couleur ambrée), comme dans la recette originale (vegan).

Lait d'amande chaud au gingembre et au miel

(suite…)

Salade de quinoa au poulet et à la mangue

lundi 8 septembre 2014

Après ma salade de quinoa au melon, à l’avocat et roquette, voici une autre jolie recette sucrée-salée, inspirée du blog Waiting for the sun  tenu par Christelle. Le secret de cette salade ? La marinade de la viande et la touche de miel dans la vinaigrette. Pour que ma viande soit tendre et bien parfumée une fois cuite, j’ai fait mariné mon poulet pendant 24 heures. Un délice… Cette salade de quinoa au poulet et à la mangue peut être préparée à l’avant, à condition de l’arroser de vinaigrette au tout dernier moment (le vinaigre fait flétrir la salade). Une idée de lunchbox pour vos déjeuners au bureau ou sorties nature du week-end.

Salade de quinoa au poulet et à la mangue

(suite…)