Mot clé ‘ noix’

Salade de chou rouge, pomme, noix & grenade

dimanche 30 octobre 2016

Le chou rouge, je l’adore cuit avec des pommes, comme le prépare ma maman. Sauf que le chou rouge cuit :
1) Ça parfume la maison (merci la cuisine ouverte)
2) N’en parlez même pas à Monsieur Cookismo
Alors pour profiter de toutes les vertus du chou rouge, antioxydants en tête, sans devoir se battre :
1) avec les odeurs
2) avec Monsieur Cookismo (mais siiii goûte au moins)
J’ai opté pour une salade de chou rouge à la pomme. Et là, miracle, tout le monde a aimé. Monsieur anti-chou s’est même reservi. Avec le coup de pouce de la pomme, le croquant des noix et de la grenade, la jolie couleur du saladier, il n’y a pas eu besoin de prendre les armes. 
Dans cette recette, j’ai utilisé mon spiralizer pour couper ma pomme. À défaut, on la coupe en tout petits dés. Râpée, elle risque de rentre beaucoup de jus et perdre de son croquant.
Salade de chou rouge à la pomme, noix et grenade

(suite…)

Salade de haricots verts au miso

vendredi 29 avril 2016

Un basique. Je prépare cette recette régulièrement, avec des haricots surgelés, hors saison, ou des haricots frais, que j’équeute avec amour, lorsqu’ils font leur retour au marché (ou dans le potager du voisin).
Cette salade de haricots verts peut accompagner un plat ou garnir un Buddha Bowl, les fameux bols veggie et healthy qui fleurissent sur la toile. Je l’arrose de sauce au miso de riz, qui s’accorde aussi très bien avec des brocolis vapeur (mon autre grand classique). Je la verse sur mes légumes encore chauds et les déguste tièdes, après les avoir saupoudrés de gomasio (graines de sésame broyées avec du sel > je prends celui de la marque Jean Hervé).

Miso clair et mise au clair
Pour rappel, le miso, c’est de la pâte de soja fermentée. Elle peut l’être avec du riz blanc (Shiro Miso, ou miso clair), riz complet (Genmai miso) ou de l’orge (contient du gluten), ou bien être composée à 100% de soja (Hatcho miso). Ce dernier est plus cher, car fermenté pendant plusieurs années. Je n’ai pas encore acheté ce miso millésimé, c’est sur ma to-eat-list. Côté goût, ça doit dépoter.
Un des atouts du miso, en plus de sa saveur « umami », c’est ça richesse en probiotiques, des enzymes amies de notre flore intestinale (microbiote). Côté pratique, une fois ouvert, le miso se conserve de longs mois au réfrigérateur, dans un pot hermétique. Je l’utilise dans mes vinaigrettes, mes sauces salade ou encore pour saler un bouillon.

Salade de haricots verts au miso - Green beans salad with miso sauce

(suite…)

Tarte au potiron et au chocolat (sans gluten, sans lactose)

mardi 24 novembre 2015

La tarte au potiron, c’est le dessert incontournable de la fête de Thanksgiving, que les Américains célèbrent le quatrième jeudi de novembre (c’est quoi, cette fête ? pourquoi un jeudi ? Pourquoi le 4e du mois ?? pourquoi en novembre ??? … réponse par ici).
Pour la petite histoire, j’ai découvert cette fête il y une dizaine (quinzaine ? argh, coup de vieux) d’années, en regardant un épisode de Friends. Vous vous souvenez, celui où Joey, puis Monica, se promènent avec une énoooorme dinde sur la tête (enfin, avec la tête DANS la dinde, pour être exact).
Dinde de ThanksgivingÉpisode culte…
Fermeture de la parenthèse soap.

La Thanksgiving, chez moi, c’est surtout une bonne excuse pour préparer une pumpkin pie maison. J’avais réalisé il y a quelques années une tarte au potiron classique, avec de la farine de blé, du beurre, du lait… tout ce que j’évite aujourd’hui. Je voulais la décliner en version sans gluten et sans lactose (ok, j’aurais pu tenter la version sans oeuf aussi, mais… chaque chose en son temps).

Pumpkin pie, version sans gluten
J’étais partie pour suivre la recette de tarte au potiron repérée dans le livre Le meilleur de l’alimentation sans gluten de la Canadienne Lisa Howard (adapté par Carole Garnier pour sa version française – éd. Leduc.s, septembre 2015), en l’adaptant un chouia (huile de coco à la place du beurre, lait d’amande à la place du lait entier, farine de sarrasin à la place de la farine de teff que je n’ai pas dans mes placards…). Manque de bol, le moule à tarte que j’ai utilisé était bien plus large que celui préconisé et le flan au potiron atteignait à peine la moitié du moule lorsque j’ai sorti la tarte du four… bof, bof, pas très gourmand tout ça. Du coup, j’ai complété avec un ganache onctueuse et ma tarte au potiron est finalement devenue une tarte potiron-chocolat (oh ben zut :-)

Atelier tarte au potiron du dimanche
La recette est un peu longue à réaliser. J’y ai passé une bonne partie de mon dimanche après-midi, entre la cuisson de la courge, la préparation de la pâte, le temps de refroidissement.. La pumpkin pie se mérite ! Mais honnêtement, à la première bouchée, on se dit que ça vallait la peine. Thanksgiving ou pas, vous m’en direz des nouvelles…
Tarte au potiron (sans gluten, sans lactose)

(suite…)

Salade de betterave à la feta et aux noix

mardi 28 avril 2015

Cette recette de salade de betterave à la feta et aux noix, j’en ai dégustée une similaire lors de nos vacances en Grèce avec Monsieur Cookismo. J’avais beaucoup aimé l’association de saveurs. E il faut dire que la feta, en Grèce, est particulièrement bonne… C’est sa terre natale, après tout. J’ai servi cette salade de betterave en entrée pour 2 personnes. Pour en faire un plat complet, multipliez les proportions par deux et ajoutez-y une source de féculent (quinoa, graines de sarrasin, riz complet…).

Salade de betterave à la feta et aux noix

(suite…)

Porridge paléo

jeudi 26 février 2015

Le porridge… façon Pierrafeu ! Le porridge traditionnel se prépare avec des flocons d’avoine que l’on fait gonfler dans du lait. Aucun de ces deux ingrédients n’est autorisé dans le régime paléo (sur lequel je reviendrai prochainement), vous ne les trouverez donc pas dans cette recette. « Les flocons d’avoine sont exclus du régime paléo pour une raison précise : au cours des phases de transformation, ils se retrouvent souvent au contact d’autres céréales qui contiennent du gluten. De plus, ils provoquent d’importants pics de glycémie », justifie Daniel Green, auteur du livre Le régime Paléo (éd. Larousse) dont est issue cette recette de porridge paléo. Celle-ci s’apparente plus à une soupe qu’à un porridge, sa texture étant bien plus fluide (coco, amande et noix ne se « gorgent » pas de liquide comme les flocons d’avoine). Ce porridge paléo est riche en glucides et doit être consommé de préférence au petit déjeuner, afin de « dispose[r] de toute la journée pour brûler les [env. 400] calories » que contient ce bol, précise l’auteur. Les fruits secs utilisés pour préparer ce porridge paléo permettent notamment de faire le plein de fibres et minéraux. Une recette qui devrait vous éviter les fringales de la mi-matinée.

Porridge paléo (sans gluten, sans lactose)

(suite…)

Taboulé de sarrasin aux patates douces et figue fraîche

jeudi 30 octobre 2014

Le kasha – ou sarrasin grillé – est naturellement dépourvu de gluten. Il s’achète en magasin bio, mais vous pouvez également réaliser votre kasha maison, en torréfiant vos graines de sarrasin mondées. Dans cette recette, je cuisine le kasha en salade, agrémentée de patate douce et de figue fraîche. Anne du blog On dîne chez Nanou m’a soufflé l’idée. J’ai opté pour de la patate douce plutôt que de la courge butternut, faute d’en avoir sous la main, et ai remplacé les noisettes par des noix. Anne ajoute aussi quelques dés de figues sèches, pour apporter une touche sucrée supplémentaire à cette salade.

Salade de kasha (sarrasin grillée) aux patates douces et figues fraîches

(suite…)

Granola maison : ma recette facile

lundi 22 septembre 2014

Cela fait des années que les recettes de granola maison fleurissent sur le net. Celle Nanou, du blog Parlote parisienne, m’a finalement décidée à me lancer dans la réalisation d’un granola maison… à mon goût. La recette que je vous propose ici est inspirée de celle de Shira Bocar (site de Martha Stewart), en plus « light ». Mais avant toute chose :

Qu’est-ce qu’un Granola ?

Il ne s’agit pas d’un biscuit industriel, mais d’un mélange de flocons – d’avoine, le plus souvent -, de fruits secs et à coque, que l’on fait dorer au four. Le granola est une préparation calorique : il contient du sucre et des matières grasses, des ingrédients auxquels il doit sa jolie couleur. Dans cette recette, j’ai choisi mes ingrédients de manière à ce que mon granola soit un mélange – certes – énergétique, mais permettant également de faire le plein de fibres et de « bonnes » matières grasses.

Granola maison

Granola maison « santé », mais pas « light »

Les matières grasses de mon granola maison sont apportées par de l’huile d’olive extra vierge et par les fruits à coque (noix et amandes), bien pourvus en vitamines et minéraux. Côté sucre, j’ai opté pour du sirop d’érable, un sucre naturel à l’IG élevé, mais bien plus intéressant que le sucre blanc raffiné d’un point de vue nutritionnel. J’ai garni mon Granola maison avec les fruits secs que j’ai l’habitude de croquer en cas de petit creux : des pruneaux et des cranberries, à défaut d’avoir encore des dattes et figues sèches sous la main. Je les glisserai dans une prochaine version. Enfin, j’ai parfumé mon mélange avec mon épice favorite : la cannelle.

Ingrédients du Granola maison

Conservation du granola maison

Cette recette granola maison se conserve pendant des semaines dans un récipient hermétique (ici, bocal acheté chez Ikéa). Dégustez-le avec des fruits, du lait d’amande ou bien un yaourt nature (soja). De quoi commencer sa journée (active) du bon pied. A la recherche d’une recette de granola light ? Optez pour un muesli !

Bocal de Granola maison

(suite…)

Pain sans gluten aux noix et à la farine de châtaigne

lundi 11 août 2014

Après le pain sans gluten NoGlu à la farine de pois chiches (entre autres farines et fécules glutenfree), voici la recette du pain sans gluten aux noix et à la farine de châtaigne, également issue du livre « Good sans gluten » de NoGlu. Cette fois-ci, je ne me suis pas laissée avoir par la quantité d’eau que j’ai diminuée par rapport à la recette originale (moins 4 cl). Grâce à cela, j’ai obtenu un pain sans gluten aux tranches qui se tiennent mieux. Ce pain est parfait avec un repas salé, mais tartiné de pâte choco-noisettes maison, il se savoure aussi au petit déjeuner.

Pain sans gluten aux noix et farine de châtaigne

(suite…)

Salade de quinoa à la feta, pousses d’épinards et myrtilles

mercredi 30 juillet 2014

Fraîche, complète, légère et vitaminée : cette salade végétarienne au quinoa a tout bon ! Rapide point nutritionnel. Les pousses d’épinards sont riches en fibres et en vitamine B9 (acide folique), tout comme les noix ; le quinoa – aussi appelé blé des Incas – permet de faire le plein de protéines végétales ; les myrtilles fraîches sont gorgées de vitamines C ; la feta – fromage de brebis grec à pâte molle – apporte vitamines D et phosphore. Inutile de trop saler cette salade de quinoa vitaminée aux pousses d’épinards : le fromage apporte une dose de sel suffisante. Cette recette se décline également en taboulé de quinoa, au concombre, feta et menthe. Tout aussi frais et léger.

Salade quinoa, feta, pousses d'épinards et myrtilles

(suite…)

Cake moelleux aux noix

mercredi 12 février 2014

Le cake au yaourt : un classique que j’aime décliner tout au long de l’année. Après mon cake pistache-fleur d’oranger et mon cake moelleux aux amandes en voici une version à la noix. J’ai gardé les proportions de la pâte de base (elle est parfaite !) et ai un simplement ajouté des noix moulues et de la liqueur de chocolat. La prochaine fois, je tenterai également d’incorporer une banane mûre écrasée. J’en salive d’avance ^^ Il faudra aussi que je tente une version de ce cake aux noisettes, tiens.

Cake aux noix et au yaourt

(suite…)