Mot clé ‘ potiron’

Tarte au potiron et au chocolat (sans gluten, sans lactose)

mardi 24 novembre 2015

La tarte au potiron, c’est le dessert incontournable de la fête de Thanksgiving, que les Américains célèbrent le quatrième jeudi de novembre (c’est quoi, cette fête ? pourquoi un jeudi ? Pourquoi le 4e du mois ?? pourquoi en novembre ??? … réponse par ici).
Pour la petite histoire, j’ai découvert cette fête il y une dizaine (quinzaine ? argh, coup de vieux) d’années, en regardant un épisode de Friends. Vous vous souvenez, celui où Joey, puis Monica, se promènent avec une énoooorme dinde sur la tête (enfin, avec la tête DANS la dinde, pour être exact).
Dinde de ThanksgivingÉpisode culte…
Fermeture de la parenthèse soap.

La Thanksgiving, chez moi, c’est surtout une bonne excuse pour préparer une pumpkin pie maison. J’avais réalisé il y a quelques années une tarte au potiron classique, avec de la farine de blé, du beurre, du lait… tout ce que j’évite aujourd’hui. Je voulais la décliner en version sans gluten et sans lactose (ok, j’aurais pu tenter la version sans oeuf aussi, mais… chaque chose en son temps).

Pumpkin pie, version sans gluten
J’étais partie pour suivre la recette de tarte au potiron repérée dans le livre Le meilleur de l’alimentation sans gluten de la Canadienne Lisa Howard (adapté par Carole Garnier pour sa version française – éd. Leduc.s, septembre 2015), en l’adaptant un chouia (huile de coco à la place du beurre, lait d’amande à la place du lait entier, farine de sarrasin à la place de la farine de teff que je n’ai pas dans mes placards…). Manque de bol, le moule à tarte que j’ai utilisé était bien plus large que celui préconisé et le flan au potiron atteignait à peine la moitié du moule lorsque j’ai sorti la tarte du four… bof, bof, pas très gourmand tout ça. Du coup, j’ai complété avec un ganache onctueuse et ma tarte au potiron est finalement devenue une tarte potiron-chocolat (oh ben zut :-)

Atelier tarte au potiron du dimanche
La recette est un peu longue à réaliser. J’y ai passé une bonne partie de mon dimanche après-midi, entre la cuisson de la courge, la préparation de la pâte, le temps de refroidissement.. La pumpkin pie se mérite ! Mais honnêtement, à la première bouchée, on se dit que ça vallait la peine. Thanksgiving ou pas, vous m’en direz des nouvelles…
Tarte au potiron (sans gluten, sans lactose)

(suite…)

Mini potiron farci au poulet

mercredi 28 octobre 2015

Tout petits, tout mignons, les minis potirons se farcissent de mille et une façons. C’est ma belle-maman qui m’a fait découvrir il y a quelques années ces courges miniatures, en nous cuisinant des Jack-Be-Little farcies au fromage de chèvre frais, toutes douces. Dans cette recette de mini potiron farci que j’ai imaginée pour le Défi Vital Food du mois d’octobre, j’ai opté pour une farce au poulet et au riz, parfumée au curcuma frais.

Où trouver du curcuma frais ?
On trouve les rhizomes de curcuma au rayon fruits & légumes des magasins bio. Comme ils ne se conservent pas très longtemps, j’en achète quelques uns et je les congèle entiers, pour pouvoir les utiliser le moment voulu. Je n’ai alors qu’à râper finement mon rhizome de curcuma encore congelé dans ma préparation. Sa saveur est plus fraîche et herbacée que le curcuma en poudre. Goûtez, il y a une vraie différence.

Curcuma frais

Curcuma, bon à tout faire !
Le curcuma est un colorant naturel très puissant. Autant dire que j’évite de porter mes vêtements préférés lorsque je le manipule. Je n’ai encore jamais réussi à faire disparaître complètement des taches de curcuma sur les tissus (si vous avez un remède miracle, au passage, je prends !).
Le curcuma est aussi un puissant anti-inflammatoire et antioxydant, dont les vertus anti-cancer sont reconnues. Il joue un rôle dans la prévention des maladies dégénératives telles que celle d’Alzheimer ou la sclérose en plaques. Il améliore également la digestion et a un effet détox sur le foie. Pour être correctement assimilé par l’organisme, le curcuma doit être associé au poivre et/ou à de l’huile végétale. Une épice dont il est bon d’abuser !

Mini courge farcie

(suite…)

Savez-vous cuisiner les courges ?

mercredi 30 octobre 2013

Potimarron, courge butternut, patidou, pâtisson, courge spaghetti… Bienvenue dans la grande famille des cucurbitacées. Dès la fin de l’été, elles illuminent les étals des marchés avec leurs couleurs automnales et leur forme décorative. Savoureuses et peu caloriques, les courges peuvent se conserver jusqu’à trois mois à température ambiante, à l’abri de la lumière. De bonnes raisons de les inviter à la maison.

Famille des cucurbitacéesTour d’horizon des cousins du potiron et des façons de les cuisiner :

(suite…)

Soupe de potiron aux patates douces et au miel

vendredi 11 novembre 2011

S’il y a une soupe de l’automne, c’est bien celle au potiron ! Je vous propose ici une version qui change de ma traditionnelle soupe potiron-carotte-pommes de terre. J’ai utilisé des patates douces et du miel de châtaignier, qui apportent un léger goût sucré à la soupe. Vous pouvez troquer le miel de châtaignier par du miel d’acacia, plus neutre.

(suite…)

Le potiron en fête à Logelheim

dimanche 23 octobre 2011

Situé à 10 km de Colmar dans le Haut-Rhin, le village de Logelheim se transforme tous les ans en capitale du potiron. Cette année, la « Kürbisfàscht » (fête du potiron en alsacien) s’est tenue les 22 et 23 octobre 2011. Au programme des festivités : exposition d’oeuvres en potiron, cavalcade et dégustation de l’incontournable soupe.


(suite…)