Mot clé ‘ poulet’

Poulet satay, sauce cacahuète

dimanche 26 juillet 2015

Les brochettes de poulet (Chicken Satay) à la sauce cacahuète, cela a été mon tout premier contact avec la gastronomie malaisienne. Là-haut, dans un A380 de la Malaysia Airlines, à destination de Kuala Lumpur. Et autant dire qu’après avoir savouré cette viande moelleuse et parfumée, délicieusement nappée de peanuts sauce, j’avais hâte de découvrir la suite. Les satay sont une institution en Malaisie. Certains diront qu’elles sont originaires de l’Indonésie voisine, d’autres que ce sont les marchands chinois faisant commerce en Malaisie qui en ont la paternité.

Une précision : on dit bien sauce pour satay (c’est à dire sauce pour brochettes) et non poulet sauce satay, qui signifierait… poulet sauce brochette. Vous suivez ?

Stand dédié aux satays - Jalar Alor - Chinatown - Kuala Lumpur

Stand de satay à Kuala Lumpur © Christelle Vogel / Cookismo.fr

Cuisson au charbon de bois
La préparation des satay n’est pas compliquée en soi. Comme souvent dans la cuisine asiatique, c’est au juste dosage des épices que tient le succès de la recette. Les satay de boeuf ou de poulet sont traditionnellement cuites au-dessus des braises, seul mode de cuisson à leur donner naturellement ce délicat goût fumé, caractéristique. À la maison, on profite de l’été pour cuire ses satay au barbecue. À défaut, on opte pour le gril du four (ce que j’ai fait ici). Bien sûr, la sauce cacahuète qui accompagne les brochettes participe en grande partie à la magie de l’expérience gustative.

Chicken Satay et sa sauce cacahuète
Je me suis lancée dans la préparation des mes Chicken Satay maison en suivant une recette issue du livre The Best of Singapour Cooking de Leong Yee Soo. Singapour a appartenu à la Malaisie jusqu’en 1965 et conserve l’influence de la pésinsule malaisienne dans son identité culinaire. Il n’y a cependant pas de lait de coco dans cette recette de brochettes de poulet sauce pour satay à la cacahuète. C’est peut-être ce qu’il manque pour retrouver le goût des « vraies » satay malaisiennes, celles goûtées là-haut dans les nuages, au-dessus de l’Océan indien. Mais côté saveur, l’expérience vaut bien les 12 à 24 heures d’attente, le temps qu’il faut à la viande pour s’imprégner de ce concentré d’Asie du Sud-Est. Prêt pour le voyage ? Allons-y.

Brochettes poulet satay

(suite…)

Paella au poulet et aux fruits de mer

dimanche 13 juillet 2014

Quel plat festif préparer pour 15 personnes lors d’un anniversaire fêté en pleine nature ? … J’ai opté pour une paella, préparée au-dessus des braises. Spectacle garanti. J’ai cherché sur le net une recette de paella facile au poulet et aux fruits de mer. J’ai trouvé des recettes de paella espagnole, valenciana (valencienne), royale, aux fruits de mer et poisson… J’ai combiné ces recettes pour obtenir la recette que je vous propose ici. Cette paella n’est peut-être pas « traditionnelle », mais nous n’en avons pas laissé un grain une miette. Je l’ai cuite au-dessus des braises, dans une poêle à fond épais et de large diamètre (60 cm mini). Le riz préconisé pour la paella est celui de Valence. Un riz rond qu’il n’est pas évident de trouver. Je me suis rabattue sur un riz rond de Camargue. Evitez d’utiliser du  riz long, qui n’a pas la même tenue à la cuisson. J’ai précuit la majorité de la garniture de ma paella la veille, afin de réduire le temps de cuisson le jour J. Une belle réussite, pour une première !

Paella espagnole au poulet et aux fruits de mer

(suite…)

Risotto au poulet et au mascarpone

mardi 15 juin 2010
risotto_poulet_mascarpone_vogel_370 Préparation : 12 min
Cuisson : 35 min

Pour 2 personnes :
120g de riz rond
60cl de bouillon de poule
1 escalope de poulet
½ bouquet de persil plat
1 oignon
15g de parmesan râpé
40g de mascarpone
4 cs de martini blanc
Sel, poivre
Ciboulette

Faire revenir l’oignon à feu moyen dans une poêle pendant 5 minutes.
Ajouter le riz et remuer afin de l’enrober d’une pellicule d’huile.
Verser le martini dans la poêle et remuer.
Verser la moitié du bouillon sur le riz, lorsqu’il a été absorbé, ajouter une louche supplémentaire de bouillon et ainsi de suite jusqu’à ce que le riz soit cuit.
Retirer la poêle du feu et ajouter le mascarpone et le parmesan.
Remuer pour faire fondre le fromage. Poivrer.
Ajouter le persil grossièrement haché puis remuer à nouveau. Couvrir.

Couper le poulet en lamelles. Saler, poivrer et le faire revenir quelques minutes dans un peu de matière grasse.
Ajouter les lamelles dans le riz, mélanger.
Servir immédiatement avec deux brins de ciboulettes.

Astuce :
– Ne pas hésiter à ajouter du bouillon (voire de l’eau) si le riz est trop ferme malgré les 60cl de liquide.
– Pour une présentation plus raffinée, utiliser un cercle à pâtisserie pour dresser le risotto dans les assiettes.