Mot clé ‘ quetsche’

Tarte aux quetsches alsacienne

jeudi 3 octobre 2013

Les quetsches ont été tardives cette année. J’ai profité de quelques jours passés chez mes parents en Alsace pour ramener une belle quantité de quetsches de leur jardin. Après la tarte streusel aux quetsches de cette été, je vous propose une recette toute simple de tarte aux quetsches (Zwatchkawaya en alsacien) : simplement recouverte d’un flan aux oeufs et à la crème et parsemée d’amandes effilées, pour le côté croquant. Le « plus » de cette tarte réside surtout dans la pâte avec laquelle elle est réalisée : une pâte à tarte sablée aux amandes que Monsieur Cookismo picore même crue…

Tarte aux quetsches alsaciennes

(suite…)

Tarte streusel aux quetsches

jeudi 12 septembre 2013

Après le cake streusel aux myrtilles, je récidive avec cette recette de tarte streusel aux questches cette fois-ci. Comme en Alsace dont je suis originaire, les questches – cousines des prunes – sont très communes en Autriche, où je vis. Mes voisins ont deux arbres dans le jardin. Pratique lorsque l’on veut préparer un gratin fruitée, des confitures ou… cette tarte. Je recouvre le fond d’un mélange de semoule et d’amandes en poudre qui va absorber le jus des fruits et éviter que la pâte à tarte se détrempe. Le streusel, croquant à la sortie du four, à tendance à ramollir du fait de l’humidité des fruits. Cette tarte streusel sera donc meilleure si elle est dégustée dans les 24 heures. Mais généralement, les délais sont respectés ;)

Part de tarte streusel aux quetsches

(suite…)

Quetsches gratinées au miel et à la cannelle

mercredi 21 août 2013

Dès la mi-août, les quetsches font leur grand retour. Ces beaux fruits bleu-violacé – aussi appelés « prunes de Damas » – sont très communs dans les jardins alsaciens (mes parents possèdent un quetschier). On en trouve pas mal également en Autriche (mes voisins possèdent aussi un arbre). Pour préparer ce dessert minute, il a donc suffi de descendre dans le jardin… Moins d’une demi-heure plus tard, nous nous sommes régalés avec ce dessert fruité. Pour ceux qui apprécient la cannelle, double dose autorisée ! Et si vous en avez sous la main, émiettez un ou deux spéculos sur les prunes avant des les servir.

Quetsches gratinées au miel et à la cannelle

(suite…)

Gâteau brioché aux quetsches

mardi 30 août 2011

J’ai trouvé cette recette de gâteau brioché aux quetsches sur le Journal des Femmes, alors que je cherchais à réaliser une tarte briochée aux quetsches. Moelleuse à souhait, légère et pas trop sucrée, cette brioche aux quetsches à tout bon. Je ne conseille pas de préparer la pâte à la main, car elle doit rester collante pour obtenir la texture finale.

Gâteau brioché aux quetsches

(suite…)

Emincés de poulet, sauce aux quetsches et au sésame

lundi 13 septembre 2010

Avis aux amateurs de sucré-salé ! Les quetsches – cousines de prunes – s’acoquinent avec le blanc du poulet dans cette recette automnale. La sauce apporte une belle brillance à la viande et les graines de sésame (que l’on peut griller à sec avant de les utiliser) ajoutent une touche asiatique à ce poulet aux quetsches.

Recette du poulet, sauce aux quetsches

Préparation : 15 min • Cuisson : 35 min
émincés_poulet_quetsches_sésame_vogel_300
Ingrédients pour 2 personnes :
2 escalopes de poulet
200 g de quetsches (ou à défaut, des petites prunes noires)
1 échalote
1 cs de miel
1 cs de graines de sésame
Sel, poivre

Préparation du poulet, sauce aux quetsches et au sésame

Éplucher l’échalote et l’émincer finement. La faire suer dans une poêle, dans un peu de matière grasse.
Émincer le poulet en lanières et les faire revenir avec l’échalote dans la poêle.
Baisser le feu, ajouter les quetsches coupées en deux et dénoyautées (en garder 2 pour la déco).
Verser le miel et la moitié des graines de sésame. Ajouter deux cuillères à soupe d’eau. Cuire à couvert pendant 25 minutes, en remuant de temps en temps, et en ajoutant éventuellement un peu d’eau.
A la fin de la cuisson, répartir le poulet et la sauce aux quetsches sur les assiettes chaudes, parsemer avec le reste des graines de sésame et décorer avec une prune entière.

Confiture de quetsches et mirabelles à la cannelle

mardi 7 septembre 2010

Lorsque les quetsches alsaciennes du jardin de mes parents s’acoquinent avec les délicates mirabelles de Lorraine et la saveur suave de la cannelle, cela promet des tartines terriblement réconfortantes… J’ai utilisé ici la technique de Christine Ferber, la « fée alsacienne des confitures », pour réaliser cette recette de confiture de quetsches et mirabelles à la cannelle. Inratable ! Je n’ai pas mis d’indication de quantités, car je verse ma confiture dans des pots de diverses tailles, récupérés ça ou là tout au long de l’année. Je les stérilise dans les faisant bouillir quelques minutes (pot et couvercle) dans de l’eau additionnée de vinaigre d’alcool.

Confiture de quetsches et mirabelles à la cannelle

Recette de la confiture quetsche-mirabelle à la cannelle

Préparation : 30 min • Repos : 13 h • Cuisson : 15 min

Ingrédients pour 4  à 5 pots : 
600 g de quetsches
600 g de mirabelles
800 g de sucre cristallisé
1 citron
2 bâtons de cannelle

Préparation de la confiture de quetsches & mirabelles à la cannelle

Laver les fruits, les égoutter, les couper en deux et ôter les noyaux.
Placer les quetsches et les mirabelles dans un saladier avec le sucre, le jus du citron et les bâtons de cannelle.
Mélanger le tout et laisser reposer pendant une heure.
Verser le contenu du saladier dans une bassine à confiture ou un faitout.
Porter à ébullition et laisser frémir pendant une minute.
Transvaser dans le saladier, laisser refroidir, couvrir et entreposer au réfrigérateur pendant 12 heures.

Le lendemain :
Ce délai passé, verser les fruits dans le faitout, porter à ébullition et laisser bouillir pendant 10 minutes, en écumant régulièrement.
Ôter les bâtons de cannelle et verser la confiture dans des pots stérilisés. Visser le couvercle, retourner les pots et laisser refroidir ainsi.
Ranger les pots de confitures de quetsches-mirabelles à la cannelle dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière.

Astuce : Vous pouvez glisser les bâtons de cannelle sur la paroi de deux de vos pots, pour les décorer.

Pourquoi les prunes sont-elles recouvertes d’une fine pellicule claire ?

pruine_prunes_vogel_200

La pruine est le nom de la pellicule recouvrant les prunes.

Une pression du doigt et elle s’en va… Elle, c’est la pellicule qui entoure les prunes, quetsches et mirabelles lorsqu’elles viennent d’être cueillies. Son nom ? La pruine. Il s’agit en fait d’une couche protectrice sécrétée par le fruit, pour lutter notamment contre la chaleur. Composée de particules de cire, la pruine retient les levures et les bactéries qui entrent dans le processus de fermentation alcoolique. Pas de crainte cependant qu’elle transforme votre prune en schnaps ! Elle n’est pas toxique, mais mieux vaut rincer vos prunes – comme tous les fruits – avant de les déguster.

Yaourt sur compote de quetsches à la cannelle

lundi 6 septembre 2010
yaourt_compote_quetsches_cannelle Préparation : 25 min + 8h en yaourtière
Cuisson : 25 min

Pour 7 pots de 22 cl :
1 litre de lait entier
1 yaourt au bifidus
350 g de quetsches
1 bâton de cannelle
2 cs de sucre + 7 cc

Chauffer le lait sur feu doux, en remuant régulièrement. Laisser frémir une minute, couper le feu, transvaser dans un saladier et laisser refroidir. Ôter la peau du lait.
Laver les quetsches, les couper en deux et les dénoyauter.
Placer les fruits dans une casserole, avec le sucre, le bâton de cannelle et une cuillère à soupe d’eau. Laisser compoter sur feu doux et à couvert pendant 5 minutes. Ôter le couvercle et poursuivre la cuisson sur feu doux 5 à 8 minutes supplémentaires. Remuer de temps en temps.
Transvaser dans un bol et laisser refroidir.
Placer une couche de compoter de quetsches au fond des pots.
Battre le lait refroidi avec le yaourt et les 7 cuillères à café de sucre (ou plus, si vous aimez plus sucré).
Verser le lait du la compote de quetsches. Placer les pot dans la yaourtière et laisser prendre pendant 8 heures.
Sortir les yaourts de la yaourtière et les placer sur une grille pendant une heure, pour les faire refroidir.
Placer au réfrigérateur pendant au moins 12 heures avant de les consommer.

Astuce : Pas de bâton de cannelle ? Ajouter 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre dans le sucre.

Et aussi : Yaourt au thé des moines
Yaourt maison au Nutella