Mot clé ‘ sans GLO’

Gâteau vanille coco {sans gluten, vegan}

dimanche 11 décembre 2016

Sympa, le rendu, non ? J’ai repéré cette recette de gâteau vegan vanille coco sur le site d’Alpro, une marque spécialisée dans l’alimentation végétale.

Non, ceci n’est pas un post sponso : je n’achète pas (ou rarement) leurs produits, car je privilégie les crèmes et laits végétaux bio (Alpro n’est pas une marque bio).

C’est une recette de difficulté moyenne (traduction : on ne la prépare pas en regardant le dernier épisode de Castle), qui demande plus de temps de repos que de préparation. Alors on an-ti-cipe. Je l’ai préparée en soirée pour le lendemain midi.

Dessert vegan et sans gluten
Je cherchais un dessert sans gluten, frais et peu sucré, à servir à la fin d’un repas copieux entre copains (en hiver, on n’est pas très salade). J’ai préparé cet entremet végétal (épinglé depuis déjà quelques semaines sur ma page Pinterest) en adaptant un chouïa la recette originale. Le miroir au potimarron notamment.  J’ai aussi dosé précisément l’agar-agar à employer. Dans cette recette, on est au gramme près (j’insiste). Sinon gare à la texture plastifiée (hum) ou carrément… pflotch.

Pomme au spiralizer
Pour la déco, j’ai utilisé mon meilleur ami du moment spiralizer pour réaliser des rubans de pommes que j’ai trempés dans du jus de citron, pour éviter l’oxydation du fruit. Tout le monde a aimé, même le petit bonhomme de trois ans (youhouuu). Je referai cette recette, en utilisant d’autres fruits ou légumes pour réaliser le miroir, au gré des saisons. Pistache-coco-framboise, ça me tente bien aussi. 

Gâteau cooc-vanille (sans gluten, vegan)

(suite…)

Dolmades {feuilles de chou-rave}

dimanche 13 novembre 2016

Les dolmades, ce sont des petits rouleaux de feuilles de vigne garnies de riz. Une spécialité grecque, au coude-à-coude avec les rouleaux de printemps dans ma hit-list des recettes bien roulées. C’est frais, léger, parfumé.
Ce que je ne savais pas, c’est que les dolmades, ça peut être préparé avec des feuilles… de chou-rave. Pratique, quand on n’a pas de vignes bio à portée de sécateur et pas franchement envie d’aller vers la feuille de vigne en boîte.
La recette de dolmades que je vous propose ici, je l’ai adaptée du magazine Vital Food (automne 2016). Rien d’impossible à préparer, si l’on prend le temps. J’ai servi ces dolmades en entrée, pour deux personnes. Mais j’en aurais bien fait un repas complet. Quand on commence… 

Dolmades

(suite…)

Salade de chou rouge, pomme, noix & grenade

dimanche 30 octobre 2016

Le chou rouge, je l’adore cuit avec des pommes, comme le prépare ma maman. Sauf que le chou rouge cuit :
1) Ça parfume la maison (merci la cuisine ouverte)
2) N’en parlez même pas à Monsieur Cookismo
Alors pour profiter de toutes les vertus du chou rouge, antioxydants en tête, sans devoir se battre :
1) avec les odeurs
2) avec Monsieur Cookismo (mais siiii goûte au moins)
J’ai opté pour une salade de chou rouge à la pomme. Et là, miracle, tout le monde a aimé. Monsieur anti-chou s’est même reservi. Avec le coup de pouce de la pomme, le croquant des noix et de la grenade, la jolie couleur du saladier, il n’y a pas eu besoin de prendre les armes. 
Dans cette recette, j’ai utilisé mon spiralizer pour couper ma pomme. À défaut, on la coupe en tout petits dés. Râpée, elle risque de rentre beaucoup de jus et perdre de son croquant.
Salade de chou rouge à la pomme, noix et grenade

(suite…)

Chou-fleur rôti à la crème de sésame

jeudi 27 octobre 2016

L’an dernier, je testais la recette du chou-fleur rôti entier au four, façon cerveau végétal. Épatant, mais long à cuire. Je reprends l’idée en une version express, avec cette recette de chou-fleur rôti à la crème de sésame, en fleurettes. Si on aime le chou-fleur croquant, on zappe les 10 min de cuisson à 200°C et on passe directement ses fleurettes sous le gril. Pas de crème de sésame ? On la remplace par de la purée de cajou ou d’amande.

Chou-fleur rôti au tahini - Roasted cauliflower

(suite…)

Nicecream banane & myrtilles

samedi 17 septembre 2016

À mi-chemin entre le smoothie bowl et le sorbet, la « nice cream » s’est faite sa place chez les fans de food healthy. Le principe ? Mixer des rondelles de banane congelées avec d’autres fruits tout aussi congelés, un chouïa de lait ou yaourt végétal et this is it.

« Nicecream », une glace qui vous veut du bien
Cent pour cent végétale, la nicecream ne contient pas de crème fraîche, jaune d’oeuf, sucre ajouté ou encore de lait entier comme dans les crèmes glacées traditionnelles. Pour la petite histoire, la nicecream a fait une apparition discrète sur les blogs en 2015, et compte aujourd’hui plus de 350.000 occurrences sur Instagram (tapez #nicecream… et salivez). Son nom d’origine ? « Banana ice cream ». Essayez de prononcer « banana ice cream » la bouche pleine et vous obtenez un « nana ice cream »… puis un « nice cream ». Court, percutant, américain.

Une glace légère, économique, customisable
Généralement, lorsque mes bananes commencent à broyer du noir, je les transforme en bananabread. L’autre option que j’ai maintenant : les couper en rondelles et les congeler en attendant de préparer une nouvelle nicecream… ou une compote. Côté saveur, on fait à sa guise : yaourt soja coco, cacao, lait de noisette, purée de cacahuètes, fruits rouges… Idem côté topping. Plus c’est coloré, mieux c’est. Ici, j’ai opté pour une purple nicecream, à base de myrtilles. Pour pouvoir en faire des boules, j’aurais dû doubler les proportions et replacer ma nice cream au congélateur pour la raffermir un peu. Mais dans un bol, c’est très bien aussi. Et puis c’est plutôt joli, non ?

Nicecream

(suite…)

Saucisse végétarienne
{sans gluten, vegan}

mercredi 14 septembre 2016

Trouver la recette parfaite de la saucisse végétale, cela a été ma mission de l’été. Sans gluten, ça n’a pas été évident. La plupart des recettes de saucisse végane que l’on trouve sur le net en contiennent, souvent sous forme de gluten de blé pur, ajouté comme agent liant, ou bien de seitan, fabriqué à partir du gluten de blé. J’ai tâtonné et m’y suis prise à quatre fois avant de trouver les justes dosages, permettant d’obtenir une saucisse végétale facile à façonner, qui a de la tenue et qui ne soit pas caoutchouteuse.

Ma quête de la saucisse végétale idéale
Pour mon premier essai de saucisse végane, j’ai utilisé uniquement de la farine de lupin pour épaissir ma préparation. Le résultat était trop friable. Mes merguez végétales se sont cassées dans la poêle. Pour ma deuxième tentative, j’ai utilisé de la farine de pois chiches, de l’arrow-root (amidon) et un oeuf. Mes saucisses végétariennes étaient alors trop dures. Au troisième essai, j’ai remplacé l’oeuf par des graines de lin moulues et l’arrow-root, par de la fécule de manioc, sans doute en trop grande quantité, car mes saucisses végétales étaient alors caoutchouteuses. À ma quatrième tentative (la bonne !), j’ai ajusté les quantités pour obtenir la merguez végétale parfaite, épicée juste ce qu’il faut, croustillante dessus et tendre dedans… et voilà la recette !

Saucisse végétale et sans gluten

(suite…)

Pain ❀ pot de fleur ❀
{sans gluten, sans lactose}

dimanche 21 août 2016

Il y avait le pain des fleurs, il y a désormais le pain « pot de fleur ». Un pain sans gluten maison, riche en graines qui ne vont non pas germer et fleurir dans le pot, mais bien cuire dans ce moule improvisé. Cette idée, je l’avais repérée il y a déjà plusieurs mois dans le livre Le pain et la pâtisserie sans gluten que ma belle-maman m’avait rapporté de chez Lidl. Je la gardais en tête… et finalement, ce pain-pot-de-fleur est sorti de mon four grâce au défi Vital Food du mois d’août autour du Pain.

Un pain sans gluten maison nourrissant
J’ai ajusté la quantité d’eau précisée dans la recette originale et ajouté une cuillerée de gomme de guar, qui joue un rôle de liant en l’absence de gluten. Les tranches de ce pain sans gluten maison sont denses et ont une assez bonne tenue (elles ne s’effritent pas). On peut certainement l’améliorer en ajoutant un chouïa de gomme de xanthane ou bien une cuillerée de graines de lin moulues (ou du psyllium) réhydratées dans un peu d’eau. Un bon pain du petit déjeuner nourrissant, comme je les aime.

Pain sans gluten maison aux céréales (cuisson en pot de fleur)

(suite…)

Green Bowl

jeudi 28 avril 2016

Mise au vert ultime. Avec tout ce blanc, cette neige, fin avril, sur Salzburg, il me fallait du vert. Beaucoup de vert. Du vert à foison. Bref, un Super Green Bowl avec des fèves de soja, des petits pois, des brocolis et de l’oignon vert dedans, mais aussi de la ciboulette et des graines de courge, pour compléter la palette « green ». On saute le tout à la poêle, en mélange avec des pâtes complètes (au sarrasin ici), on arrose de sauce au miso (ma sauce fétiche du moment… trop bon) et on savoure tiède.
Il n’est pas vert pour un sou, mais un oeuf poché, ajouté sur ce Green Bowl, complètera l’apport en protéines. Et puis le jaune d’oeuf qui coule et enrobe les petits légumes encore croquants… c’est presque pêcher par gourmandise.
PS : Pas de discrimination par ici : tout légume vert de saison (ou surgelé) est le bienvenu dans ce Green Bowl : asperges, févettes, chou vert ou kale, ail des ours, etc. On est open.

Vegan and glutenfree green bowl

(suite…)

Gâteau au chocolat végétal {sans gluten}

mardi 26 avril 2016

Ce gâteau au chocolat sans gluten et 100% végétal (il ne contient ni oeuf, ni produits laitiers), je l’ai préparé pour mon goûter d’anniversaire, en plus de ma fournée de Cookies sans gluten châtaignes-chocolat-noisettes et de ma Tarte sans gluten amandes-framboises. La recette est très fortement inspirée du blog de Rose, qui s’est elle même inspirée de Zeromiette. J’adore ce jeu de piste inter-blogs. À vous de poursuivre la chaîne en arrangeant ce gâteau choco à votre guise : autres farines, purée de fruits, sucre naturel, lait végétal… Seul conseil : préparez ce gâteau le jour même et ne l’entreposez pas au réfrigérateur (ce que j’ai fait avec les restes…). Le glaçage fige et le gâteau a tendance à s’assécher, d’autant qu’il ne contient pas de matière grasse (si ce n’est celle présente dans le glaçage chocolat). Gardez-le dans une pièce fraîche, c’est parfait.

Glutenfree vegan chocolat cake

(suite…)

La salade de chou blanc & coco de Sithu

mercredi 6 avril 2016

Du chou blanc. Voilà un ingrédient que je ne m’attendais pas à rencontrer dans la cuisine traditionnelle sri-lankais. Et pourtant, cuisiné avec de la noix de coco et les épices locales, il se fond parfaitement dans le décor gastronomique de l’île. La recette de salade de chou blanc & coco que je vous livre ci-dessous est celle de Sithu, une Sri-Lankaise chez qui nous avons séjourné lors de notre passage à Ella. Ce n’était pas la première fois que nous goûtions cette salade de chou mi-cuit. J’imagine qu’elle doit faire partie des classiques du rice & curry sri-lankais. La « salade » se déguste tiède ou à température ambiante. Froide, elle est moins intéressante.

De la coco fraîche, sinon rien 
L’ingrédient indispensable ici est la noix de coco fraîche. J’ai essayé de préparer cette recette avec de la noix de coco sèche râpée, que j’ai réhydratée. Malheureuse… Ça n’a rien à voir. On trouve facilement des noix de coco entières au supermarché et parfois même déjà ouverte et préparée, en barquette fraîche. Je vous indique dans la recette comment l’ouvrir et la préparer, sans les outils sri-lankais, ni sortir de marteau ou burin.
Salade de chou blanc et noix de coco - White cabbage and coco salad

(suite…)