Mot clé ‘ sauce soja’

Poulet satay, sauce cacahuète

dimanche 26 juillet 2015

Les brochettes de poulet (Chicken Satay) à la sauce cacahuète, cela a été mon tout premier contact avec la gastronomie malaisienne. Là-haut, dans un A380 de la Malaysia Airlines, à destination de Kuala Lumpur. Et autant dire qu’après avoir savouré cette viande moelleuse et parfumée, délicieusement nappée de peanuts sauce, j’avais hâte de découvrir la suite. Les satay sont une institution en Malaisie. Certains diront qu’elles sont originaires de l’Indonésie voisine, d’autres que ce sont les marchands chinois faisant commerce en Malaisie qui en ont la paternité.

Une précision : on dit bien sauce pour satay (c’est à dire sauce pour brochettes) et non poulet sauce satay, qui signifierait… poulet sauce brochette. Vous suivez ?

Stand dédié aux satays - Jalar Alor - Chinatown - Kuala Lumpur

Stand de satay à Kuala Lumpur © Christelle Vogel / Cookismo.fr

Cuisson au charbon de bois
La préparation des satay n’est pas compliquée en soi. Comme souvent dans la cuisine asiatique, c’est au juste dosage des épices que tient le succès de la recette. Les satay de boeuf ou de poulet sont traditionnellement cuites au-dessus des braises, seul mode de cuisson à leur donner naturellement ce délicat goût fumé, caractéristique. À la maison, on profite de l’été pour cuire ses satay au barbecue. À défaut, on opte pour le gril du four (ce que j’ai fait ici). Bien sûr, la sauce cacahuète qui accompagne les brochettes participe en grande partie à la magie de l’expérience gustative.

Chicken Satay et sa sauce cacahuète
Je me suis lancée dans la préparation des mes Chicken Satay maison en suivant une recette issue du livre The Best of Singapour Cooking de Leong Yee Soo. Singapour a appartenu à la Malaisie jusqu’en 1965 et conserve l’influence de la pésinsule malaisienne dans son identité culinaire. Il n’y a cependant pas de lait de coco dans cette recette de brochettes de poulet sauce pour satay à la cacahuète. C’est peut-être ce qu’il manque pour retrouver le goût des « vraies » satay malaisiennes, celles goûtées là-haut dans les nuages, au-dessus de l’Océan indien. Mais côté saveur, l’expérience vaut bien les 12 à 24 heures d’attente, le temps qu’il faut à la viande pour s’imprégner de ce concentré d’Asie du Sud-Est. Prêt pour le voyage ? Allons-y.

Brochettes poulet satay

(suite…)

Salade d’avocat, mangue et grenade

mercredi 8 octobre 2014

Cette recette de salade d’avocat, mangue et grenade permet de faire le plein de vitamines, minéraux et antioxydants en quelques bouchées. Elle est issue du livre « Les super-aliments santé » d’Ellen Frémont (éd. Larousse). J’ai dégustée cette « super-salade » en entrée mais on peut imaginer la servir en verrine, lors d’un apéritif. La salade peut mariner quelques heures au réfrigérateur et peut ainsi être préparée à l’avance. Un parfait exemple de « superfood ».

Salade d'avocat, à la mangue et grenade

(suite…)

Magret de canard à la thaïe (citronnelle, gingembre, citron vert)

mardi 23 septembre 2014

De la citronnelle, du citron vert, du gingembre, du canard… Il n’en fallait pas plus pour que je bookmarque cette recette, dénichée sur le blog Bonne table. Je l’ai adaptée, afin d’en faire un plat complet. Le secret de ce magret de canard à la thaïe ? Sa longue marinade. Elle confère à la viande une délicieuse saveur asiatique. J’ai fait mariné mon magret de canard la veille au soir pour une dégustation au déjeuner, le lendemain.

Magret de canard mariné à la thaïe

(suite…)

Pilons de poulet laqués au miel et au romarin

mardi 5 août 2014

Ludiques et faciles à cuisiner, les pilons de poulet se prêtent à de nombreuses recettes faciles et rapides à préparer. J’ai opté ici pour une recette de pilons de poulet laqués, marinés dans une sauce aigre-douce à base de miel, dénichée dans le magazine Cuisine Actuelle du mois de juin 2014. J’ai cuit mes pilons de poulet au four, mais la cuisson au barbecue est aussi adaptée, surtout si vous disposez d’un appareil à gaz, avec couvercle refermable. Les pilons de poulet grillés se dégustent avec les doigts… qu’on ne peut s’empêcher de lécher : la sauce est si bonne !

Pilons de poulet laqués au miel

(suite…)

Steak de thon sauce teriyaki

jeudi 10 juillet 2014

La sauce teriyaki est une spécialité japonaise à base de sauce soja, mirin (saké sucré) et de saké. Elle se cuisine aussi bien avec du poulet, du boeuf que du poisson. Le secret de réussite de la recette du thon (albacore) à la sauce teriyaki réside dans la cuisson du poisson. Elle doit être très brève, afin de conserver le coeur du thon rouge, très tendre. Le thon trop cuit devient sec. Pour ne prendre aucun risque, vous pouvez « snacker » brièvement le thon sur chacun de ses faces, le débarrasser sur une assiette et faire prendre la sauce teriyaki dans la poêle avant d’y replacer les steaks de thon. Ainsi leur coeur restera cru et bien moelleux.

Steak de thon sauce teriyaki

(suite…)

Ma Po tofu végétarien

mardi 8 juillet 2014

Le Mapo tofu est – semble-t-il – l’un des plats les plus populaires de la cuisine chinoise. Je ne connaissais pas cette spécialité sichuanaise, avant de tomber sur la recette de Letitia, du blog Piment oiseau. Cette recette de Ma Po tofu revisitée à la sauce Cookismo s’éloigne de l’originale : je l’ai réalisée avec des ingrédients que chacun peut trouver, en faisant un petit tour à l’épicerie bio et chinoise. J’ai utilisé le tofu soyeux que j’avais dans le frigo, mais le tofu ferme convient mieux pour cette recette : il a une meilleur tenue à la cuisson. J’ai beaucoup aimé la saveur typée, légèrement, citronnée du poivre de Sichuan. Il donne tout son caractère à cette recette sichuanaise, que referai très prochainement, avec du soja ferme cette fois !

Ma Po Tofu végétarien

(suite…)

Pad thaï aux crevettes

lundi 7 juillet 2014

Après le Pad thaï au poulet, voici la recette du pad thaï aux crevettes. Je me suis inspirée d’une recette parue dans le magazine Prima maison (sept-oct 2011), en l’adaptant avec ce que j’avais à disposition. Je n’avais pas de liseron d’eau, par exemple, et comme Monsieur Cookismo n’aime pas les épinards, je n’ai pas ajouté de « verdure » à mon pad thaï, en dehors de la coriandre fraîche et de la ciboulette. La sauce de cette recette de pad thaï aux crevettes contient du jus de citron vert – comme dans le Bo bun aux crevettes -, et pas de jus de tamarin, contrairement à ma recette de pad thaï poulet. Cette recette est également relevée au piment (à doser selon ses goûts). Enfin, j’ai changé de stratégie en ce qui concerne l’oeuf ajouté en fin de cuisson : je le verse directement dans le pad thaï, hors du feu, façon carbonara, et non dans la poêle, pour qu’il coagule, sans cuire entièrement. Cela apporte du liant à ce plat thaïlandais. Vous aurez besoin d’une petite demi-heure pour le préparer. La cuisson est très rapide : préparez bien tous les ingrédients en amont pour tout avoir à porter de main.

Pad thaï aux crevettes

(suite…)

Gyozas, raviolis japonais

mardi 21 janvier 2014

Les gyozas, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de raviolis japonais à la pâte fine, garnis de viande de porc haché et de chou. Lorsque j’habitais à Paris, nous avions pour habitude de nous partager une portion de gyozas lorsque nous nous installions chez Laï-Laï Ken, rue Sainte-Anne. Cette rue est connue dans la capitale pour sa concentration en restaurants japonais populaires. Les tables nippones gastronomiques (Kaiseki) sont situées ailleurs. C’est après avoir dégustés des gyozas dans un restaurant japonais à Salzburg (Autriche), que j’ai eu envie d’apprendre à les faire. J’ai déniché les disques de pâtes dans une épicerie asiatique et me suis mise en quête d’une recette de gyozas sur internet. Voici la recette des gyozas japonais que j’ai réalisés à la maison, en mixant diverses préparations. En milieu de cette recette, je vous propose également une courte vidéo du pliage des gyozas pour vous faciliter la tâche.

Gyozas, raviolis japonais (faits maison)

(suite…)

Le parmentier à la balinaise de Fred Chesneau

lundi 16 décembre 2013

Fred Chesneau le Globe-Cooker® de l’émission Les Nouveaux Explorateurs sur Canal+, s’est donné pour mission de marier la pomme de terre à d’autres produits du monde. Dans cette recette de parmentier à la balinaise, il a choisi d’associer ce tubercule au fondant du confit de canard, parfumé à la citronnelle et au gingembre. Quel dépaysement ! « Asie, Amérique, Afrique… Quand j’ai commencé à voyager, la pomme de terre était partout au rendez-vous, à ma grande surprise, se souvient Fred Chesneau. Ma maman et mon grand-père m’avaient enseigné les fondamentaux du terroir français comme la purée, les frites et les pommes rissolées. À l’étranger, je l’ai découverte cuisinée tout naturellement à la mode du pays, avec des ingrédients locaux : sauce soja, curry de Madras, aquavit, wasabi, gingembre, saké, sirop d’érable… » La recette du parmentier à la balinaise qui suit diffère légèrement de celle de Fred Chesneau : j’ai réduit la quantité de sel, de piment et de beurre pour l’adapter à mon goût. Vous trouverez la recette originale ICI.

Parmentier à la balinaise

(suite…)

Rouleaux de printemps croquants aux crevettes

mardi 3 décembre 2013

Frais et légers, les rouleaux de printemps se dégustent généralement en entrée d’un repas chinois. Chez les Cookismo, nous en faisons un plat à part entière. C’est tellement bon !! Monsieur Cookismo a préparé cette version croquante des rouleaux de printemps aux crevettes. Les crudités y sont coupées en julienne et non râpées, comme dans ma recette de rouleaux de printemps publiée il y a un petit moment déjà sur le site. Cela donne plus de corps à ces rouleaux. Je dois avouer que je les préfère ainsi ! En version végétarienne, remplacer les crevettes par des bâtonnets de bon tofu nature, que l’on peut faire dorer à la poêle au préalable avec un peu d’huile de coco extra vierge. Si vous en avez sous la main, ajoutez des bâtonnets de mangue et/ou d’avocat à vos rouleaux de printemps. Cela leur apporte de la couleur, de la douceur et du goût.

Rouleaux de printemps aux crevettes

(suite…)