Mot clé ‘ sauge’

Croquettes de butternut à la feta

vendredi 6 février 2015

Moelleuses et peu grasses, ces croquettes de butternut à la feta se picorent avec les doigts. Pour qu’elles aient suffisamment de tenue, il est essentiel de bien presser la chair râpée de la courge avant de la mêler aux autres ingrédients. La cuisson au four ne permet pas d’obtenir une croûte aussi craquante que lors d’une friture à la poêle. Mais le goût y est ! La feta et les feuilles de sauge en sont pour beaucoup. Ces croquettes de courge à la feta se dégustent nature, avec une salade verte, ou avec une sauce aux herbes (à base de yaourt au soja par exemple). Une recette issue du livre Green d’Anya Kassoff (éd. La Plage).

Croquettes de butternut à la feta et à la sauge

(suite…)

Une infusion de sauge… et ça repart !

dimanche 19 octobre 2014

Tonique et digestive, cette tisane de sauge au miel est toute indiquée pour nous aider à passer le cap du changement de saison et/ou à digérer un repas un peu trop lourd. Les feuilles duveteuses de la sauge possèdent de nombreuses vertus : elles apaisent les maux d’estomac, nausées, ballonnements et stimulent la circulation sanguine. La sauge est utilisée en cosmétique pour lutter contre la transpiration excessive. Astringente, elle permet de limiter les hémorragies. La sauge est également diurétique et antispasmodique, ce qui fait d’elle un allier de choix dans la lutte contre les migraines.
Feuilles de sauge fraîchesAttention cependant : les principes actifs particulièrement énergétiques contenues dans son huile essentielle en limitent l’utilisation. La sauge contient notamment de l’oestrogène, qui régularise les règles mais arrête la lactation. La plante ne doit pas être utilisée en continu en début de grossesse, chez les personnes nerveuses, colériques, en cas d’hypertension, d’hyperthyroïdie et d’insuffisance rénale. En revanche, elle est conseillée pour les personnes déprimées, angoissées ou mélancoliques.* Une infusion de sauge… c’est bon pour le moral !
* Source : Des tisanes pour le plaisir – le bien-être par les plantes (éd. Bonneton)

Infusion digestive et tonique de sauge au miel

(suite…)

Saltimbocca de veau à la sauge

lundi 6 juin 2011

Je suis tombée plusieurs fois sur cette recette de Saltimbocca en l’espace de quelques jours : dans le livre de recettes « La cuisine des étudiants » de Laurent Mariotte, sur le site Cuisine/Le Journal des Femmes et dans une revue de cuisine. Et comme il faut savoir interpréter les signes : les voici maintenant dans mon assiette. Note pour la prochaine fois : ajouter une seconde feuille de sauge sur chaque demi escalope. Ça leur donne un parfum vraiment très agréable. À tester aussi avec de fines escalopes de dinde. 

(suite…)

Spaghetti à la sauge

jeudi 24 mars 2011

Il n’y a pas que les bolo dans la vie ! Dans cette recette, je parfume mes spaghetti avec de la sauge, une plante aux nombreuses vertus médicinales. Ce sont les feuilles qui « infusent » dans le beurre pour l’aromatiser. Certes, ce plat n’est pas des plus légers. Vous pouvez essayer de diminuer un peu la quantité de beurre, mais vos pâtes ne seront pas autant aromatisées.

(suite…)

Filet mignon au cidre, pommes et sauge

mardi 18 janvier 2011

Voici une recette d’inspiration normande. Pomme et cidre y marient leur saveur commune. J’ai réalisé ce plat pour deux personnes. Doublez les proportions si vous souhaitez servir le filet mignon aux pommes à 4 personnes. Exception pour le cidre : mettez-en 25-30 cl au lieu de 20 cl.

Recette du filet mignon au cidre, pommes et sauge

Préparation : 25 min • Repos : 1h • Cuisson : 45 min


Ingrédients pour 2-3 personnes :
1 filet mignon de porc de 350-400 g
20 cl de cidre (doux ici)
1 échalote
10 feuilles de sauge fraîches
2 pommes golden (bio de préférence)
200 g de champignons de Paris
Beurre
Sel, poivre

Préparation du filet mignon au cidre, aux pommes et à la sauge

Préparer la marinade :
Émincer finement 6 feuilles de sauge.
Placer le filet mignon dans un plat creux à peine plus grand que le filet.
Arroser de cidre et parsemer de sauge. Laisser mariner une heure au frais. En retournant le filet au bout d’une demi-heure.

Cuire le filet mignon :

Placer le filet dans un plat allant au four, parsemer de quelques pluches de beurre et d’une échalote émincée.
Enfourner à 190°C pendant 20 minutes.
Ajouter alors la marinade dans le plat et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes. La marinade va réduire. Si elle réduit de trop, ajouter à nouveau un peu de cidre.

Préparer la garniture :
Pendant ce temps, éplucher et émincer les champignons.
Laver les pommes, et les couper en quatre. Ôter le cœur puis couper en tranche d’un centimètre environ.
Faire revenir les champignons dans un peu de matière grasse avec une pincée de sel, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Réserver au chaud.
Faire sauter les pommes dans une cuillère à soupe de beurre. Stopper la cuisson lorsqu’elles sont dorées, mais encore fermes (5 minutes de cuisson environ).

Sortir le filet mignon du four et l’enrouler dans de l’aluminium pour qu’il repose au chaud pendant 5 minutes.
Couper le filet mignon en biais, en formant des tranches d’un bon centimètre.
Répartir les pommes sur les assiettes chaudes.
Disposer par dessus les tranches de filet mignon puis les champignons.
Arroser avec le jus de cuisson filtré.
Répartir les feuilles de sauge réservées juste avant de servir le filet mignon au cidre avec des pommes dauphines par exemple.