Mot clé ‘ tomate’

Chili con tempeh

vendredi 16 septembre 2016

Il y a le Chili con carne (à la viande), le Chili sin carne (végétarien, aux protéines de soja) et voilà maintenant le Chili con tempeh (végétale). Le tempeh, c’est ce bloc de graines de soja fermenté que l’on trouve au rayon frais des magasins bio. En Asie, j’en avais croisé sur les marchés de Kuala Lumpur, immergé dans de l’eau. Le tempeh, en plus d’être riche en protéines de bonne qualité, est un aliment bon pour notre flore intestinale, car fermenté. Dans cette recette de Chili veggie, je l’ai réduit en grosses miettes pour lui donner l’aspect de la viande hachée du chili traditionnel. Côté assaisonnement et préparation, j’ai simplement repris les dosages de mon Chili sin carne. Je le pimente avec parcimonie (mon estomac n’est pas copain avec la capsaïcine) et le propose avec une fiole de tabasco, que Monsieur Cookismo agite allègrement au-dessus de son assiette. Dosez le piment comme vous le voulez, version dragon ou princesse.

Chili con tempeh

(suite…)

Le curry d’aubergines sri-lankais de Sithu

lundi 4 avril 2016

Après le dahl de lentilles corail et le curry de poulet, voici un autre composant de l’incontournable Rice & Curry sri-lankais : le curry d’aubergines (« bringjoy »), cuisiné par notre hôte sri-lankaise Sithu. Celui que nous avons dégusté dans sa guesthouse, à Ella, était réalisé avec des aubergines violettes, que l’on trouve plus couramment sur l’île que les aubergines à peau foncée, que nous connaissons en Europe. Lorsqu’elle cuisine son curry d’aubergine, Sithu ne lésine pas sur l’huile de coco. J’ai un peu allégé sa recette en y mettant moins de matière grasse et en ajoutant un peu d’eau durant la cuisson. Les aubergines sont tout aussi fondantes. La magie tient surtout au mélange d’épices et d’aromates. Le piment se dose comme on le souhaite. Une pincée (pour moi !) ou bien 1 cuillère à café, pour les palais (et estomacs) habitués à manger relevé.

Curry aubergine - Eggplant curry

(suite…)

Tian de légumes du soleil

jeudi 6 août 2015

Le tian est à la Provence ce que le tajine est au Maghreb : un ustensile de cuisine – un plat en terre cuite en l’occurrence – qui a donné son nom à la recette que l’on cuisine dedans. Le tian provençal se prépare avec des légumes du soleil. J’ai choisi ici des courgettes (verte et jaune), des aubergines et des tomates. On peut pourquoi pas ajouter des rondelles d’oignons rouges. Je n’ai pas mis de poivron, d’une part parce qu’il me reste sur l’estomac, et d’autre part, parce qu’il ne se coupe pas en rondelles comme les autres ingrédients de ce tian. Ça aurait cassé l’harmonie du plat. Pour un tian qui en jette, on choisit des légumes de diamètre raisonnable. La courgette de 3 kg donnée par la voisine, on en fait plutôt une soupe... La cuisson de ce plat est longue, alors autant préparer un tian généreux, que l’on pourra finir les jours suivants. Et pour la petite anecdote, le tian, c’est le plat phare du film d’animation Ratatouille. Eh oui ! Une belle arnaque, ce titre :-)

Tian provençal

(suite…)

Lasagnes végétariennes (sans gluten, sans lactose)

lundi 2 mars 2015

« Quand tu manges sans gluten, sans lait et sans viande, il y a des plats auxquels tu dois renoncer, non ? Comme les lasagnes ? » J’ai pris cette question de Monsieur Cookismo comme un défi. J’adore les défis :-) Voici donc ma recette de lasagnes végétariennes (option vegan), sans gluten ni lactose ! Pour réaliser ces lasagnes sans gluten, sans lait et sans viande, j’ai remplacé les plaques de lasagnes à la semoule de blé dur par des plaques à lasagnes sans gluten; la béchamel au lait de vache par de la béchamel végétale au lait de soja; la bolognaise à la viande de boeuf par de la bolognaise végétale à base de protéines de soja; le fromage râpé à gratiner par du râpé végétal. Vous doutez du potentiel gustatif de ce plat ? Demandez à Monsieur Cookismo : il s’est servi deux fois ! Et moi aussi.

Part de lasagnes végétariennes sans gluten, sans lactose

(suite…)

Pizza margherita sans gluten (merci la polenta !)

mercredi 10 septembre 2014

Que les Napolitains et fervents défenseurs de la pizza italienne se rassurent : non, cette recette de pizza à la polenta sans gluten n’est pas une « pizza » au sens traditionnel du terme. Moi qui reviens d’un séjour à Naples, je n’aimerais pas passer pour une hérétique, hein :-) Je me suis inspirée des saveurs la pizza margherita pour réaliser cette « polenta façon pizza margherita » (voilà qui devrait mettre tout le monde d’accord), que les coeliaques pourront savourer. Pour la préparer, je n’ai pas utilisé de pâte levée, comme je l’avais fait pour ma première pizza sans gluten, mais de la polenta, semoule de maïs fine. Après être passée quelques minutes sous le gril du four, la polenta devient croustillante sur le dessus, tout en restant moelleuse à l’intérieur. J’ai opté pour une garniture simple : tomate, mozzarella et basilic, aux couleurs de l’Italie. Mais cette pizza à la polenta sans gluten peut bien sûr être garnie à l’envi, une fois le fond précuit.

Pizza de polenta sans gluten, façon margherita

(suite…)

Sauce bolognaise végétarienne

lundi 28 octobre 2013

Des bolo végétariennes : voilà deux termes parfaitement antinomiques, je vous le concède. Et la recette de « veggie bolo » que je vous propose n’est de ce fait pas une « vraie » bolognaise. Mais le produit que je viens de découvrir grâce à ma copine Graziella est vraiment bluffant. Il s’agit de fein sojafleisch, littérallement « fine viande de soja ». Ces petits éclats de protéines de soja permettent d’obtenir une sauce bolognaise sans viande, à la texture très proche de la sauce bolognaise traditionnelle. La saveur de cette bolognaise veggie n’a pas grand chose de commun avec sa version carnivore. Mais malgré cette différence de goût, on se régale. Un produit à tester par curiosité, si vous n’êtes pas végétarien, ou à préparer à vos amis qui le sont.

Bolognaise sans viande

(suite…)

Comment prépare-t-on la « vraie » ratatouille ?

mercredi 18 septembre 2013

Lorsqu’on parle de ratatouille provençale, au moins deux écoles s’affrontent : celle qui fait mijoter tous les légumes ensemble, et celle qui les cuit séparément, avant de les rassembler dans un même faitout. Lorsque je n’ai pas beaucoup de légumes à cuire, je choisis l’option de la ratatouille cuisson « toute en un ». Comme j’avais du temps devant moi et des légumes à profusion, j’ai opté la seconde version. Je coupe mes légumes en dés de petite taille, la cuisson est ainsi plus rapide et homogène. Dans cette recette de ratatouille, les quantités sont adaptables : ce plat provençal ne se prépare pas au gramme près. La ratatouille est excellente réchauffée et s’apprécie même à température ambiante, juste arrosée d’un filet d’huile d’olive extra-vierge. Recouverte d’un crumble au parmesan, elle se transforme en accompagnement crousti-moelleux original.

Vraie ratatouille provençale traditionnelle

(suite…)

Tomates farcies au poulet

lundi 3 juin 2013

Les tomates farcies ? A la maison, on en raffole ! Pour changer de celles garnies de chair à saucisse ou encore au boeuf haché, j’ai opté pour une farce à base de poulet que j’ai mélangée avec du riz cuit, comme ma grand-mère le fait avec ses golabki (choux farcis à la viande). L’oignon tout comme le fromage apportent du moelleux à la garniture, qui est assez ferme. Et pour lui donner un maximum de goût, je la parfume avec de l’estragon frais et de la moutarde à l’ancienne. Une version qui a été appréciée chez les Cookismo !

Tomates farcies au poulet et au riz

(suite…)

Tomates farcies à l’avocat et aux crevettes

lundi 1 octobre 2012
 
L’avocat en purée se marie bien aux crustacés comme les crevettes ou le crabe. Je les avais déjà associés dans des verrines au moment des fêtes. Dans cette recette, j’ai farcis des tomates avec de l’avocat écrasée et des crevettes roses, pour en faire une entrée tout en contraste, de couleurs comme de saveurs. Si vous souhaitez les servir à l’apéritif, utilisez des tomates cocktail d’un plus petit calibre et des toutes petites crevettes roses. Enfin, dosez le tabasco comme bon vous semble mais ne le zappez pas, car il apporte du pep’s aux tomates farcies.

(suite…)

Tartines madame à la tomate et au jambon

vendredi 21 septembre 2012

Cette recette « du placard », vite faite et complète, est parfaite pour les soirs sans inspiration ou bien lorsque le ventre gargouille de trop pour se lancer dans la préparation d’un repas élaboré. Les tartines sont préparées façon « madame », avec un œuf à cheval placé sur chacune d’entre elle juste avant le service. En hiver, on se passe de tomates fraîches et on ne conserve que le coulis, saison oblige.

(suite…)