Mot clé ‘ vinaigre de riz’

Salade de haricots verts au miso

vendredi 29 avril 2016

Un basique. Je prépare cette recette régulièrement, avec des haricots surgelés, hors saison, ou des haricots frais, que j’équeute avec amour, lorsqu’ils font leur retour au marché (ou dans le potager du voisin).
Cette salade de haricots verts peut accompagner un plat ou garnir un Buddha Bowl, les fameux bols veggie et healthy qui fleurissent sur la toile. Je l’arrose de sauce au miso de riz, qui s’accorde aussi très bien avec des brocolis vapeur (mon autre grand classique). Je la verse sur mes légumes encore chauds et les déguste tièdes, après les avoir saupoudrés de gomasio (graines de sésame broyées avec du sel > je prends celui de la marque Jean Hervé).

Miso clair et mise au clair
Pour rappel, le miso, c’est de la pâte de soja fermentée. Elle peut l’être avec du riz blanc (Shiro Miso, ou miso clair), riz complet (Genmai miso) ou de l’orge (contient du gluten), ou bien être composée à 100% de soja (Hatcho miso). Ce dernier est plus cher, car fermenté pendant plusieurs années. Je n’ai pas encore acheté ce miso millésimé, c’est sur ma to-eat-list. Côté goût, ça doit dépoter.
Un des atouts du miso, en plus de sa saveur « umami », c’est ça richesse en probiotiques, des enzymes amies de notre flore intestinale (microbiote). Côté pratique, une fois ouvert, le miso se conserve de longs mois au réfrigérateur, dans un pot hermétique. Je l’utilise dans mes vinaigrettes, mes sauces salade ou encore pour saler un bouillon.

Salade de haricots verts au miso - Green beans salad with miso sauce

(suite…)

Salade de chou-rave saveur asiatique

lundi 15 juin 2015

Une salade de chou-rave… Ca ne fait pas rêver, hein. Mais attendez d’avoir goûté cette salade de chou-rave aux saveurs asiatiques pour vous faire un avis sur ce légume mal-aimé, car méconnu. Dégusté cru, avec une vinaigrette au citron vert et nuoc mam, ce légume racine en devient presque sexy. Promis ! J’ai préparé ma salade avec des choux-raves violets. Ils étaient si beaux avec leur panache vert, dans mon magasin bio. Mais la recette fonctionne aussi avec du chou-rave blanc (vert pâle, disons). Leur chair est de la même couleur. Cette recette m’a été inspirée par le blog Miam, maman j’ai faim. J’en déduis qu’elle peut aussi plaire aux gastronomes en culottes courtes (et à tous les autres).

Salade de chou-rave, vinaigrette saveur asiatique

(suite…)

Makis au thon cuit

mercredi 22 janvier 2014

Ces makis au thon cuit sont destinés à toutes le personnes qui n’aiment pas le poisson cru (maman, si tu m’entends), celles qui ne sont pas autorisées à en manger (femmes enceintes, levez-vous !) et celles qui, comme moi, n’arrivent pas à mettre la main sur du thon frais. Ici en Autriche, cela n’a rien d’évident… Bien sûr, si vous avez un poissonnier pas loin de chez vous, remplacez le thon cuit par du thon frais (albacore) ou encore du saumon. Préparez ces makis au thon le jour même de l’achat de votre poisson et conservez-les maximum 24 heures au réfrigérateur, soigneusement emballés dans du papier film. L’avocat peut éventuellement être remplacé par du concombre et le thon cuit par du surimi, comme dans ma recette de makis californiens.

Makis au thon cuit et à l'avocat

(suite…)

Makis californiens à l’avocat et au surimi

vendredi 13 mai 2011

Les makis californiens – ou California roll – sont des makis dits « inversés », car c’est le riz qui entoure la feuille d’algue nori, contrairement à la recette des makis traditionnels. Comme je ne suis pas une inconditionnelle du poisson cru, j’ai uniquement mis de l’avocat et du surimi dans mes makis californiens. Ils se déclinement également avec des crevettes ou bien du saumon frais. Vous pouvez utiliser la même recette de riz pour préparer vos sushis. Je la tiens de Patrick Duval, rédacteur en chef du magazine Wasabi.

(suite…)