Velouté de chou romaneso

Je considère le chou romanesco comme un légume « oeuvre d’art », au même titre que le kivano. Avec sa forme et ses fleurettes pyramidales, il représente pour moi une prouesse de la nature. J’ai acheté mon chou romanesco en janvier sur le marché, bien qu’il soit plus souvent disponible sur les étals de juin à septembre.
Il s’agit d’une variété ancienne de chou-fleur, originaire de la région de Rome, à laquelle il doit son nom. Le goût du chou romanesco oscille entre celui du brocoli et du chou de Bruxelles. Dans cette recette, je le cuisine sous forme de velouté, pour adoucir un peu sa saveur.

Préparation : 10 min
Cuisson : 10 min

Pour 6 personnes :
1 chou romanesco (600 g une fois paré)
1 petite pomme de terre
70 cl d’eau
1 cube de bouillon (poule ou légumes)
Crème selon les goûts
Persil

Recette du velouté de chou romanesco

Passer le chou romanesco sous l’eau claire et l’égoutter.


Séparer le chou en fleurettes, en coupant leur base épaisse.
Laver la pomme de terre, la peler et la couper en dés.
Placer les légumes dans une cocotte-minute avec l’eau et le cube de bouillon.
Fermer la cocotte, placer sur feu vif jusqu’au sifflement de la soupape puis laisser cuire sur feu  doux pendant 10 à 12 minutes.
Chasser l’air de la cocotte, l’ouvrir, mettre de côté quelques fleurettes de chou romanesco pour la présentation finale et fixer finement le reste du velouté.
Ajouter de la crème fraîche, selon les goûts.
Verser le velouté de chou romanesco dans des bols individuels ou des assiettes à soupe, ajouter les fleurettes de chou, un brin de persil et servir immédiatement.

Un mot gourmand sur “Velouté de chou romaneso”

  1. maman dit :

    Joli à regarder et délicieux à savourer en potage ou gratin!

Un avis, une remarque sur cette publication ?
Velouté de chou romaneso

*