De l’usage du clic droit sur le web

Depuis un peu plus d’un an, il n’est plus possible d’utiliser le clic droit sur Cookismo.fr pour copier/coller des textes ou bien télécharger une photo de mes recettes.

Un choix que j’assume et justifie régulièrement auprès des lecteurs lorsque je suis interpelée par mail ou par voie de commentaire sur le sujet.

Je partage aujourd’hui la réponse que j’ai faite à Saja et vous invite à ouvrir le débat (constructif) en partie commentaire de ce post. 

Le mot de Saja :

Commentaire clic droit

[clic pour agrandir]

Ma réponse :

Bonjour Saja,

J’ai effectivement installé un script anti-copie sur mon site il y a plusieurs mois de cela, lassée de voir les textes de mes recettes et photos fleurirent à droite, à gauche, sur d’autres sites & blogs, sans demande d’autorisation préalable, ou a minima mention de la source ou du crédit photo.

Bien sûr, il ne s’agit que d’un leurre – ce script peut facilement être contourné -, mais cela a malgré tout suffi à limiter de manière significative le nombre de chapardage de contenus, tout en laissant les infos à disposition des lecteurs. Si une personne s’y connait un minimum en informatique et souhaite me « piquer » mes contenus, elle le fera sans aucune difficulté. Ce script permet simplement de lui rappeler que « hey, ceci n’est pas une open source ». Les contenus « trouvés » sur l’Internet ne sont pas libres de droit (sauf mention contraire).

Je ne vois pas d’autres solutions pour le moment et suis fatiguée de devoir contacter les sites par dizaines pour faire respecter mon droit d’auteur. Certes, ce n’est « que » mon blog, je n’en tire pas de revenus, mais chaque publication et photo qui y apparait me demande plusieurs heures de travail en amont et cela est frustrant de voir mes contenus « chipés » par d’autres sites. Cela n’a rien d’égoïste, ni d’hypocrite. Je rappelle à ma manière les règles d’utilisation des contenus publiés sur le net. Car oui, l’Internet est aussi régi par des règles.

Si vous souhaitez télécharger l’une de mes recettes sur votre ordinateur, cliquez sur l’icône verte « imprimante » tout en bas du texte, puis cliquez sur le bouton « PDF », tout en haut de la page qui s’ouvre. Il est alors possible d’enregistrer une copie de la page (avec ou sans visuel) sur votre bureau.

Bien cordialement,

Christelle
Cookismo.fr

15 mots gourmands sur “De l’usage du clic droit sur le web”

  1. Hélène L. dit :

    Tu as raison de ne pas te laisser piquer facilement tes idées, c’est devenu « monnaie courante » sur le net, on se croit libre de tout… Or on peut aimer une publication, un blog, un article et le PARTAGER dans le but d’ouvrir les perspectives à tous mais de là à s’approprier les idées, les photos et les copier… Merci pour ta réponse bienveillante à cette lectrice qui de toute évidence se permet bien, elle, de te juger sans scrupule….

    • Christelle dit :

      Oui, je suis POUR le fait que l’on partage mes recettes, qu’elles soient réalisées, commentées… mais en bonne intelligence et dans le respect de l’auteur. Ce n’est pas encore gagné. Et malheureusement aujourd’hui sur mon site, les barrières que j’ai installées pénalisent le plus grand nombre. Je suis pour la gratuité du partage de l’information. Mais parfois lorsque l’on tend la main, on vous arrache le bras :)

  2. Marie S. dit :

    Comme je te comprends. C’est tout à fait normal de faire tout ce qu’on veut avec quelque chose qui nous appartient. Les gens doivent s’estimer heureux que des personnes sympathiques prennent le temps de partager leurs créations. C’est de la pure ingratitude de répliquer.

    • Christelle dit :

      Ce n’est pas de l’ingratitude, je pense que cela relève plus de l’ignorance. Et quand on ne sait pas, on juge souvent trop hâtivement. J’aimerais réactiver ce clic droit, mais j’en connais déjà les conséquences. Un sparadrap sur une jambe de boîte… c’est déjà ça (?).

  3. Nadine G. dit :

    Merci Christelle Pour toutes les infos que tu nous donnes ! Je pense que les gens intelligents ne viennent pas pour copier coller mais pour s’informer. Tu partages tes recettes, tes astuces et pour les personnes qui comme moi sont malades ces informations sont plus qu’utiles et on peut apprendre sans copier coller. A l’heure des tablettes on peut reprendre une recette sans être obligé de la recopier. je pense mais celà n’engage que moi que cette personne distribue non pas des informations utile mais de la méchanceté gratuite.

    • Christelle dit :

      Merci Nadine pour votre gentil mot. Derrière la méchanceté de cette lectrice se cache de la frustration et de l’ignorance. Je peux comprendre le message qui m’a été laissé, mais il reflète malheureusement les usages actuels du web. Il est parfois bon de rappeler que le net n’est pas une zone de non droit.

  4. Stéphanie L. dit :

    Déjà, ça pique les yeux de lire son commentaire…et ensuite tu es bien gentille de lui répondre.
    Merci pour ton blog…

    • Christelle dit :

      Merci Stéphanie. C’est en ne rebondissant pas sur ce type de commentaire que l’on entretient le flou artistique du droit d’auteur sur l’Internet. Si une réponse peut être utile à un plus grand nombre… je publie.

  5. Vanessa I. dit :

    Tout d abord merci pour votre page. Je ne prends que rarement le temps de mettre des petits mots sur vos posts mais j avoue vous suivre avec interet.

    Votre travail doit etre respecté chere Madame n’en deplaise a cette jeune femme au language fleuri!
    Je vous remercie de partager avec nous vos succulents mets.

    Cette jeune femme represente bien notre societe actuelle. Tout est du a tout le monde et tant pis si cela blesse.

    Courage et surtout continuer a partager vos dons culinaires avec nous svp

    Ps: Bravo pour votre reponse a cette jeune femme. La bienveillance mene a tout

  6. Frederic L. dit :

    Bonjour,
    Je vais être franc avec vous cela ma aussi un peu gêné au début car j’avais l’habitude de faire un copier/coller de la liste des ingrédients afin de réaliser les recettes qui m’intéressaient.
    Mais un jour par un retour de commentaire vous m’aviez expliquer le pourquoi du comment comme vous le rappeler à nouveau dans ce post et je l’ai parfaitement entendu que je comprend et je le respect.
    Je précise également que cela ne m’a pas empêché de continuer à vous suivre avec grand plaisir et à parler de vous autour de moi.
    Continuez à nous régaler et à nous faire rêver d’un monde plus sain et gourmand …

    • Christelle dit :

      Bonjour Frederic. Je me souviens en effet vous avoir répondu et je comprends que ce script vous gêne. Il m’embête également… comme 99,9% des lecteurs. Merci de continuer à me suivre malgré tout.
      Si le vol de contenus peut être décourageant par moment, je n’arrêterai pas pour autant de publier sur mon blog (même si je le fais moins en ce moment, faute de – prendre le – temps). Mon but n’est pas de vous faire rêver d’un monde plus sain, mais de faire de ce monde le vôtre, comme j’essaie d’en faire le mien. À très bientôt.

  7. Fu dit :

    Il suffit de désactiver le javascript et on peut copier/coller. D’ailleurs j’ai copié tout le site.

  8. natha dit :

    Bonjour,
    J’ai enregistré une de tes recettes dans Evernote, sans aucune intention de la coller ailleurs, sur internet. J’enregistre les recettes que je fais par peur surtout que le site, le blog, etc disparaisse un jour (ou que je perde le lien, ce qui peut toujours arriver notamment si l’ordinateur est hs un jour…), et evernote me permet un classement plus rationnel (avec des tags) de ce que j’y mets, il ne me sert d’ailleurs que pour les recettes trouvées sur internet.
    Tout au plus je peux donner un lien vers la recette (donc sur ton blog) à quelqu’un au l’aurait aimée. La cuisine c’est aussi du partage, mais c’est vrai qu’il y a le problème du chapardage.
    J’ai vécu cela sur un site – postcrossing – où je n’imaginais pas que ça puisse arriver, et où on fait une petite présentation de qui on est… Une personne est venue copier ma présentation de ce que je suis pour la recopier dans sa présentation à elle. C’était d’autant plus idiot qu’on a bien 20 ans de différence, qu’on vit dans des pays très différents et que nos vies et parcours le sont aussi… mais voilà, elle avait du mal avec l’anglais alors elle est venue piquer mon portrait pour l’accrocher chez elle. J’étais furieuse tout en trouvant la situation ridicule et la personne vraiment très immature, tout ça à la fois, heureusement les administrateurs du site ont pu agir et faire cesser cela…

Un avis, une remarque sur cette publication ?
De l’usage du clic droit sur le web

*