Toutes les archives de la catégorie ‘Pizzas’

Pizza sans gluten à la napolitaine

jeudi 12 février 2015

Pas de mix farine sans gluten dans cette recette. J’utilise des graines de millet – naturellement glutenfree – pour réaliser la base de cette pizza sans gluten à la napolitaine, comme je l’avais fait pour ma pizza sans gluten à la patate douce et au kale. J’ai simplement remplacé le lait de coco utilisé dans ladite recette d’Anya Kassoff par de la crème de soja, à la saveur plus neutre. J’ai opté pour un grand format de pizza plutôt que des portions individuelles et ai adapté la cuisson (four plus chaud, durée rallongée) en conséquent. Côté garniture, rien de très fantaisiste : des tomates, de la mozzarella de bufflonne, des feuilles de basilic… Des ingrédients tout simples et un clin d’oeil à l’Italie.

Pizza sans gluten à la napolitaine

(suite…)

Pizza sans gluten à la patate douce et au kale (vegan)

samedi 24 janvier 2015

Ma soeur m’a offert à Noël le livre Green (éd. La Plage) de la blogueuse d’origine russe Anya Kassoff. Ce livre est dédié à la « Cuisine végétarienne, sans gluten, souvent vegan, parfois crue ». Il est illustré par les photos de Masha, la fille de l’auteur. Il se dévore avec les yeux, tel un « beau livre » que l’on garde à portée de main, pour s’en régaler aussi souvent que possible. Cette recette de pizza sans gluten à la patate douce et au kale est la première recette que je teste de ce livre. Mais il ne s’agit pas la première que m’inspire Anya Kassoff. J’avais réalisé il y a quelque temps la recette de la pizza sans gluten en croûte de sarrasin, issue du blog Golubka de l’auteur, mais non présente dans le livre Green.
La « pizza » que je vous propose ici se réalise sur une base de pâte aux graines de millet (option au riz complet proposée dans le livre également), recouverte de fines tranches de patates douces et agrémentée de kale, ce chou frisé très en vogue depuis quelques temps. La pâte à pizza sans gluten est amalgamée avec du lait de coco. On sent sa présence au moment de la dégustation. Sa saveur forme un bel accord avec celle de la patate douce. Avec une autre garniture, je me tournerai plutôt vers de la crème d’amande ou de soja, au goût plus neutre.
J’ai réalisé ici quatre pizzas individuelles. Si vous optez pour une pizza unique à partager, augmentez le temps de cuisson et la chaleur du four pour que la pâte soit suffisamment cuite. Une nouvelle base glutenfree que je garde précieusement dans mon carnet de recettes.

Pizza sans gluten à la patate douce et au kale (vegan)

(suite…)

Pizza sans gluten en croûte de sarrasin

mercredi 5 novembre 2014

Le moins digeste dans une pizza ? Le fromage – surtout quand il y en a quatre différents argh -, mais aussi sa croûte. La pizza traditionnelle se compose d’une pâte riche en gluten, un enfer digestif lorsque l’on est hypersensible à cette molécule et un « no go » pour les intolérants à cette protéine. Et poutant, sans gluten, impossible de faire voler la pâte à pizza dans les airs façon pizzaïolo-qui-fait-le-show, ni de laisser lever la pâte pendant des heures sans craindre pour son élasticité. Quand on est hypersensible au gluten ou cœliaque, c’est simple, on tire un trait sur la pizza traditionnelle, et on s’offre d’autres plaisirs culinaires.
Cette pizza en croûte de sarrasin, inspirée du blog Golubka Kitchen, est naturellement sans gluten. Sa texture, croquante à l’extérieure et moelleuse à l’intérieur, et son petit goût d’ail sont de ceux qui vous font lâcher des « hummmm » incontrôlables, toute seule devant votre assiette, tant vous pensez avoir trouvé le Graal : une « pizza » sans gluten plus savoureuse qu’une pizza « avec ». Ca existe donc ! La recette est juste en dessous : vous pourrez vérifier par vous-même. Côté garniture, j’ai opté pour des aubergines (comme dans la VO) et de la mozzarella di bufala, pour faire un pied-de-nez clin d’oeil à la pizza napolitaine. Vous pouvez vous en passer (version vegan). Ajoutez quelques feuilles de roquette, de basilic, et le tour est joué. Déclinez cette pizza en croûte de sarrasin avec les légumes de saison (courge, girolles, échalotes confites…), ce que je vais m’empresser de faire #miam

Pizza sans gluten en croûte de sarrasin

(suite…)

Pizza margherita sans gluten (merci la polenta !)

mercredi 10 septembre 2014

Que les Napolitains et fervents défenseurs de la pizza italienne se rassurent : non, cette recette de pizza à la polenta sans gluten n’est pas une « pizza » au sens traditionnel du terme. Moi qui reviens d’un séjour à Naples, je n’aimerais pas passer pour une hérétique, hein :-) Je me suis inspirée des saveurs la pizza margherita pour réaliser cette « polenta façon pizza margherita » (voilà qui devrait mettre tout le monde d’accord), que les coeliaques pourront savourer. Pour la préparer, je n’ai pas utilisé de pâte levée, comme je l’avais fait pour ma première pizza sans gluten, mais de la polenta, semoule de maïs fine. Après être passée quelques minutes sous le gril du four, la polenta devient croustillante sur le dessus, tout en restant moelleuse à l’intérieur. J’ai opté pour une garniture simple : tomate, mozzarella et basilic, aux couleurs de l’Italie. Mais cette pizza à la polenta sans gluten peut bien sûr être garnie à l’envi, une fois le fond précuit.

Pizza de polenta sans gluten, façon margherita

(suite…)

Pizza sans gluten « La vie en rose »

lundi 12 mai 2014

Le blanc de la mozzarella, le rose de la betterave, le vert de la roquette…  En voilà une pizza qui met de bonne humeur ! Je me suis basée sur la recette de la pâte à pizza sans gluten du livre Cuisiner sans gluten ( éd. Larousse Cuisine – février 2014) pour préparer cette version rose, à base de jus de betterave. Le jus colore plus la pâte qu’il ne lui donne la saveur de la betterave. Celle-ci reste légère. Cette pizza sans gluten est fine, moelleuse à l’intérieur et légèrement croquante à l’extérieur. Si vous optez pour une pâte plus épaisse, ajustez le temps de cuisson en conséquent. Côté garniture, j’ai opté pour le classique duo mozzarella-roquette de la pizza bianca traditionnelle.

Pizza rose sans gluten

(suite…)

Buns jambon-mozzarella

vendredi 6 septembre 2013

Lorsque j’étais enfant, nous avions souvent au congélateur les buns jambon-fromage de la marque McCain. Nous les réchauffions au micro-ondes avant de les mordre à pleines dents, en essayant de couper les fils de fromage fondu qui semblaient sans fin… Je me suis inspirée de ce souvenir d’enfance pour réaliser cette recette de buns maison, fourrés au jambon et à la mozzarella. J’ai utilisé pour cela une pâte à pizza maison, que j’ai simplement coupée en petites portions avant de la garnir, façon calzone.  Ces petits sandwiches tout ronds se dégustent avec les doigts, bien sûr ;)

Buns fourrés mozzarella-jambon

(suite…)

Pizza hawaïenne à l’ananas

jeudi 5 juillet 2012
Pour changer de la traditionnelle margherita, j’ajoute parfois quelques rondelles d’ananas sur ma pizza pour la faire voyager dans les îles. Je n’avais pas de piment vert doux sous la main lorsque j’ai réalisée celle-ci. A regret, car il crée un joli contraste sur la pizza. Bien sûr, celle-ci sera meilleure avec des tranches d’ananas frais, mais on fait avec ce que l’on a dans le frigo ! Enfin, pour réaliser votre pâte à pizza maison, suivez les conseils de la chef italienne Alba Pezone. Succès garanti !

(suite…)

Pizza au jambon cru et à la mozzarella

mardi 26 juillet 2011

J’ai voulu tester une recette de pâte à pizza au lait concentré que proposait Gloria. Je n’ai pas été convaincue de l’intérêt de remplacer l’eau de la pâte à pizza par du lait concentré, mis à part que ce dernier rend la pizza un peu plus bourrative et confère à la pâte un goût… lacté. Par contre l’idée de la garniture au jambon cru et au basilic m’a bien plu. Dans l’idéal, il faudrait utilise du jambon de Parme. Dans cette recette, j’ai employé du jambon Serrano qui fait aussi très bien l’affaire !

(suite…)

Pizza barbecue

vendredi 17 juin 2011

Je n’ai jamais été fan des la sauce barbecue. Je trouvais ça trop sucré, trop chimique. Jusqu’à ce que je goûte la sauce barbecue de Heinz (ceci n’est pas de la pub cachée !!) qui n’avais absolument rien à voir. Et quand on voit la liste des ingrédients, on comprend pourquoi : purée de tomates mi-réduites, 30%, là où les autres sauces contiennent majoritairement du sucre ou de l’eau. Bref, je l’ai adoptée. Et pour faire plaisir à Monsieur, qui est un adepte de la pizza barbecue à emporter,  j’ai préparé cette recette. Je dois dire que je la préfère amplement à celle achetée chez Dominos pizza. Tout est une question de sauce !

(suite…)

Pizza blanche à la roquette (pizza bianca alla rucola)

vendredi 8 avril 2011

Une pizza sans tomate… Ce doit être lourd ! C’est en tout cas ce que je pensais avant d’avoir testé cette recette. Eh bien non ! On ne met pas plus de fromage sur une pizza blanche que sur une pizza classique. Du moins, pas dans cette recette. C’est la qualité du fromage qui fait la différence dans une pizza blanche. J’utilise ici de la mozzarella de bufflone, plus goûteuse que celle au lait de vache. Pour la petite histoire, la pizza blanche ou « bianca » et une pizza d’hiver : plus de tomate dans le jardin mais une envie de pizza qui, elle, n’est pas saisonnière, voilà comment est née cette spécialité. En Italie, vous la trouverez sous le nom de « pizza bianca alla rucola« . Rien à voir avec les Ricola suisses, la « rucola », c’est de la roquette !

(suite…)