D’où vient la baguette de pain ?

Un fromage qui pue, un verre de vin, un béret, un coq fier sur ses pattes et… une baguette de pain. Difficile de faire plus caricaturale, mais à l’étranger, ces mets et objets symbolisent pourtant notre pays.
Avant de faire partie intégrante de la gastronomie française, la baguette a longtemps été l’affaire d’un petit nombre. C’est ce que m’a rappelé mon almanach ce matin :

La fameuse baguette française n’était à l’origine qu’un pain de fantaisie, imaginé spécialement pour les citadins. Ceux-ci pouvant se rendre jusqu’à deux fois par jour dans leur boulangerie, ils y achetaient une baguette, faite pour être consommée dans la journée. Avec sa croûte fine et sa faible quantité de mie, la baguette rassit en effet bien plus vite qu’un gros pain de campagne… D’un poids de 200 à 250 g, mesurant en moyenne 70 centimètres de long pour 6 centimètres de large, elle est devenue l’étalon de notre consommation de pain et un symbole national.

Depuis le début du XXe siècle, la consommation de pain a fortement chuté dans l’Hexagone. Elle est passée de 650 g par jour et par habitant en 1900 à environ 135 g. Cette tendance n’étonne pas l’historien américain Steven Laurence Kaplan, spécialiste du pain en France : « Le fait que l’on consomme moins de pain dans nos sociétés modernes n’a rien d’étonnant dans la mesure où notamment nous avons besoin de moins de calories lourdes et que les modes de vie ont considérablement évolué. »
Un désamour de la mie ? Il n’en est rien. Le succès des machines à pain ces dernières années en est la preuve.

Sources :
– Almanach « Ça m’intéresse », 365 questions/réponses pour aiguiser sa curiosité, édition 2006,  page du 28 décembre
Pour l’amour du pain, interview de Steven Laurence Kaplan,  professeur d’histoire européenne à Cornell University (New York)

 

Un mot gourmand sur “D’où vient la baguette de pain ?”

  1. Très intéressant cet article! Tellement bon la baguette!

Un avis, une remarque sur cette publication ?
D’où vient la baguette de pain ?

*