Toutes les archives de la catégorie ‘Pâte à tartiner’

J’ai cloné la pâte à tartiner chocolat noir & noisettes du Super U

jeudi 14 août 2014

Dans la catégorie pâte à tartiner, il y a l’indétrônable Nutella. Sa composition – sucre, huile végétale (de palme), noisettes, cacao maigre, pour citer les quatre premiers ingrédients – ne me fait franchement pas rêver…. L’huile de palme est composée essentiellement d’acides gras saturés, dont il ne faut pas abuser, mais dont notre corps a tout de même besoin en très petite quantité. Et côté écologique, ce n’est pas avec ça qu’on sauvera notre planète. Au-delà de la présence de l’huile de palme, ce qui me déplait dans le Nutella, c’est qu’il est composé majoritairement de sucre. Je préfère me tourner vers des pâtes à tartiner ayant les noisettes ou le cacao comme principaux ingrédients (comme la Nocciolata de Rigoni di Asiago par exemple).

Noisettes entières non mondées

Mon dernier coup de coeur : la pâte à tartiner « Saveurs U » au chocolat noir et aux noisettes. Elle se compose uniquement de pâte de noisettes, chocolat noir, sucre et l’huile de colza (composée majoritairement d’acides gras insaturés). Des ingrédients faciles à trouver, que j’ai en permanence dans mes placards. Je me suis lancée dans une (plusieurs, en fait) tentative de clonage. Après avoir tâtonné autour du sucre (sucre semoule > pâte granuleuse, sucre inverti > pâte un peu épaisse et ingrédient pas facile à trouver, miel > pas dans la liste d’ingrédients de la recette à cloner) j’ai finalement opté pour un sirop de sucre de canne fait maison. L’ajout de liquide permet d’obtenir une pâte tartinable dès la sortie du réfrigérateur. Ma quatrième tentative était la bonne. Voici la recette.

Pâte à tartiner choco-noisette façon Super U

(suite…)

Pâte à tartiner pralinoise & lait concentré

mercredi 5 février 2014

Dans la série « pâte à tartiner maison« , cette recette de pâte à tartiner à la pralinoise et au lait concentré sucré tient le haut du classement. Sa texture onctueuse, son bon petit goût de noisette et sa saveur cacaotée ont de quoi mettre de bonne humeur au petit déjeuner… Il faut tellement peu de temps pour la préparer qu’il serait dommage de ne pas l’essayer. Vous m’en donnerez des nouvelles. J’ai adapté ici la recette du blog de Châtaigne avec un peu plus de pralinoise et du chocolat fort en cacao.

Pâte à tartine à la pralinoise et au lait concentré sucré

(suite…)

Pâte à tartiner au chocolat noir & lait concentré

mercredi 20 juillet 2011

Après la pâte à tartiner au miel et la pâte à tartiner au gianduja, j’ai voulu testé une recette plus forte en chocolat. Pour réaliser cette pâte à tartiner, j’ai utilisé du chocolat Valrhona à 66% de cacao, mais vous pouvez aussi employer un bon chocolat noir à 55% (du Lindt par exemple). J’ai trouvé ma pâte un peu épaisse la première fois que je l’ai faite et comme je n’ai pas la patience d’attendre 10 minutes pour qu’elle s’assouplisse une fois sortie du frigo, j’ai ajouté un peu de lait concentré non sucré. A tartiner sur une bonne baguette encore chaude !

(suite…)

Pâte à tartiner au Gianduja

jeudi 7 juillet 2011

Le gianduja, kézako ? C’est un chocolat praliné que l’on peut comparer à de la pralinoise, en plus onctueux et au goût de noisette plus prononcé. C’est pour ce petit goût que je l’ai choisi, pour retrouver la saveur du Nutella. Bien sûr cette pâte à tartiner maison ne prétend pas être comparable à la fameuse recette de Ferrero, mais tartinée sur du pain grillé, elle est tout aussi addictive. Vous trouverez le gianduja en épicerie fine ou sur internet. J’ai acheté le mien chez G. Detou à Paris.

(suite…)

Caramel au beurre salé à tartiner

dimanche 27 juin 2010
caramel-beurre_sale_vogel_370 Préparation : 10 min
Cuisson : 5 min

Pour un pot :
100 g de sucre
2 cs d’eau
10 cl de crème fraîche entière
50 g de beurre salé

Recette du caramel au beurre salé à tartiner

Placer le sucre dans une casserole avec l’eau et faire chauffer à feu moyen-fort, en secouant la casserole de temps en temps (ne pas utiliser d’ustensile).
Lorsque le caramel prend une belle couleur ambrée, retirer du feu et verser la crème liquide brûlante. Attention aux projections !
Quand le caramel est retombé, mélanger avec un fouet et intégrer le beurre salé en dés.
Homogénéiser, verser dans un pot et laisser refroidir.
Converser au réfrigérateur.

Astuces :
– Si vous n’avez pas de beurre salé, ajoutez une cuillère à café rase de sel dans le caramel en même temps que le beurre.
– Pour une sauce au caramel, utilisez 12 à 15 cl de crème liquide. Pour une version plus épaisse, n’en mettez que 7 cl.

Pâte à tartiner maison au chocolat et au miel

vendredi 11 juin 2010

Avec tout ce que l’on entend de négatif sur la pâte à tartiner du commerce (huile de palme, conservateurs à gogo,  sucre comme premier ingrédient…), je me tourne volontiers vers la pâte à tartiner maison. Facile et rapide à préparer, elle se conserve une bonne semaine au frigo (eh non, pas de conservateur ici). Voilà enfin une excuse valable pour finir le pot à la petite cuillère… Dans ma recette de pâte à tartiner, j’utilise un chocolat noir (Lindt ou Valrhona noir) et du miel d’acacia, au goût neutre, qui s’accorde bien avec le cacao. Le goût de la pâte à tartiner évoluera en fonction de la qualité du chocolat et du type de miel utilisés. Libre à vous de tester différentes associations (chocolat au lait – baissez alors la quantité de sucre de la recette – , miel de fleur d’oranger, de lavande, etc.). Il est préférable de sortir cette pâte à tartiner maison du frigo 10 minutes avant de la déguster, car le froid à tendance à la figer.

(suite…)