« La cuisine de Bernard », meilleur blog culinaire de France 2010

J’ai rencontré celui qui a remporté le trophée 2010 dans la catégorie gastronomie. Bernard Laurance tient le « meilleur blog de cuisine de France ». Ce charmant jeune homme revient sur les changements intervenus dans sa vie culinaire depuis son titre.


[Article publié en septembre 2011]
C’est reparti ! La deuxième édition des Golden Blog Awards s’est ouverte le 14 septembre dernier. Ce concours organisé par les Comptoirs du Multimédia et la mairie de Paris met à l’honneur les meilleurs blogs français, dans 20 catégories différentes.
Parmi elles figure celle dédiée à la gastronomie. L’an dernier, Bernard Laurence, auteur du site « La cuisine de Bernard » a remporté le titre honorifique du « meilleur blog culinaire de France ». Il s’est imposé devant plus de 200 bloggeurs culinaires. Une belle surprise. « Mon blog avait moins d’un an, se souvient Bernard. Il était encore confidentiel. J’étais le seul homme parmi les dix finalistes de la catégorie Cuisine. Je n’y croyais pas : j’avais même préparé un texte de félicitations pour le vainqueur… ». Il n’a pas eu à le publier. Les jurys ont été séduits par le côté pédagogique de « La Cuisine de Bernard ». Aujourd’hui encore, chacune des recettes du monde qui y apparaît est détaillée en plusieurs dizaines de clichés, tous choisis avec soin.

Des œufs pochés à 8 ans
Bernard Laurance poche son premier oeuf à 8 ans. Mais ce n’est qu’à 32 ans qu’il crée son blog. Un cannelé bordelais lui tient tête, et hop, il se lance dans l’aventure. « J’ai cherché sur Internet la recette de cette pâtisserie pendant des jours, peste-t-il. Je n’ai pas trouvé celle qui me convenait. Après plusieurs essais, j’ai enfin découvert LA recette. J’ai eu envie de la partager. »
Le jeune blogueur se prend au jeu. « Pendant les six premiers mois, j’ai publié jusqu’à une recette par jour, confie-t-il. J’ai ralenti le rythme après mon trophée. La qualité avant la quantité ! »
Bernard puise son inspiration dans ses voyages professionnels. Il rapporte des autres pays des recettes typiques, des tours de main. Il se forme lorsqu’il le peut « chez l’habitant » ou directement chez les artisans. Perfectionniste, il est capable de passer une journée entière dans sa cuisine pour trouver les dosages et la température de cuisson adéquates. « Je cuisine de façon hystérique « , plaisante-t-il.

Des cours de cuisine aux Reines
Malgré sa passion sans bornes pour la cuisine, Bernard Laurance ne souhaite pas devenir chef à plein temps : « Les horaires ne me conviennent pas. La plupart du temps, il faut travailler sous les néons. C’est loin du métier glamour qu’on voudrait nous faire croire. » Alors pour que cuisiner rime toujours avec plaisir, il a trouvé une autre source d’épanouissement. Le « meilleur blogueur culinaire de France » donne des cours de pâtisserie. Depuis cette année, il anime chaque mois plusieurs ateliers aux « Reines » à Montrouge, en banlieue parisienne. Un rêve de gosse qu’il a réalisé en partie grâce à son prix. « Les GBA m’ont donné une certaine légitimité dans la cuisine, reconnaît-il. Mais mon titre m’a surtout apporté une plus grande confiance en moi. Sans elle, je n’aurais jamais osé proposer mes services en tant que professeur ! »

Bernard donne des cours à l’atelier des « Reines ». Il est possible de s’y inscrire en se rendant sur le site « L’Atelier de Bernard ».

Pas de publicité ni de sponsor
Depuis leur lancement, les cours de Bernard affichent complet. La popularité de son blog lui permet de remplir son agenda. Il faut dire que tenir le « meilleur blog culinaire de France » assure une visibilité non négligeable. Lacuisinedebernard.com a vu son trafic grimper de quelques dizaines à plus de 140 000 pages par mois. Pas de quoi se vanter, selon son auteur… « Je ne cherche pas la notoriété à tout prix. Je n’ai ni publicité, ni sponsor. Les sollicitations que je reçois sont le plus souvent des copier-coller sans intérêt. » Ce qui intéresse Bernard, c’est de transmettre son savoir aux passionnés et faire de nouvelles rencontres, partager sa passion en français voire même en… portugais. « Je vais sans doute m’installer au Brésil d’ici deux à trois ans. J’aimerais y donner des cours de cuisine, mais pour cela, il faut avoir un public et donc s’ancrer dans le paysage local. »

Faire preuve d’humilité, c’est essentiel, Bernard Laurance

Un livre, un jour*
Un métier intéressant, des cours de cuisine qui le passionnent, il ne manque à Bernard qu’une seule chose : un livre de cuisine. « Attention, je ne veux rien publier de révolutionnaire, insiste-t-il.  Et je ne compte pas gagner ma vie avec cela. J’ai juste envie d’écrire un bouquin avec de vraies recettes, testées et approuvées, pas comme dans certains ouvrages… ».
En attendant de réaliser son projet, Bernard participera dans quelques semaines à l’élection de son successeur. “Le lauréat Cuisine doit posséder un blog didactique, original, avec des photos nettes, c’est bien suffisant. Il doit surtout faire preuve d’humilité, c’est essentiel ! »

Entretien réalisé par Christelle Vogel

* Depuis la publication de cette interview, Bernard a réalisé son rêve en publiant en 2014 un premier livre de recettes chez Flamarion, les Desserts de Bernard, puis un second au printemps 2015, le Grain de sel de Bernard.

[interview vidéo] Bernard Laurance dans les 5 dernières minutes du 13 h de France  2 :


136 mots gourmands sur “« La cuisine de Bernard », meilleur blog culinaire de France 2010”

  1. I always used to study article in news papers but now as I am a user
    of internet thus from now I am using net for articles or reviews,
    thanks to web. https://hydroxychloroquinee.com/

  2. Oxkovf dit :

    lyrica cost in canada – lyrica medicine generic lyrica 50 mg price