Mot clé ‘ arrow-root’

Gâteau à la poêle aux fruits rouges {sans gluten}

lundi 6 juin 2016

Non, ceci n’est ni une crêpe épaisse, ni un pancake géant. C’est un gâteau, un vrai, avec la texture moelleuse et aéré qu’on lui connaît. Un gâteau cuit à la poêle. C’est économique, pratique, et ça évite d’avoir à allumer le four lorsqu’il fait déjà 30°C dans l’appart (bon, là, on en est loin, mais qui sait, cet été, peut-être ?). Une idée trouvée dans le dernier numéro de Vital Food (été 2016) et arrangé à ma sauce : j’ai troqué la farine et la fécule de maïs de la recette d’origine par de la farine de riz semi-complète et de l’arrow-root et ai utilisé du sucre bouleau (xylitol) qui me restait dans un pot plutôt que du sucre de canne. Le miel ou le sirop d’érable auraient été un autre compromis.

Gâteau sans four, gâteau toujours
Ma crainte, avec cette technique de cuisson, était d’obtenir un gâteau complètement cramé sur le dessous. J’avoue que sur ce premier essai, on était à la limite (fond brun, mais pas noir). D’où l’importance de cuire son gâteau sur le plus petit feu possible, quitte à rallonger sa durée de cuisson. Ici, 45 minutes ont été nécessaires, car j’ai utilisé des fruits congelés, qui ont refroidi la pâte. La recette originale indique 25 min. Le plus simple est encore de surveiller la cuisson de son gâteau à la poêle en soulevant le couvercle toutes les 10 min (5 min, sur la fin) et de la stopper dès que le dessus du gâteau est pris (on tâte avec le doigt). J’ai utilisé une poêle à revêtement anti-adhésif de 22 cm de large pour cuire mon gâteau. Le temps de cuisson peut être plus ou moins long selon le diamètre utilisé. En tout cas, j’adopte cette technique de cuisson pour cet été : gâteau à la poêle aux abricots et romarin, ça me tente bien !

Gâteau sans gluten cuit à la poêle

(suite…)

Blanquette de tofu au lait de coco {vegan}

dimanche 7 février 2016

Cette recette de blanquette de tofu, cela fait plus d’un an que je l’ai mise de côté (et ce n’est ni la seule, ni la plus ancienne… Ah si j’avais le temps de tester toutes les recettes qui m’inspirent #soupir). Je l’ai repérée sur le blog Clémentine cuisine. Une blanquette végétarienne (végétalienne, même), censée avoir le même goût que la « vraie blanquette« . Ça m’a intrigué, forcément. J’ai testé et je peux dire qu’il n’y a rien de survendu : la sauce rappelle vraiment celle de la blanquette de veau. Le lait de coco passe inaperçu et le vin blanc ajoute le goût de la tradition à ce plat. À faire pourquoi pas avec des oignons grelots la prochaine fois, façon blanquette de mamie.

blanquette de tofu au lait de coco (vegan)

(suite…)

Tarte au potiron et au chocolat (sans gluten, sans lactose)

mardi 24 novembre 2015

La tarte au potiron, c’est le dessert incontournable de la fête de Thanksgiving, que les Américains célèbrent le quatrième jeudi de novembre (c’est quoi, cette fête ? pourquoi un jeudi ? Pourquoi le 4e du mois ?? pourquoi en novembre ??? … réponse par ici).
Pour la petite histoire, j’ai découvert cette fête il y une dizaine (quinzaine ? argh, coup de vieux) d’années, en regardant un épisode de Friends. Vous vous souvenez, celui où Joey, puis Monica, se promènent avec une énoooorme dinde sur la tête (enfin, avec la tête DANS la dinde, pour être exact).
Dinde de ThanksgivingÉpisode culte…
Fermeture de la parenthèse soap.

La Thanksgiving, chez moi, c’est surtout une bonne excuse pour préparer une pumpkin pie maison. J’avais réalisé il y a quelques années une tarte au potiron classique, avec de la farine de blé, du beurre, du lait… tout ce que j’évite aujourd’hui. Je voulais la décliner en version sans gluten et sans lactose (ok, j’aurais pu tenter la version sans oeuf aussi, mais… chaque chose en son temps).

Pumpkin pie, version sans gluten
J’étais partie pour suivre la recette de tarte au potiron repérée dans le livre Le meilleur de l’alimentation sans gluten de la Canadienne Lisa Howard (adapté par Carole Garnier pour sa version française – éd. Leduc.s, septembre 2015), en l’adaptant un chouia (huile de coco à la place du beurre, lait d’amande à la place du lait entier, farine de sarrasin à la place de la farine de teff que je n’ai pas dans mes placards…). Manque de bol, le moule à tarte que j’ai utilisé était bien plus large que celui préconisé et le flan au potiron atteignait à peine la moitié du moule lorsque j’ai sorti la tarte du four… bof, bof, pas très gourmand tout ça. Du coup, j’ai complété avec un ganache onctueuse et ma tarte au potiron est finalement devenue une tarte potiron-chocolat (oh ben zut :-)

Atelier tarte au potiron du dimanche
La recette est un peu longue à réaliser. J’y ai passé une bonne partie de mon dimanche après-midi, entre la cuisson de la courge, la préparation de la pâte, le temps de refroidissement.. La pumpkin pie se mérite ! Mais honnêtement, à la première bouchée, on se dit que ça vallait la peine. Thanksgiving ou pas, vous m’en direz des nouvelles…
Tarte au potiron (sans gluten, sans lactose)

(suite…)

Tendres brownies (sans gluten, sans lactose)

mercredi 24 juin 2015

Voici une version un peu plus saine et sans gluten de mon traditionnel brownie au chocolat. J’utilise dans cette recette du beurre clarifié (ou ghee) – c’est à dire un beurre dépourvu de caséine et lactose, du sucre muscovado non raffiné et de l’arrow-root, une fécule issue d’une racine. On pourrait remplacer le ghee par de la margarine non hydrogénée, le sucre muscovado par du sucre de canne et l’arrow-root par de la maïzena, mais on perdrait un peu en « healthy-tude ». Tant que l’on opte pas pour le combo beurre/sucre blanc/farine blanche, c’est bon ! J’ai d’abord réalisé cette recette de brownies sans gluten avec 120 g de sucre muscovado, mais cela faisait beaucoup trop : 80 g, ça devrait suffire. Une recette de brownie à décliner avec les fruits à coque de son choix : noix, noisettes, noix de macadamia, de pécan, du Brésil…

Brownies sans gluten, sans lactose

(suite…)

Galettes de tofu (vegan, sans gluten)

vendredi 22 mai 2015

Le tofu est une bonne source de protéines végétales. Il contient tous les acides aminés dits « essentiels ». Le tofu que l’on trouve chez nous a un goût assez neutre (au Japon, c’est une autre histoire !). Alors pour qu’il ne soit pas fade, je le fais mariner ou le mélange avec d’autres ingrédients, comme dans cette recette de galettes de tofu vegan et sans gluten. J’ai simplement repris la base de mes steaks de tofu vegan que j’ai adaptée ici. Ces galettes sont moelleuses à l’intérieur et croustillantes à l’extérieur. Les graines de tournesol ajoutées à la préparation leur apportent du croquant. Pour en faire un repas complet, servez-les avec un féculent (patate douce, quinoa…) et des légumes crus ou cuits.

Galette de tofu vegan et sans gluten

(suite…)

Tempeh laqué au vinaigre balsamique

mardi 5 mai 2015

J’ai récemment découvert le tempeh. Ce produit d’origine indonésienne se compose de graines de soja fermentées. Sa saveur oscille entre le champignon et la noix. Elle est pour le moins déroutante. La première fois que j’ai dégusté du tempeh, j’étais bien incapable de dire si je l’appréciais ou non, tant son goût m’était inconnu ! Pas question ici de vous faire peur. Rassurez-vous : j’ai vite commencé à apprécier ce produit, particulièrement bien pourvu en protéines végétales. J’ai déniché la recette de tempeh mariné au vinaigre balsamique et sirop d’érable que je vous propose ici  sur un site britannique. J’ai d’abord fait les gros yeux en voyant quantité de vinaigre balsamique utilisée pour cette recette, mais ai changé d’avis au moment de la dégustation. La sauce au vinaigre balsamique est sirupeuse et pas acide pour un sou. La marinade se transforme en sauce douce et nappante grâce à l’utilisation de l’arrow-root (fécule issue d’un tubercule). J’ai cuit mon tempeh au four, comme l’indiquait la recette que j’ai suivie. La prochaine fois, je le fera mijoter doucement en cocotte, cela devrait fonctionner tout aussi bien.

Tempeh mariné au vinaigre balsamique

(suite…)

Cake à la banane sans GLO

jeudi 2 avril 2015

Un cake à la banane sans GLO, kézako ? Ce n’est pas un cake qui pleure (sans GLO ≠ sanglot), c’est une recette de cake sans Gluten, sans Lactose et sans Oeuf. Sans GLO, donc, et même sans graisse ajoutée. Je vois votre air dubitatif à travers l’écran (magie d’internet). Rassurez-vous, il y a peut-être beaucoup de « sans » dans cette recette et pourtant au final, on obtient un cake à la banane sans gluten moelleux et parfumé, aux tranches qui se tiennent bien. Grâce à quoi ? Grâce aux graines de chia, qui apportent du liant et remplacent sans problème les oeufs en pâtisserie. Le tofu soyeux et les bananes écrasées donnent sa texture « éponge » à ce cake, qui se passe de matière grasse. Une recette qui peut également se décliner sous forme de muffins. Le temps de cuisson devra alors être adapté.

Cake à la banane sans gluten, sans oeuf, sans lait

(suite…)