Mot clé ‘ Épiphanie’

Couronne briochée à la pistache

mercredi 15 janvier 2014

J’avais repéré il y a un bon moment cette recette de Brioche Bouldouk sur le blog La petite pâtisserie d’Iza. Ce site est vraie mine d’or en matière de boulange. La « Bouldouk » m’avait fait pensé à une couronne. Je l’avais alors mise de côté en vue de la réaliser une fois à l’Épiphanie. C’est désormais chose faite. J’ai suivi à peu de chose près la recette d’Iza. J’ai simplement ajouté de la pâte de pistache et des pistaches concassées sur cette brioche Bouldouk, que j’ai ainsi transformée en « Couronne des Rois« . Je l’ai également nappée d’un sirop à l’eau de fleur d’oranger. Au final, cette Brioche des Rois est plus light que la Galette des Rois à la frangipane, mais tout aussi spectaculaire, avec son feuilletage… royal.

Brioche des Rois Bouldouk à la pistache

(suite…)

J’ai testé la galette des Rois à la frangipane de Picard

dimanche 8 janvier 2012

J’ai acheté, préparé et dégusté la galette des rois à la frangipane surgelée (non précuite) de Picard. Voici mes impressions :

Les + :

– Bon goût de frangipane
– Vraie pâte feuilletée au beurre
– Galette « cuite maison » (la pâte est crue)

Les – :
– Pâte feuilletée trop cuite, si on respecte les indications de la boîte

Est-ce que j’en rachèterai ?
Oui, car elle est une bonne alternative à la galette des Rois faite maison, avec un bon rapport qualité/prix. C’est Monsieur Cookismo qui a testé la galette… elle a tenu une journée, c’est dire si elle a été appréciée. Seul bémol : en suivant les instructions du carton (cuisson 45 min à 180°C, chaleur tournante), on obtient une galette trop cuite, avec un dessous un peu dur et le dessus asséché. 35 minutes me paraissent suffisantes.
Cette galette à la frangipane (version 2012) contient une fève en forme de poupée russe et est accompagnée une couronne blanche et argentée.

Combien ça coûte ? (suite…)

Fèves 2012 : les collections

samedi 7 janvier 2012

Avis aux fabophiles (ou favophiles, collectionneurs de fèves) : les pâtissiers proposent des collections inédites pour l’Épiphanie 2012. Nounours, crocodile, Taj Mahal, clé en or… Voici quelques unes des plus jolies fèves à découvrir dans les galettes des Rois de cette année. (suite…)

D’où vient la tradition de la galette de Rois ?

vendredi 6 janvier 2012
© Hédiard/2012

Tous les 6 janvier est célébrée l’Epiphanie, avec pour la symboliser, la galette et son incontournable pâte feuilletée dorée et croustillante, sa traditionnelle crème frangipane, sans oublier son Roi ou sa Reine. Le « Jour des Rois mages » est une fête héritée d’une tradition chrétienne, celle de la présentation (epiphaneia signifie « apparition » en grec) de l’enfant Jésus aux rois Gaspard, Melchior et Balthazar, venus d’Orient. Il faut remonter à l’époque romaine pour trouver l’origine de la galette et de la fève. C’est ce que m’a rappelé mon almanach aujourd’hui : (suite…)

Galette des rois 2012 : classement par prix

jeudi 5 janvier 2012

A l’Epiphanie, le 6 janvier, il est de tradition de partager une galette ou brioche de Rois. Celle à la frangipane (réalisée avec un mélange de crème d’amande et de crème pâtissière) est incontournable. Les grands pâtissiers et les grandes surfaces essaient néanmoins chaque année de proposer des galettes aux saveurs originales. La matière première utilisée pour les réaliser n’est pas très onéreuse : farine, beurre, œuf, amandes en poudre (achetées 4€ le kilo par les pâtissiers contre 40€ le kilo en GMS), fruits…. Mais les prix des galettes varient de 1 à 14, en fonction du procédé utilisé (artisanal ou industriel), de la qualité des ingrédients (beurre AOC ou margarine, chocolat classique ou grand cru) et surtout, du prestige de la marque. Il est quasiment toujours plus économique de réaliser sa galette soi-même. Et avec une pâte feuilletée maison, c’est encore mieux.
Je vous propose de découvrir le classement des galettes des rois 2012 par prix, de la moins chère à la plus coûteuse.
J’ai calculé le prix moyen de la part de galette des rois, en me basant sur les tarifs communiqués par les attachés de presse des marques et grands pâtissiers. J’ai pris en compte les différents formats proposés (individuel, 4,6,8 ou 10/12 personnes) pour obtenir un prix moyen par personne. Attention, ce classement n’est pas exhaustif. (suite…)

Galette des rois à la poire et au chocolat

jeudi 5 janvier 2012

Depuis que j’ai fait cette recette de galette des rois à la poire et au chocolat (ma première galette en l’occurrence), je n’ai plus envie d’en acheter en grande surface et encore moins chez le pâtissier. D’une, parce que je ne suis pas une grande adepte de la traditionnelle galette à la frangipane que je trouve trop écœurante, et de deux, parce que le prix de la galette « artisanale » est souvent prohibitif… Faite maison, une galette des rois revient à quelques euros seulement en termes de matière première et d’électricité. Et en réalisant sa propre pâte feuilletée, on gagne également en qualité et en économie. Mais au-delà de ces considérations financières et gustatives, faire sa galette des rois à la maison, c’est surtout un grand plaisir. Libre à chacun de modifier la garniture en fonction de ses goûts. Tout (ou presque) est permis !

(suite…)

Galette des rois crème d’amande, pomme et érable

mercredi 4 janvier 2012

Je n’aime pas trop les galettes des rois à la frangipane (mélange de crème d’amande et de crème pâtissière) de chez le pâtissier. Je les trouve beaucoup trop grasses et difficiles à digérer. Je préfère les galette des rois aux fruits. L’année dernière, j’ai préparé une Galette à la poire et au chocolat pour l’Épiphanie. Cette année, j’ai opté pour une Galette des rois à l’amande, aux pommes et à l’érable, d’inspiration québécoise. J’avais ramené du sucre d’érable de mon séjour au Québec cet été. C’était l’occasion de l’utiliser. J’ai posé mes pommes poêlées au sirop d’érable sur un lit de crème d’amandes. Pour faire briller ma galette, j’ai appliqué un sirop de sucre  sur le dessus en toute fin de cuisson. Le résultat donne une galette « miroir », terriblement appétissante.

(suite…)