Mot clé ‘ moutarde’

Blanquette de tofu au lait de coco {vegan}

dimanche 7 février 2016

Cette recette de blanquette de tofu, cela fait plus d’un an que je l’ai mise de côté (et ce n’est ni la seule, ni la plus ancienne… Ah si j’avais le temps de tester toutes les recettes qui m’inspirent #soupir). Je l’ai repérée sur le blog Clémentine cuisine. Une blanquette végétarienne (végétalienne, même), censée avoir le même goût que la « vraie blanquette« . Ça m’a intrigué, forcément. J’ai testé et je peux dire qu’il n’y a rien de survendu : la sauce rappelle vraiment celle de la blanquette de veau. Le lait de coco passe inaperçu et le vin blanc ajoute le goût de la tradition à ce plat. À faire pourquoi pas avec des oignons grelots la prochaine fois, façon blanquette de mamie.

blanquette de tofu au lait de coco (vegan)

(suite…)

Mini potiron farci au poulet

mercredi 28 octobre 2015

Tout petits, tout mignons, les minis potirons se farcissent de mille et une façons. C’est ma belle-maman qui m’a fait découvrir il y a quelques années ces courges miniatures, en nous cuisinant des Jack-Be-Little farcies au fromage de chèvre frais, toutes douces. Dans cette recette de mini potiron farci que j’ai imaginée pour le Défi Vital Food du mois d’octobre, j’ai opté pour une farce au poulet et au riz, parfumée au curcuma frais.

Où trouver du curcuma frais ?
On trouve les rhizomes de curcuma au rayon fruits & légumes des magasins bio. Comme ils ne se conservent pas très longtemps, j’en achète quelques uns et je les congèle entiers, pour pouvoir les utiliser le moment voulu. Je n’ai alors qu’à râper finement mon rhizome de curcuma encore congelé dans ma préparation. Sa saveur est plus fraîche et herbacée que le curcuma en poudre. Goûtez, il y a une vraie différence.

Curcuma frais

Curcuma, bon à tout faire !
Le curcuma est un colorant naturel très puissant. Autant dire que j’évite de porter mes vêtements préférés lorsque je le manipule. Je n’ai encore jamais réussi à faire disparaître complètement des taches de curcuma sur les tissus (si vous avez un remède miracle, au passage, je prends !).
Le curcuma est aussi un puissant anti-inflammatoire et antioxydant, dont les vertus anti-cancer sont reconnues. Il joue un rôle dans la prévention des maladies dégénératives telles que celle d’Alzheimer ou la sclérose en plaques. Il améliore également la digestion et a un effet détox sur le foie. Pour être correctement assimilé par l’organisme, le curcuma doit être associé au poivre et/ou à de l’huile végétale. Une épice dont il est bon d’abuser !

Mini courge farcie

(suite…)

Muffins aux graines de courge et chou frisé (sans gluten)

vendredi 30 janvier 2015

La graine de courge ne fait pas juste office de déco dans cette recette issue du livre Green d’Anya Kassoff. Elle en est l’élément central. Si vous comptiez utiliser les quelques graines de courge qui se battent en duel dans votre tiroir de cuisine, c’est fichu ! Nous avons ici besoin de 100 g (oui !) de graines de courge moulues pour texturiser la pâte et apporter une bonne dose de moelleux à ces muffins salés sans gluten. Pour tout vous dire, les graines de courge ne faisait pas partie de mon répertoire culinaire avant que je ne vienne vivre en Autriche. A peine en croquais-je de temps à autre quand mon boulanger avait la bonne idée d’en parsemer quelques-unes ses miches… Chez moi, en Autriche, la courge tient une place particulière dans la gastronomie locale. C’est ici que j’ai goûté pour la première fois à l’huile de graines de courge, un « classique » de l’assaisonnement autrichien. Les graines de courge s’achètent en supermarché entières ou moulues, tout au long de l’année. Autant dire que maintenant, j’en ai en permanence un paquet dans mon placard. J’aime glisser quelques graines de coruge grillées dans mes salades composées. Ca leur apporte un côté croquant et un délicieuse petit goût de noisette. Monsieur Cookismo adore et moi aussi.
Côté nutrition, la graine de courge est aussi une graine de champion. Elle est riche en protéines, vitamines A, B1 et B2, et est bien pourvue en minéraux et stérols végétaux, qui aident à lutter contre le « mauvais » cholestérol (LDL).Graines de courgeCôté dégustation, ces muffins sans gluten aux graines de courge et chou frisé sont tendres à l’intérieur et croquants à l’extérieur. Je me dis qu’ils feraient d’excellents cookies apéritifs et c’est d’ailleurs de la sorte que je les préparerai la prochaine fois (la pâte est suffisamment dense pour pouvoir former des petits tas sur la plaque du four). Servis avec un beau bol de soupe de potimarron, ils peuvent faire office de dîner léger, mais nutritif. Pour l’apéro, mieux vaut les cuire dans des minis moules à muffins pour ne pas caler vos invités d’entrée de jeu. Enfin, pour les « allergiques » au chou : sachez que sa saveur passe inaperçue dans cette recette, mais vous pouvez toujours le remplacer par du persil plat.

Muffins salés sans gluten aux graines de courge et chou frisé kale

(suite…)

Salade de chou rouge, pomme, épinard et quinoa

jeudi 23 octobre 2014

L’automne marque le début de la saison de choux. Riches en fibres et en vitamines K, le chou rouge apporte de la couleur à nos assiettes. Violet lorsqu’il est cru, il devient fuschia une fois cuit, ou lorqu’il est arrosé de citron ou vinaigre. J’aime déguster le chou rouge cuit, avec des pommes, comme le prépare ma maman. Ici, j’ai opté pour une salade de chou rouge aux pommes, arrosée d’une vinaigrette sans huile – à base de moutarde, sirop d’érable et graines de chia – trouvée sur le site américain Cooking Quinoa. Vous n’avez pas de graines de chia ? Ajoutez 1,5 cuillère à soupe d’huile de lin, de noix ou d’olive à votre vinaigrette. Une salade à décliner également avec des poires et des noix de pécan.

Salade de chou rouge aux pommes, épinards et quinoa

(suite…)

Poulet à la crème, moutarde et vin blanc

vendredi 11 octobre 2013

Ce sont aussi ce genre de recettes, réalisables avec le contenu du placard, qui permettent de se régaler au quotidien. Le « plus » de ce poulet à la crème est la saveur apportée par le vin blanc et la moutarde. Je conserve les fonds de mes bouteilles de vin blanc au congélateur, en petites portions (10 cl), pour toujours en avoir sous la main. Et si je n’en ai plus… j’opte pour une recette de poulet à la crème déglacé au balsamique !

Poulet à la crème, moutarde et vin blanc

(suite…)

Palmiers feuilletés jambon, moutarde & estragon

vendredi 9 août 2013

Rien de révolutionnaire ici, bien au contraire. J’ai juste ajouté ma petite touche perso à cette recette de palmiers feuilletés au jambon que vous avez sans doute déjà goûtés (ou réalisés) lors d’un apéritif. Une petite couche de moutarde, un soupçon d’estragon… et cela change tout ! Je prépare habituellement ces feuilletés avec une moutarde à l’estragon toute prête. Mon pot étant vide, je me suis rabattue sur mes herbes sèches. Tout aussi bon !

palmiers-feuilletes-jambon-emmental440©christelle-vogel-cookismo

(suite…)

Poulet au cidre et au romarin

mercredi 31 juillet 2013

Il me restait une bouteille de cidre brut dans le frigo. La Chandeleur étant passée depuis longtemps, j’ai opté pour cette recette de poulet mijoté dans du cidre et parfumé au romarin. Pour jouer l’accord régional (normand), j’ai ajouté une pomme coupée en gros dés à ma cocotte et de la moutarde rapportée d’un séjour en Normandie. J’ai servi le cidre restant dans la bouteille en accompagnement de mon plat.

Poulet au cidre et au romarin

(suite…)

Filet mignon aux pommes, sauce moutarde et miel

jeudi 23 février 2012

J’avais préparé il y a quelques temps déjà une recette de filet mignon aux pommes et au cidre. J’ai eu envie de marier à nouveau filet mignon et pommes en tombant sur cette recette sur le blog Plaisir des mets. Pas de cidre ici, mais une sauce à l’échalote, à la moutarde à l’ancienne, au miel et à la crème. Je n’ai pas cuit mon filet mignon au four comme dans ma précédente recette, mais j’ai rapidement saisi les tranches à la poêle. Le filet mignon garde ainsi tout son moelleux.

(suite…)

Lapin à la moutarde et au romarin

mardi 15 mars 2011

Le lapin est souvent cuisiné avec de la moutarde, qui lui apporte une saveur douce. Dans cette recette, je le parfume aussi au romarin – frais ! C’est mieux ! Cette herbe aromatique se marie parfaitement avec les pommes de terre nouvelles, que vous pourrez éventuellement remplacer par des rattes du Touquet.

 

Prépa : 15 min
+ 1 h au frais
Cuisson : 45 min

Pour 2 personnes :
4 râbles de lapin
2 tiges de romarin frais
10 cl de crème semi-épaisse
1 cs de moutarde
500 g de pommes
de terre nouvelles
4 oignons sauciers
2 cs d’huile d’olive
10 cl de vin blanc (fac.)
Sel, poivre

Recette du lapin à la moutarde et au romarin

Placer les râbles dans un saladier et ajouter le vin blanc. Faire mariner pendant une heure au frigo (étape facultative).
Égoutter les râbles de lapin et les éponger avec de l’essuie-tout.
Mélanger la crème avec la moutarde et la moitié d’une tige de romarin finement ciselée.
Saler, poivrer et mélanger.
Plonger les râbles un par un dans la crème pour bien les enrober puis les disposer dans un plat allant au four.
Laver les pommes de terre nouvelles.
Éplucher les oignons sauciers et les placer dans un saladier avec les pommes de terre.
Arroser d’huile d’olive, et d’une demi tige de romarin finement ciselée.
Saler, poivrer puis mélanger pour bien enrober le tout.
Ajouter les pommes de terre et les oignons sauciers dans la plat contenant les râbles de lapin à la moutarde.
Enfourner à 180°C pendant 45 minutes.
Déposer la tige de romarin restante sur le plat avant de servir.

Astuce : Vous pouvez remplacer les oignons par des gousses d’ail entières ou des échalotes épluchées et coupées en deux.

La moutarde, de Dijon ? Plus vraiment !

dimanche 8 août 2010

Si je vous dis Dijon, vous me répondez ? Moutarde. Une association qui n’est pas près de disparaître, même si le condiment en question n’est plus élaboré dans la capitale des Ducs de Bourgogne, depuis déjà plusieurs années.

illustration_article_moutarde_Dijon_440

(suite…)