Mot clé ‘ tempeh’

Chili con tempeh

vendredi 16 septembre 2016

Il y a le Chili con carne (à la viande), le Chili sin carne (végétarien, aux protéines de soja) et voilà maintenant le Chili con tempeh (végétale). Le tempeh, c’est ce bloc de graines de soja fermenté que l’on trouve au rayon frais des magasins bio. En Asie, j’en avais croisé sur les marchés de Kuala Lumpur, immergé dans de l’eau. Le tempeh, en plus d’être riche en protéines de bonne qualité, est un aliment bon pour notre flore intestinale, car fermenté. Dans cette recette de Chili veggie, je l’ai réduit en grosses miettes pour lui donner l’aspect de la viande hachée du chili traditionnel. Côté assaisonnement et préparation, j’ai simplement repris les dosages de mon Chili sin carne. Je le pimente avec parcimonie (mon estomac n’est pas copain avec la capsaïcine) et le propose avec une fiole de tabasco, que Monsieur Cookismo agite allègrement au-dessus de son assiette. Dosez le piment comme vous le voulez, version dragon ou princesse.

Chili con tempeh

(suite…)

Salade de lentilles au tempeh et à la grenade

vendredi 24 juillet 2015

Des protéines végétales, des fibres, des glucides complexes, des antioxydants… Il y a tout ça dans ma salade de lentilles au tempeh et à la grenade. Elle est très rassasiante du tout et on ne risque pas d’avoir de fringale en plein milieu de l’après-midi après avoir fini son assiette. Si vous avez les intestins fragiles, laissez tremper vos lentilles toute une nuit avant de les cuire, elles seront plus digestes. Elles restent cependant très riches en fibres et en fodmaps, ces sucres complexes qui ont une fâcheuse tendance à fermenter dans notre intestin avec des ballonnements à la clé. Si vous avez du mal à digérer les lentilles, vous pouvez les remplacer ici par du quinoa.

Salade de lentilles au tempeh

(suite…)

Tempeh laqué au vinaigre balsamique

mardi 5 mai 2015

J’ai récemment découvert le tempeh. Ce produit d’origine indonésienne se compose de graines de soja fermentées. Sa saveur oscille entre le champignon et la noix. Elle est pour le moins déroutante. La première fois que j’ai dégusté du tempeh, j’étais bien incapable de dire si je l’appréciais ou non, tant son goût m’était inconnu ! Pas question ici de vous faire peur. Rassurez-vous : j’ai vite commencé à apprécier ce produit, particulièrement bien pourvu en protéines végétales. J’ai déniché la recette de tempeh mariné au vinaigre balsamique et sirop d’érable que je vous propose ici  sur un site britannique. J’ai d’abord fait les gros yeux en voyant quantité de vinaigre balsamique utilisée pour cette recette, mais ai changé d’avis au moment de la dégustation. La sauce au vinaigre balsamique est sirupeuse et pas acide pour un sou. La marinade se transforme en sauce douce et nappante grâce à l’utilisation de l’arrow-root (fécule issue d’un tubercule). J’ai cuit mon tempeh au four, comme l’indiquait la recette que j’ai suivie. La prochaine fois, je le fera mijoter doucement en cocotte, cela devrait fonctionner tout aussi bien.

Tempeh mariné au vinaigre balsamique

(suite…)

Nuggets de tempeh

lundi 4 mai 2015

Le tempeh... kézako ? C’est un produit d’origine indonésienne que j’ai découvert il y a peu dans mon magasin bio. Le tempeh est composé de graines de soja fermentées. Il est riche en protéines et peu calorique (voir fiche nutrition du tempeh plus bas). Dans cette recette façon « junk food » veggie, je fais croustiller mon tempeh en le panant avec des corn-flakes. Un panure déjà testée (et approuvée) avec mes nuggets de poulet au four. Comme dans la recette originale, issue du livre Peace food – Das vegane Kochbuch (acheté chez moi, en Autriche), je cuis mes nuggets de tempeh dans de l’huile de coco, sans la surchauffer, pour ne pas la dénaturer. Elle apporte un petit goût exotique à mes nuggets. A défaut, l’huile d’olive extra vierge fera l’affaire. Evitez l’huile de tournesol ou d’arachide.

Nuggets de tempeh aux corn-flakes

(suite…)